2 ans : bébé parle !

Attendus par toute la famille, les premiers mots de bébé, c'est une première que les proches ne rateraient pour rien au monde. Parfois, certains enfants semblent en retard, et l'on se demande comment réagir... comment savoir si cet apprentissage se déroule bien ?


Les babillages de bébé sont prononcés vers l'âge de 6 mois : ce ne sont pas des phrases, mais des sons et des mots bruts. À partir de un an l'enfant peut parler. C'est une moyenne, et il ne faut pas s'inquiéter outre mesure parce qu'un enfant ne parle pas. Cependant, au bout d'un certain temps il est possible de l'aider dans ce cheminement de la parole.

Aider bébé à parler !

C'est par le jeu et la stimulation qu'on peut donner envie à l'enfant de s'exprimer.

  • lui parler, et avec des mots justes, en prononçant les mots correctement
  • désigner les objets avec le doigt, prononcer les mots
  • montrer une image et prononcer le mot, répéter en articulant pour bien former les mots, composer un imagier
  • chanter, mimer avec des expressions et des gestes bien clairs, grâce aux comptines, qu'on peut trouver sous forme d'enregistrements avec les livrets de texte
  • donner des livres à l'enfant, qui aura plus tard une relation familière avec celui-ci.
  • offrir à bébé un jeu tel que les claviers à sons, avec des images associées, pour deviner et mémoriser les mots
  • les berceuses chantées et le langage de maman sont des clefs importantes

Si possible il faudrait parler à son bébé alors qu'il est encore dans le ventre puisqu'il entend le son de la voix des parents. Les mots, les intonations, sont une mélodie qu'on peut déjà faire entendre avant la naissance.

Lorsque les mots ne viennent pas ...

Quand il y a beaucoup de retard dans l'acquisition de la parole il faut s'inquiéter.
Les enfants qui auraient un retard d'expression ainsi que les signaux suivants :

  • non réaction aux signaux sensoriels (sons, lumières) et affectifs
  • gestes étranges des mains
  • balancements

Ces enfants peuvent avoir développé des troubles de la communication. Il convient alors de montrer l'enfant à un psychologue ou à un pédopsychiatre pour diagnostiquer le problème.


Il va de soi qu'on doit s'assurer que l'enfant entend bien : parfois ce sont des retards dus à des problèmes physiques.


Des blocages dûs à des chocs psychologiques ou des pertes de membres de la famille peuvent aussi nuire à cet apprentissage.


La plupart du temps, le langage est un chemin de tous les jours, qui permet à la relation pédagogique parents/bébé de se développer.

Cet article vous a plu ?

2 ans : bébé parle !
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires