Les aides financières pour une femme enceinte

Pour accompagner les couples pendant la période sensible que représente la grossesse, les pouvoirs publics ont prévu une série d'aides sociales afin de permettre aux futurs parents de faire face aux dépenses que peut engendrer la parenthèse de la maternité. Connaître ces prestations permet d'en bénéficier en prenant les dispositions utiles à cet effet. Quelles sont alors les aides dont peut tirer parti une femme enceinte ?

Les diverses aides financières

La femme en état de grossesse bénéficie d'une prise en charge intégrale des frais médicaux liés à son état. Cette aide couvre précisément les consultations et les examens de suivi de la grossesse. L'apport de la Sécurité sociale prend également en compte les hospitalisations en liaison avec la grossesse tant que celles-ci interviennent entre le début de la gestation et le sixième mois. Pour profiter de ces allocations, il suffit de suivre les indications du médecin chargé d'orienter la femme enceinte vers la Caisse d'allocations familiales lors de sa première visite prénatale. Dès que la femme en état de grossesse est assurée, elle peut jouir des allocations et de la prise en charge de la Sécurité sociale. Suivant des conditions particulières et certains critères spécifiques, la femme enceinte peut bénéficier notamment :

  • du Revenu de solidarité active (RSA) ;
  • des allocations de la CAF (Caisse d'allocations familiales) ;
  • de l'Aide sociale à l'enfance, perçue mensuellement en cas d'extrême précarité ;
  • de l'aide financière individuelle de la Sécurité sociale ;
  • des aides du Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires quand elle est étudiante ;
  • des aides du Fond d'action sociale du travail temporaire, lorsqu'elle a un statut professionnel d'intérimaire ;
  • de certaines aides matérielles en nature, généralement octroyées par sa mairie de résidence.

Les aides liées au logement

Certaines aides permettent à la femme enceinte de supporter les dépenses liées à son habitation. Elles peuvent servir à payer une partie du loyer dont elle a la charge ou aider à rembourser en partie un crédit immobilier qu'elle a contracté. En en faisant la demande à la Caisse d'allocations familiales ou au niveau de la mairie, la femme en état de grossesse peut se voir accorder soit l'Aide personnalisée au logement, soit l'Allocation de logement familial, soit l'Allocation de logement social. Suivant ses droits, elle pourra au moyen de l'unique déclaration de grossesse profiter de l'une de ces trois aides. Le montant de la contribution et des conditions de son obtention obéissent cependant à des critères bien spécifiques. La bénéficiaire doit notamment avoir le titre de locataire et prouver qu'elle occupe le local durant au moins huit mois en une année.


Multiples sont les aides dont peut bénéficier une femme enceinte. Qu'elles soient d'ordre médical, financier ou lié au logement, ces aides permettent à la femme en état de grossesse de supporter plus agréablement cette période sensible de sa vie.

Cet article vous a plu ?

Les aides financières pour une femme enceinte
Note: 3.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires