Enceinte : ma tension est-elle correcte ?

Pendant les suivis de grossesse, votre tension artérielle sera surveillée. Il faut noter que bon nombre de femmes enceintes ont des problèmes d'hypertension au cours de leur grossesse. Alors, pour prévenir les risques de complications, votre sage-femme ou votre médecin reste attentif à votre tension lors de la visite prénatale. Voici tout ce qu'il y a à savoir sur ce sujet.

Qu'est-ce que la tension artérielle ?

Dans le corps, le cœur insuffle une pression au sang en le poussant. Cet organe vital assure le débit et c'est pourquoi il doit trouver une bonne pression selon l'élasticité des vaisseaux. Si les vaisseaux sont rigides, il y aura un petit calibre puisque ces derniers sont rétrécis. Le cœur doit donc pousser fort, mais cela entraîne son usure rapide. En cas de vaisseaux trop mous, il doit battre le plus vite possible pour pouvoir insuffler une pression dans ces derniers. De plus, en raison de la stagnation, il y a tendance à créer des caillots provoquant des embolies. On a ainsi un problème de varices puisque le sang n'est plus capable de remplir les pressions nécessaires dans les artères. Cela peut provoquer également des états de choc. En ayant des artères parfaitement élastiques, votre cœur n'est pas obligé ni de battre rapidement ni de pousser fort et peut rester en bonne santé pendant de longues années.

Et qu'en est-il de la tension artérielle pendant la grossesse ?

Au cours du sixième mois de votre grossesse, votre cœur va pomper 1,25 litre de sang supplémentaire. Ce surplus de sang est nécessaire pour que les éléments nutritifs et l'oxygène puissent être transmis correctement à votre bébé. Le transport se fait par le biais du placenta et du cordon ombilical. Grâce à ce sang, le fœtus peut aussi se débarrasser facilement de ses déchets. Les parois de vos vaisseaux sanguins sont relâchées par la progestérone et c'est pourquoi votre tension artérielle baisse souvent à ce stade de grossesse. Cela entraîne parfois une envie de s'évanouir chez les femmes enceintes surtout si elles sont en position debout pendant de quelques minutes. Cela peut aussi se faire sentir lorsqu'on se lève rapidement. De manière générale, tout redeviendra normal quelques semaines avant l'accouchement. En effet, ce phénomène est très courant chez les femmes enceintes et ne requiert aucun traitement médical.

Tension artérielle : comment la mesurer ?

À chaque visite prénatale, votre tension artérielle sera mesurée avec un tensiomètre par votre médecin. Ce dernier effectue donc deux lectures que sont le systolique et le diastolique. Le premier est le chiffre supérieur que vous constatez sur le tensiomètre et le deuxième est le chiffre inférieur. La tension artérielle n'est pas la même chez toutes les femmes enceintes. Par exemple, ce qui est normal pour vous peut être fatal pour une autre femme enceinte. Inutile donc de faire des comparaisons en la matière. Le stress, le poids, la fatigue, ainsi que le sommeil sont des facteurs qui peuvent varier votre tension artérielle. Généralement, une tension artérielle est dite correcte lorsqu'elle oscille entre 110/70 et 120/80.

À partir de quand faut-il s'inquiéter ?

Dans le cas où l'hypertension surviendrait au cours de la seconde partie de votre grossesse, il est temps de consulter votre médecin. Sachez que cela peut être un signe de la présence de la maladie du placenta connue sous le nom de prééclampsie.

Zoom sur les symptômes de l'hypertension de la grossesse

La présence d'une hypertension ne peut être détectée qu'après une analyse médicale. Cela traduit une mauvaise acceptation par le corps de la mère d'un corps étranger qu'est le fœtus. Normalement, les vaisseaux sanguins au niveau du placenta se dilatent pour que les échanges avec bébé puissent s'établir correctement. En cas d'hypertension, le fœtus est privé de sang et de ce fait, l'organisme maternel va devoir augmenter la pression contenue dans les vaisseaux sanguins. Outre la montée de la tension artérielle, la crise de prééclampsie peut aussi se manifester. Cela se traduit par la présence de l'albumine dans l'urine et dans les œdèmes au niveau des jambes et des pieds. Parmi les signes révélateurs de l'hypertension de la grossesse, on retrouve la prise de poids excessive, les maux de tête persistants, les bourdonnements d'oreilles et les problèmes visuels.

Pourquoi doit-on surveiller sa tension artérielle quand on est enceinte ?

Il est important de bien surveiller votre tension artérielle lorsque vous êtes enceinte puisque votre santé et la croissance de votre bébé en dépendent énormément. Les femmes hypertendues doivent suivre un traitement médical adéquat avant de stopper la contraception pour devenir enceintes. Si tel est votre cas, vous bénéficiez d'une surveillance particulière tout au long de votre grossesse. Rares sont les femmes sans antécédents qui connaissent une montée de leur tension artérielle pendant leur grossesse. Mais il faut rester vigilante puisque les signes révélateurs de l'hypertension passent souvent inaperçus. Lorsque la tension artérielle est au dessus de 14/9, on a là une hypertension. Cependant, le traitement ne peut être établi qu'à partir de 16/10.

Que faire en cas d'hypertension de la grossesse ?

Se reposer de temps en temps est l'un des remèdes à adopter en cas d'hypertension de la grossesse. Dans le cas d'une hypertension simple, le traitement est basé sur l'utilisation d'un antihypertenseur. L'établissement de ce traitement se fait généralement au cours d'une hospitalisation permettant au médecin de s'assurer l'absence de complication. Cela lui permet aussi de savoir si vous et votre bébé tolérez le traitement. Si vous avez une tension artérielle moyenne et que votre bébé poursuit son développement après le traitement, le déclenchement de l'accouchement n'aura pas lieu. En revanche, si celle-ci demeure instable et que bébé ne se développe plus, le médecin peut décider de déclencher l'accouchement le plus vite possible. Dans ce cas, la césarienne peut aussi être recommandée. Cela permet d'éviter les complications fœtales. En cas d'une prééclampsie, le médecin va devoir recommander l'enlèvement du placenta. Malheureusement, lorsque la prééclampsie se manifeste précocement, il est impossible de faire naître le fœtus puisque ce dernier serait trop prématuré.

Les conséquences d'une hypertension chez la future mère et le fœtus

Chez la future mère, l'hypertension peut entraîner plusieurs complications comme l'insuffisance rénale et les œdèmes pulmonaires. Au moindre signe évoquant une hypertension, mieux vaut consulter immédiatement un médecin. Chez le bébé à naître, cela provoque un retard de développement qui résulte d'un ralentissement des apports nutritionnels. Cela peut aussi entrainer une naissance prématurée. Vous vous demandez peut-être si l'hypertension artérielle se répète à chaque grossesse. Dans ce cas, la réponse est non. Généralement, une hypertension pendant la première grossesse ne vient pas affecter les grossesses ultérieures. Vous n'aurez donc pas à vous inquiéter.

Comment l'on a évoqué ci-haut, le repos est important pour une femme enceinte. Essayez donc de vous reposer et d'éviter les tâches fastidieuses pour vivre pleinement de votre grossesse. Si l'un des signes de l'hypertension apparaît, le recours à un médecin est inévitable.

Cet article vous a plu ?

Enceinte : ma tension est-elle correcte ?
Note: 4.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires