Quel mode de garde choisir pour son enfant ?

Le mode de garde des enfants est une question fondamentale pour les parents. Il existe, certes, de nombreuses structures d'accueil, mais encore faudrait-il identifier la plus adaptée. Crèche, halte-garderie, jardin d'enfants ou assistante maternelle, le choix du type de garde se fait au cas par cas. Néanmoins, il existe des règles de base, pour aider les parents à faire le meilleur choix.

La crèche collective

Elle a l'avantage de très tôt socialiser le bébé, dans un environnement stimulant. Elle offre une sécurité optimale, puisque soumise à des normes très strictes (personnel qualifié, hygiène, etc.). Son principal inconvénient réside dans les horaires d'ouvertures (généralement 07h30 – 18h30). Ceci oblige les parents ayant des horaires décalés à recourir à une baby-sitter, le temps de quitter leur lieu de travail.

La crèche parentale

C'est un mode de garde fonctionnant comme une association et pouvant accueillir jusqu'à 20 personnes (sauf dérogation). Ici, les parents sont membres de l'association et l'animent, en même temps. Son principal avantage est que c'est un système de coéducation parentale. Celle-ci se fait sur la base d'un principe de responsabilité partagée. Un des inconvénients de la crèche parentale est l'investissement qu'elle demande qui pourrait décourager certains parents.

Les crèches d'entreprise

Elles offrent les mêmes avantages que les dernières crèches collectives. Le plus, c'est qu'elles sont à proximité du lieu de travail ou, parfois, logées dans le même bâtiment. Ce qui offre plus de souplesse aux parents ayant des contraintes horaires. En revanche, la distance (si elle est longue) entre la maison et le bureau peut épuiser votre enfant. De même, vous ne saurez pas trop comment faire en cas de déplacement professionnel ou de grève.

La garde par l'assistante maternelle

Une assistante maternelle (qui peut être aussi un homme) est un professionnel de santé autorisé à garder des enfants mineurs (moins de 6 ans). Elle peut les recevoir à son domicile ou dans une maison destinée à cet effet. L'assistant(e) maternel(le) ne peut recevoir plus de 4 enfants. Les parents choisissant ce mode de garde peuvent bénéficier d'aides financières auprès de la Caf. Le fait que l'assistant(e) materne(le) travaille seul(e) est perçu comme un inconvénient ; en cas de faute, aucun témoin ne sera présent pour témoigner ou corriger l'assistant(e).

Une nounou à la maison ?

Pourquoi, si vous tombez sur la perle rare. L'avantage avec la nounou, c'est qu'elle recrée (pour celles qui sont expérimentées), l'ambiance familiale. Votre enfant se sentira, de ce fait, plus en sécurité. De même, elle peut proposer des horaires plus flexibles que les crèches. Toutefois, ce choix comprend de nombreux inconvénients : pas ou peu de formations, local inadapté, présence éventuelle de personnes ou d'animaux dangereux…

La halte-garderie

La halte-garderie est un mode de garde adapté aux mères au foyer ou travaillant à temps partiel. En effet, elle fonctionne à la carte, proposant un service de garde variant de 1 heure à une journée. Est donc la solution de dépannage toute trouvée, en plus de pratiquer des tarifs avantageux. Gros inconvénients, elle propose des horaires généralement très stricts.

La famille

En confiant la garde de votre enfant à une famille, vous lui offrez la chaleur du foyer, bien que différent du sien. Il peut s'agir de voisins ou d'amis proches, ayant des enfants ou pas. Super gros avantage, vous n'aurez pas à payer quoi que ce soit. Cependant, si votre enfant est plus jeune que ceux de la famille d'accueil, il pourrait être blessé (accidentellement) lors des jeux et autres.

Avant de choisir un mode de garde, explorez toutes les possibilités qui s'offrent à vous. Vous assurerez, ainsi, l'épanouissement sain de votre enfant.

Cet article vous a plu ?

Quel mode de garde choisir pour son enfant ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires