L'ADAC

L' ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club e.V.) est une association professionnelle allemande réunissant tous les Automobiles clubs du pays. La puissante fédération automobile allemande est la seconde fédération automobile du monde derrière la toute puissante et intouchable AAA (American Automobile Association). L'ADAC est née avec l'avènement de l'automobile dans le pays de Goethe en 1903 et défend aujourd'hui les intérêts de plus de 18 millions de membres à travers tout le pays. Ses principaux chevaux de bataille sont l'assistance routière rendue possible par la mobilisation d'une flotte captive de véhicules (véhicules, ambulances) et d'engins motorisés (hélicoptères) de couleur jaune (surnommés les anges jaunes) envoyés sur le terrain pour porter assistance aux accidentés de la route mais aussi la sécurité routière. L'ADAC organise et conduit des crash-tests pour tester les performances en matière de sécurité des différents équipements composant l'automobile et publie régulièrement une revue traitant des principaux thèmes prisés par l'association et par ses membres.

Le rôle de l'ADAC

L'ADAC organise et réalise les crash tests dynamiques de véhicules selon les cahiers des charges établis avec ses clients afin d'étudier les comportements des équipements embarqués dans les voitures en cas d'accident. L'ADAC est une institution en Allemagne. Elle trouve ainsi sa légitimité dans ses multiples actions sur le terrain et dans ses conseils et multiples recommandations pédagogiques envers les usagers sur la prévention des accidents sur la route. Ces nombreux crash tests donnent lieu à des résultats et à des classements faisant l'objet de parutions régulières dans la presse. Les automobilistes allemands suivent dans leur grande majorité les recommandations préconisées par l'ADAC. Les crash tests sont sensés démontrer que les fabricants ont appliqué les bonnes consignes de sécurité concernant la conception de leurs produits. Ils peuvent aussi montrer les mauvaises positions des passagers dans une voiture. Une mauvaise posture, le port de la ceinture ou pas, la mauvaise installation du siège enfant - les possibilités sont nombreuses.

Les tests sur les sièges auto pour enfant

Les sièges auto pour enfant sont conçus en respectant les exigences en matière de sécurité des directives européennes en vigueur. Cependant, certains de ces sièges en passant au crash test ADAC révèlent certains défauts et sont ainsi non recommandés par l'organisme. Ces tests sont conduits sur des sièges embarqués dans des carrosseries de voiture -de golf VW- montées sur des chariots. Les contraintes corporelles sont mesurées sur des mannequins de différentes tailles pouvant prendre place dans les sièges auto pour enfant. Les critères pris en compte lors de ces tests sont la sécurité dans le cas de collisions frontales et latérales. Le maniement et l'ergonomie, la teneur en éléments toxiques et le nettoyage des sièges sont également pris en compte. A l'issue des tests, un classement est dressé par l'ADAC.

Le rôle de l'ADAC dans l'amélioration constante de la sécurité routière préventive n'est plus à démontrer. En menant des tests plus contraignants que ceux préconisés par la législation européenne en vigueur, l'ADAC aide les consommateurs à faire les meilleurs choix possibles et les fabricants à mettre sur le marché des équipements pour auto de plus en plus sûrs, fonctionnels et confortables.

Cet article vous a plu ?

L'ADAC
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires