Désir d'enfant, êtes-vous prête ?

Il arrive parfois sans crier gare, il vous envahit sans que vous puissiez le maîtriser, souvent lié à une histoire de rencontre, de couple ou d'âge biologique; Le désir d'enfants s'exprime différemment d'une femme à l'autre. Comment naît ce désir ? Peut-il être aussi intense après chaque naissance et peut-on y renoncer ?

Pour la majorité des femmes, devenir maman est un passage essentiel dans la vie. En décidant de devenir parent, vous décidez de rompre tout lien vous reliant à votre enfance pour traduire un nouveau chapitre de votre vie, celui du passage à l'âge adulte. Ceci s'accompagne de responsabilités et de devoirs. Mais c´est aussi l'occasion de faire le point sur votre vie actuelle et sur ce que vous avez, ou comptez accomplir dans la vie. Il s'avère donc naturel, voir primordial de se poser quelques questions afin de savoir si vous êtes prêtes à accueillir un bébé.

Désirez-vous un enfant pour une bonne raison ?

Un enfant ne doit pas être un substitut d'amour des parents, du partenaire ou des amis, car c'est votre rôle de le remplir émotionnellement et pas l'inverse. Un enfant ne doit pas être conçu pour résoudre un problème de famille, réconcilier un couple ou obtenir un héritage. Car si le problème ne se résout pas, vous aurez de plus un enfant à charge.

Un enfant ne doit pas non plus être le résultat d'une pression sociale, mais le fruit de votre désir et celui de votre partenaire. Libérez-vous donc des réflexions extérieures et considérez le désir d'avoir un enfant comme une affaire personnelle.

Votre situation est-elle stable ? Avez-vous assez de soutien ?

Faites un bilan honnête de votre situation de couple, et si vous avez déjà eu un enfant, évaluez votre capacité à surmonter les épreuves liées à la venue du bébé. Si vous n'êtes pas engagés, si vous ne savez pas communiquer ou partager les tâches, ceci pourrait affecter votre relation.

Sachez aussi qu'un enfant exige beaucoup d'argent. Avez-vous donc un travail stable pour lui assurer la belle vie ? Enfin, Si vous le faites solo, assurez-vous d'avoir une aide externe, qui servirait de repère pour l'enfant, et pour vous, la solution en cas de besoin urgent de sieste.

Sachez toutefois qu'aucune de ces questions ne se prête à un simple oui ou non, mais en prenant le temps d'y réfléchir et d'en parler, vous êtes sûr de faire un meilleur parent. Vous pouvez également vous faire aider par un coach de vie, il vous aidera à mettre des mots, voir des réponses à vos questions et peut être dépasser le doute.

Cet article vous a plu ?

Désir d'enfant, êtes-vous prête ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires