A partir d'1 an, des recettes comme les grands !

12 mois, c'est l'âge de grâce pour bébé et sa diversification ! Viandes plus grasses comme l'agneau ou le porc, fruits exotiques, biscuits… votre petit bout peut enfin manger de tout sauf les fruits à coques et les crustacés. Mais mis à part ces deux restrictions, bébé mange comme les grands, graisses et quantités moindres bien évidemment.

Le lait et les produits laitiers restent à la base de son alimentation

Vous le savez, jusque 3 ans, le lait doit être le pilier de son alimentation. Ainsi, le matin c'est allaitement ou biberon ; le midi et au goûter et le soir, le lait est donné en complément des plats de diversification.

A noter, à 1 an, si vous avez opté pour le lait infantile, il faudra passer au lait de croissance.

Enfin, si bébé ne veut plus de son biberon, yaourts et fromages blancs pour bébé devront lui être proposés dans les mêmes quantités que la ration de lait à cet âge.

2 repas équilibrés par jour et un goûter

Pour le déjeuner comme pour le dîner, privilégiez les légumes. En purée, écrasés ou en petits morceaux ; les légumes doivent être prioritaires dans l'assiette de bébé !

Le midi, proposez 30 g de viande ou de poisson à votre bout d'chou. Un peu de fromage pasteurisé pour agrémenter le tout et il finira par un dessert à base de fruit : compote ou fruit crus.

Le soir, préparez une petite assiette de féculents à bébé. 40 g sont largement suffisants si vous les accompagnez de légumes !

Enfin au goûter, bébé se délectera d'une bonne petite compote après son biberon. Et si votre ogre a encore faim, sachez qu'à 12 mois un petit biscuit est possible. Facultatif, le petit biscuit de 4h ne doit pas être au chocolat (pas avant 18 mois) et adapté à votre bébé. Choisissez-les donc au rayon dédié aux bébés !

Et pour cuisiner, bébé a le droit à un peu de matière grasse !

Autre grande nouveauté, bébé peut maintenant goûter aux matières grasses mais attention, en quantité infime ! Privilégiez 1 filet d'huile ou 1 cuillère à café de beurre à la margarine. Il est conseillé d'ajouter la matière grasse après cuisson plutôt que à même la poêle.

En effet, pour sa santé et son bon développement, limitez l'apport en sucres et en graisses. Evitez les fritures, les sauces et les friandises…

Votre petit pousse bien et sa diversification alimentaire est plutôt bien réussie si vous avez suivi nos conseils ! Il ne restera qu'à intégrer à son alimentation les crudités et le chocolat dès 18 mois puis les crustacés à partir de ses 2 ans !

Cet article vous a plu ?

A partir d'1 an, des recettes comme les grands !
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires