Comment devenir assistante maternelle ?

Être assistante maternelle n'est pas seulement s'occuper des enfants, loin de là. C'est un métier difficile mais qui reste très enrichissant et qui est reconnu par l'État. Une assistante maternelle devra avoir une grande responsabilité, de l'énergie, beaucoup de patience, de la douceur et de la tolérance vis à vis des enfants. Afin de contribuer au bon développement de l'enfant (psychique et physique). C'est une profession qui peut être exercée à domicile ou dans une maison d'assistantes maternelles. Si vous aimeriez en savoir d'avantage ou tout simplement rêvez d'être assistante maternelle agréée, voici un article avec toutes les procédures à suivre pour devenir assistante maternelle.

1ère étape : la réunion d'information

Avant d'entreprendre toutes démarches administratives, il vous sera demandé d'assister à la réunion d'information (fortement recommandée). Cette étape importante a pour but de renseigner la future assistante maternelle sur le métier. Des professionnels seront là pour vous expliquer en détail le rôle d'une assistante maternelle et le profil recherché. Ils vous feront aussi prendre conscience des avantages et des inconvénients du métier. Mais aussi, seront à votre écoute afin de répondre au mieux à toutes vos questions. Ce sera pour vous le meilleur moyen de savoir si ce métier est fait pour vous ou non.

Pour connaître les dates disponibles des réunions d'informations, vous devrez contacter le Conseil Général de votre département. Pour certains départements, il vous sera demandé d'envoyer une lettre de motivation à la Protection maternelle et infantile (PMI). Qui vous enverra par courrier une convocation.

2ème étape : la demande d'agrément

Pour recevoir l'obtention de l'agrément en tant qu'assistante maternelle, il vous sera demandé de remplir sur place un formulaire de demande ou à renvoyer par courrier à la Sous Direction de la planification de la PMI et des familles. Sans oublier bien sûr, de joindre toutes les pièces justificatives demandées.

Il est important de s'assurer au préalable de répondre aux conditions suivantes :

  • être de nationalité française, un ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne ou détenir un titre de séjour autorisant l'exercice d'une activité professionnelle ;
  • être apte sur un plan psychologique et physique d'accueillir des enfants ;
  • ne pas avoir fait l'objet d'une répression pénale incompatible avec l'activité professionnelle.

3ème étape : l'évaluation

Après le dépôt de votre dossier, le service de la PMI aura 3 mois pour étudier votre demande. Une ou des visites à votre domicile seront nécessaires afin de vérifier que les locaux soient adaptés à accueillir des enfants. Mais aussi, que votre logement soit conforme et réponde à toutes les normes de sécurité. Par ailleurs, une puéricultrice agréée s'entretiendra avec vous pour connaître vos motivations, vos capacités éducatives, votre sens du relationnel, etc.

À noter : la PMI se base sur une grille de critères pour évaluer votre profil.

4ème étape : l'obtention de l'agrément

Suite au retour de l'évaluatrice, c'est le Conseil Général qui décidera de vous attribuer ou non l'agrément d'assistante maternelle.
En cas de refus, vous avez la possibilité de faire appel auprès du Conseil Général ou devant le tribunal administratif.
L'obtention d'agrément d'assistante maternelle est valable 5 ans et renouvelable 3 mois avant la date de son terme.

À savoir : une aide financière (prime à l'installation et/ou prêt à l'amélioration du lieu d'accueil à taux zéro) peut être demandée à la caisse d'allocations familiales de votre région.

5ème étape : la formation professionnelle

Après l'obtention de l'agrément d'assistante maternelle et sous un délai de 3 mois, vous serez conviée à une formation professionnelle du métier (obligatoire et gratuite) :

  • la première partie s'effectuera avant le commencement de votre nouvelle profession, qui durera deux semaines (du lundi au vendredi, 6 h/j) ;
  • la seconde partie devra être effectuée au cours des deux premières années d'obtention de l'agrément (durée 60 heures).

À noter : les personnes titulaires d'un CAP petite enfance, d'un diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture ou bien d'un diplôme de niveau III dans le domaine de la petite enfance sont exemptées d'assister à cette formation.

De plus en plus de parents préfèrent faire appel à une assistante maternelle pour des raisons de sécurité. Ils seront certains que leur enfant soit entre les mains d'une personne qualifiée, totalement apte à s'occuper de lui tout en lui procurant de l'éveil, de l'affection et une confiance. Un besoin primordial recherché par tous les parents.

Important : n'oubliez pas avant tout début de votre activité professionnelle d'établir un contrat de travail (CDD ou CDI) signé par les deux parties. Il devra être mentionné obligatoirement dessus : le montant de la rémunération, la période d'essai, les congés payés, le montant des frais de pension (si les repas sont à la charge de l'assistante maternelle), etc.

Cet article vous a plu ?

Comment devenir assistante maternelle ?
Note: 4.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires