L'accouchement dans l'eau

Depuis que vous êtes tombée enceinte, vous souhaitez accoucher dans l'eau. Que ce soit par envie de naturel ou par peur des aiguilles, vous avez fait votre choix et comptez bien vous y tenir. Pour préparer votre accouchement dans l'eau, suivez nos quelques conseils !

Préparez-vous !

Même si ce n'est pas obligatoire, il est important de se préparer à l'accouchement aquatique. Si votre décision est prise et que vous rentrez dans votre 24ème semaine, ne tardez plus et inscrivez-vous aux réunions de préparation à l'accouchement dans l'eau.

Vous trouverez ces réunions dans les maternités exerçant ce type d'accouchement. Lors de votre premier rendez-vous, un obstétricien s'assurera que vous êtes bien apte à accoucher dans l'eau. Pour ce faire, il faut :

  • Que votre grossesse ne soit pas à risque
  • Que votre bassin soit suffisamment large pour permettre un accouchement naturel
  • Que vous n'ayez pas de maladie particulière.

L'accouchement dans l'eau étape par étape

Avant l'accouchement dans l'eau, vous serez conduite dans la salle de travail pour la pose du monitoring.

Dès que la dilatation du col est à 5, 6 cm : on vous conduit dans la piscine de relaxation. Cette piscine jacuzzi permet de détendre les muscles.

A 10 cm, direction la baignoire d'accouchement où l'eau est à 37°C. Un gynéco vous accompagnera pour mener à bien l'alternance « pousser/respirer ».

Dès que bébé est là, papa peut couper le cordon ombilical pendant que maman reçoit le petit sur son ventre... La magie de l'accouchement dans l'eau vient d'opérer : vous voilà maintenant 3 pour un retour à la maison d'ici peu…

Cet article vous a plu ?

L'accouchement dans l'eau
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires