La grossesse nerveuse : kézaco ?

La grossesse nerveuse est le résultat d'un phénomène d'origine psychique qui présente tous les signes d'une véritable grossesse, à savoir l'absence de règles, des nausées matinales, des vomissements mais aussi des transformations physiques comme la prise de poids, l'augmentation du volume de la poitrine et même des spasmes abdominaux qui rappellent les mouvements d'un bébé dans le ventre de sa mère. Par ailleurs, il se peut aussi dans certains cas que la grossesse nerveuse ait des origines physiques. Cependant, lorsque les origines de la grossesse nerveuse sont psychiques, il est plus difficile de la soigner et un suivi psychologique est indispensable pour aider les femmes qui en souffrent.

Comment se déclenche une grossesse nerveuse ?

La grossesse nerveuse est un phénomène qui demeure assez rare et est déclenchée par un sentiment de conviction profond pour une femme d'être enceinte, alors que cela n'est pas le cas.
Dans ce cas-là, ce sont les hormones qui envoient des messages erronés au corps de la femme en provoquant les symptômes réels de la grossesse. Cette conviction peut être nourrie par un fort désir de maternité chez les femmes d'âge mûr ou bien au contraire par une peur de la grossesse chez les jeunes femmes.
Il se peut aussi que des troubles hormonaux ou une tumeur ovarienne en soient la cause, tout comme la survenue d'une fausse couche auparavant, des troubles du comportement, un stress intense ou encore une sexualité non satisfaisante.

Comment traiter une grossesse nerveuse ?

Dès que les symptômes de grossesse apparaissent tels que les nausées, vomissements, augmentation mammaire et utérine, prise de poids, il est important de consulter rapidement un médecin car la grossesse nerveuse peut être dangereuse à terme pour la santé physique et psychique de la femme qui en est atteinte. Ainsi, une grossesse nerveuse peut être annonciatrice de graves maladies telles que le cancer de l'ovaire.
Un test de grossesse sera également effectué pour que la patiente soit fixée sur son état. Un suivi de grossesse classique sera donc préconisé s'il s'avère que la grossesse est réelle. Inversement, si la grossesse est nerveuse, le médecin ou le gynécologue devra prescrire un traitement adapté à la patiente, en complément d'un suivi psychiatrique si cela est nécessaire.


Enfin, dans certains cas, il se peut que la patiente se rende compte d'elle-même que sa grossesse est nerveuse, ce qui l'aidera à faire disparaître ses symptômes de grossesse d'elle-même. En règle générale, il est primordial que le médecin se penche sur les causes d'une grossesse nerveuse en essayant de comprendre avec la patiente les difficultés qu'elle peut rencontrer. S'il s'avère que la patiente demeure toujours dans le déni de sa grossesse virtuelle et persiste à rester convaincue qu'elle va donner naissance à un enfant, un suivi psychologique est indispensable pour ne pas détruire son équilibre mental.

Cet article vous a plu ?

La grossesse nerveuse : kézaco ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires