Le tableau de la diversification alimentaire

Une diversification alimentaire réussie est sujette à de nombreuses règles. Familles d'aliment, âges d'introduction par famille, quantités, exceptions à la règle : tout cela peut vite devenir un véritable casse-tête !

Pour vous simplifier la tâche, nous vous avons concocté un tableau complet de la diversification alimentaire où vous retrouverez, en un clin d'œil, les directives à suivre. Nous allons vous le présenter.

Le lait et les produits laitiers

Dès la naissance aux 4 mois de votre enfant, le lait est le seul aliment qu'il puisse digérer. Qu'il s'agisse de votre lait maternel ou de lait infantile, bébé doit être nourri exclusivement de lait. Et même après, lors de la diversification, le lait doit rester la base de son alimentation jusqu'à ses 3 ans. Ainsi, allaitez-le ou donnez- lui le biberon matin et soir comme repas exclusif mais aussi le midi et au goûter, en complément de la diversification.

A noter, si vous optez pour les biberons, sachez que le lait 1er âge convient aux nourrissons de 0 à 6 mois. Puis, bébé passera au lait 2ème âge jusqu'à ses 1 an avant d'être remplacé par le lait de croissance.

Les yaourts peuvent être proposés si bébé semble bouder le lait.
Le fromage quant à lui n'est possible qu'à partir de 9 mois mais attention, nous parlons du fromage fondu.

diversification alimentaire du lait et produits laitier

Les légumes

Commencez la diversification de bébé avec les légumes ! Avec l'accord de votre médecin et passés les 4 mois de bébé, introduisez une à deux cuillères d'un légume mixé afin qu'il s'acclimate à une texture plus épaisse. Choisissez la carotte ou un légume vert. En effet, ces légumes « simples » sont sans risque allergène pour les petits. Parmi eux vous avez la courge, la courgette, les haricots verts, les épinards, le poireau.
Dès que bébé s'est habitué, passez aux purées de légume ! A noter, il est important de ne lui proposer qu'un seul légume mixé à la fois afin qu'il découvre vraiment le goût de celui-ci.
Pour les légumes crus, les légumes secs et les légumineuses, il faudra patienter jusqu'au 1 an de bébé pour lui faire savourer !

diversification alimentaire des légumes

Les fruits

Comme les légumes, les fruits sont dégustés en purée après avoir été cuit. A partir de 4 mois, privilégiez les fruits « simples » comme la pomme, la poire, la banane, la prune, l'abricot ou la pêche.
Dès 6 mois, ces mêmes fruits peuvent être mangés crus à condition qu'ils soient bien écrasés. En effet, ce n'est qu'à partir d'un an que bébé pourra savourer des fruits en – petits – morceaux.
Les fruits exotiques sont introduits vers 9 mois alors que les fruits rouges sont envisageables vers 1 an, tout comme le jus de fruit dilué.

diversification alimentaire des fruits

Les céréales et féculents

Les céréales infantiles que l'on dilue dans le biberon ne sont pas conseillées avant 5 mois. Attention cependant au gluten qui doit être proscrit avant 9 mois sous peine d'allergie. La pomme de terre est le premier féculent à introduire. Elle vous permettra de lier les purées ou soupes de légume de bébé.
Le riz et les pâtes sont possibles dès 7 mois. Quant au pain, ce n'est pas avant 9 mois !

diversification alimentaire des céréales et féculents

Les viandes, poissons et œufs

Pour faire découvrir la viande à votre enfant, optez pour la volaille dès 6 mois. A 7 mois, faites-lui découvrir le poisson maigre et les œufs mais attention les quantités sont infimes ! Comptez 10 grammes par jour.
Ce n'est qu'à 1 an que bébé pourra se délecter de toute sorte de viande quant aux fruits de mer, il faudra patienter jusqu'à ses 18 mois.

diversification alimentaire des viandes, poissons et oeufs

Les aides culinaires

Les matières grasses telles que le beurre, l'huile et la crème fraîche sont à éviter autant que possible. Cependant, à partir de 8 mois de bébé, vous pouvez y avoir recours en très petite quantité.
Quant au sel et poivre, ce n'est qu'à partir de 18 et 12 mois mais que pour la cuisson !

diversification alimentaire des matières grasses
diversification alimentaire des condiments

Les produits sucrés

On le sait, tout le monde est tenté par une petite sucrerie et surtout bébé. Mais attention, ces douceurs ne sont autorisées qu'à partir d'un an voir 18 mois pour les biscuits, le temps pour votre enfant de bien apprendre à mâcher sans s'étrangler.
Pour ce qui est du chocolat, bébé patientera jusqu'à ses 18 mois.

diversification alimentaire des produits sucrés

Les boissons

En matière de boisson, privilégiez l'eau minérale pour les biberons comme en général. Si bébé peut boire un jus dilué dès 12 mois, les sodas sont réservés aux grands enfants. Trois ans serait donc un âge correct.

diversification alimentaire des boissons


Pour une diversification saine et équilibrée, bébé a besoin de l'ensemble de ces nutriments dans les quantités conseillées sur le tableau de la diversification alimentaire que vous pouvez consulter et imprimer grâce au bouton ci-dessous.

Cet article vous a plu ?

Le tableau de la diversification alimentaire
Note: 3.6/5 (35 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires