Diversification alimentaire : les erreurs à éviter

Lorsque l'on entame la diversification alimentaire de bébé, on souhaite tous faire de notre mieux mais voilà, cela n'est pas si simple. Entre nos mauvaises habitudes ancrées depuis des années, les informations erronées que l'on peut trouver et les désaccords entre les spécialistes, nous ne sommes pas à l'abri d'erreurs. Pour vous aider, allobébé vous donne quelques règles qui ne pourront être remises en cause. Suivez le guide !

N'obligez pas bébé à finir son assiette

Eh oui, même si nos parents nous tannaient pour que notre assiette soit vide avant de sortir de table, cela est très mauvais ! De une, vous pourriez bloquer bébé ; de deux c'est une mauvaise habitude dont on a du mal à se défaire à l'âge adulte et cela peut causer surpoids voire obésité.

L'important est que bébé ait sa dose de lait journalière et que sa croissance évolue comme il se doit. Donc si votre enfant a déjà bien mangé et ferme la bouche devant votre énième cuillère pleine, c'est qu'il n'a plus faim. Ne le forcez pas !

Si à l'inverse, bébé s'alimente peu, n'hésitez pas à consulter son pédiatre.

Ne lui donnez pas les mêmes repas que vous

Bébé est un petit être au système digestif encore immature alors les plats en sauce de mamie, les conserves et autres plats préparés de supermarché sont à proscrire absolument ! Trop riches en graisses, trop salés, trop sucrés ; ils ne sont pas adaptés à un petit.

Ne salez pas les plats de bébé

On le sait, nous absorbons trop de sel et cela engendre des problèmes cardiaques sur le long terme. Donc même si son plat vous parait fade lorsque vous le goûtez, dites-vous que bébé n'a pas encore de point de comparaison, il ne pourra donc pas vous le reprocher. De plus, il pourra découvrir les saveurs authentiques de ce que vous lui préparez.

Ne commencez pas la diversification trop tôt ou trop tard

L'âge idéal se situe entre 4 mois révolus et 6 mois et avec l'aval préalable de son pédiatre. Si vous entamez la diversification trop tôt ou trop tard, cela pourrait favoriser les risques d'allergie.

Ne le faites pas grignoter ni manger devant la télé

Le grignotage est une très mauvaise habitude qui peut engendrer l'obésité. Ne l'incitez pas à cela.
Idem pour la prise des repas devant la télé, c'est très mauvais. Les repas doivent être un moment de partage et de plus, manger devant un écran nous fait oublier les quantités absorbées. Cette pratique peut aussi conduire à des problèmes de poids sur le long terme.

Pour conclure, rappelez-vous qu'il faut éviter au maximum l'apport en sucres et en graisses, comme pour un adulte en somme !

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre tableau de la diversification alimentaire.

Cet article vous a plu ?

Diversification alimentaire : les erreurs à éviter
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires