Changer bébé : ce qu'il ne faut surtout pas faire !

Il peut être compliqué de se retrouver en face d'une couche sale lorsque le bébé vient tout juste de naître. Il va cependant falloir vite s'adapter, votre bébé aura besoin d'être changé parfois une dizaine de fois par jour ! Son fessier demande un soin tout particulier à chaque changement de couche : il existe un risque important d'irritation à cause de l'humidité, du frottement de la couche et de la présence d'urine et de selles. Voici quelques conseils à suivre :

Ne pas être prêt

Il ne sert à rien de se précipiter sur la table à langer, le stress pourrait vous faire faire une bourde. Veillez à avoir tout ce dont vous avez besoin à portée de main, près de l'endroit où vous allez changer bébé : les couches, les produits nettoyants, les crèmes, etc. Il est hors de question de laisser votre bébé tout seul sur la table en attendant d'aller chercher un produit dans une autre pièce. Chaque seconde passée seul représente pour lui un risque de tomber. Ne lâchez jamais le bébé, prenez-le avec vous, même si ce n'est que pour répondre au téléphone.

Ne pas être au bon endroit

La vie de parent est stressante et on peut avoir envie de changer le bébé dès que l'on peut, sur la table de la cuisine sans protection par exemple. C'est tout ce qu'il faut éviter, il faut impérativement installer votre bébé, au minimum, sur une serviette de toilette propre. Veillez à donc toujours en avoir une dans votre sac, dans le cas où vous devriez le changer en dehors de la maison. Il est tout de même déconseillé de changer votre bébé dans une pièce mal chauffée ou pleine de courants d'air, c'est un risque vecteur de maladies pour l'enfant.

Economiser les couches

Vous allez devoir prendre de grands sacs poubelle et prendre sur vous, un nouveau né peut salir plus d'une dizaine de couches par jour. Ils salissent leur couche bien plus fréquemment que les enfants plus âgés, prenez votre mal en patience. Il est important de les changer dès qu'ils sont humides car c'est un risque d'irritation important.

Utiliser n'importe quels produits

Les produits dédiés aux bébés peuvent se révéler coûteux, mais c'est pour une raison. Ils sont testés dermatologiquement et sont adaptés à la peau des bébés. Pensez également à avoir des couches de la bonne taille, si elles sont trop petites les frottements récurrents vont irriter sa peau, et les couches trop grandes ne vont pas protéger des fuites. Vous pouvez appliquer du talc sur ses fesses, ce produit évite la macération d'humidités, ou alors laisser la peau sécher quelques minutes à l'air libre.

Oublier de nettoyer les fesses de bébé

L'accent ne sera jamais assez mis sur l'hygiène entourant le changement de couche. Il est vital de prendre soin de la peau du bébé. Nettoyez entre autre ses fesses avec un produit nettoyant, sans rinçage. Il existe des laits de toilettes et des lingettes épaisses spécialement conçues pour cela. Une autre solution est le gel lavant, ou l'application d'un savon surgras que vous rincerez avec un peu d'eau.

Ne rien faire en cas de rougeurs

Comme expliqué plus haut, pour éviter les rougeurs, vous devez appliquer des crèmes protectrices ou du talc. Mais si malgré ces précautions vous remarquez tout de même quelques traces, il est bon de laisser les fesses du bébé à l'air libre le plus souvent et le plus longtemps possible. Utilisez également un produit adapté à ce genre de problème, n'hésitez pas à vous renseigner sur le sujet ou demandez à votre médecin.

Se faire arroser

Il est assez fréquent que le bébé se laisse aller une fois la couche enlevée. Si cela à tendance à arriver à votre enfant, pensez à lui couvrir le sexe avant de le changer. Posez par exemple une lingette, un morceau de coton ou un gant de toilette sur le sexe : ils absorberont un éventuel jet. C'est d'autant plus vrai pour les garçons, les filles faisaient généralement moins de saletés. Toujours sur la question de l'arrosage, si vous avez le temps, attendez quelques minutes avant d'enlever la couche de votre bambin. S'il est sujet aux jets pendant le change, il est bon d'attendre afin de s'assurer que vous ne risquez rien.

Ne pas occuper bébé

Plus l'enfant grandit, plus il a tendance à bouger lors du changement de couche. Cela peut rendre la situation plus délicate, n'hésitez donc pas à lui proposer un jouet afin de l'occuper pendant que vous lui lavez le derrière.

Le change peut être une corvée, mais c'est aussi un moment privilégié pendant lequel vous pouvez passer du temps avec votre bébé. Facilitez-vous la tâche et ne déshabillez pas entièrement votre bébé à chaque fois, investissez dans une grenouillère qui ne s'ouvrira qu'à l'endroit désiré. Vous avez déjà bien assez à faire sans devoir vous compliquer la vie !

Cet article vous a plu ?

Changer bébé : ce qu'il ne faut surtout pas faire !
Note: 4.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires