15 idées recues sur la poche des eaux

Lors d'un accouchement, une femme met en action diverses zones de son corps. Mettre un enfant au monde n'est pas seulement une question de le faire sortir de son ventre. Une des zones mobilisées est la poche des eaux. La poche des eaux en de termes plus simples, c'est un liquide amniotique dans lequel baigne l'embryon qui devient après un fœtus avant de prendre la forme d'un bébé. Même au toucher vaginal, la poche des eaux est directement accessible. Fines et très résistantes, ces membranes protègent le fœtus et jouent une fonction fondamentale pour son développement.

L'existence de la poche des eaux est portée à la connaissance des futures mères. Comprendre son fonctionnement est nécessaire.

1. La poche d'eau et l'accouchement

La poche d'eau est suivie de près par le médecin lors de l'accouchement. Plus elle est plate (si le médecin a du mal à la distinguer) plus l'accouchement a de meilleurs pronostics. En effet dans ce cas-là il y a une très bonne accommodation entre le fœtus qui commence à se présenter et le bassin maternel.

2. La constitution de la poche des eaux

Normalement la poche des eaux doit contenir une quantité suffisante de liquide amniotique. Si le liquide vient à manquer ou à être en excès, la mère entre en complication. Il y a donc un risque élevé de danger aussi bien pour le bébé que pour la porteuse ou la mère. Il est à noter cependant que dans la plupart des cas, les deux êtres en sortent indemnes.

3. La rupture de la poche d'eaux

Contrairement aux idées reçues, quand la femme accouche il y a rupture de la poche et l'eau coule, il n'y a pas une abondance conséquente d'eau. C'est ce que l'on appelle généralement « la perte des eaux ». L'eau qui coule peut être comparée à une flaque de pipi d'un enfant.

4. La poche d'eau ne se casse pas en une seule fois

Quand la poche des eaux entre en rupture, il se peut que tout le liquide ne sorte pas totalement. Au fur et à mesure des mouvements, des restes de liquide s'écouleront. Le liquide amniotique peut s'écouler durant le reste de la journée. Le liquide met du temps pour tout sortir et il est normal que le tout ne sorte pas d'un seul coup.

5. Il se peut que la poche des eaux n'arrive pas à se rompre

Il y a des cas notables où la poche des eaux n'arrivent pas se rompre. Dans ce cas-là c'est le médecin qui rompt la poche. L'intervention ne fait pas mal en générale mais il est possible de ressentir du malaise. Le médecin entame la rupture avec un long crochet ; il gratte la surface et déchire la poche petit à petit.

6. La perte des eaux ne signifie pas une urgence d'accouchement imminent

Si la poche des eaux se rompt, cela ne signifie forcément pas que le travail va commencer. Il se peut que ledit travail démarre des heures après, dans certains cas une journée même. Si un accouchement est imminent, ce n'est pas la poche des eaux qu'il faut prendre en compte mais le col de l'utérus et les contractions. Plus le col est dilaté, plus la voie est ouverte pour laisser passer le bébé. Il en de même pour les contractions mais cela varie généralement selon les femmes.

7. La rupture de la poche des eaux : exposition totale du bébé

Une fois que la poche des eaux est rompue, il est formellement non indiqué d'avoir des rapports sexuels, de courir ou même de prendre une douche. En effet, une fois le liquide amniotique expulsé hors du corps de la mère, le bébé est exposé aux infections par le biais du vagin.

8. La rupture de la poche des eaux : aucune douleur

Après enquête auprès des femmes enceintes, la plupart de ces dernières affirment que la rupture de la poche n'est pas du tout douloureuse. Elle ne se sent pas à l'avance et l'écoulement se fait à l'insu de la mère. Elle ne le constatera qu'une fois le liquide coulé le long des jambes.

9. La résistance de la poche des eaux

La poche des eaux est une membrane, elle est assez fine mais elle est très résistance. C'est pour cette raison que le rapport sexuel n'est pas déconseillé durant la grossesse. La cavité amniotique protège totalement le bébé de tout danger. Le va et vient du partenaire et les coups donnés par le méat du pénis ne risquent pas de toucher le bébé.

10. La poche des eaux : une antibactérienne

A part le fait d'offrir un havre qui protège le bébé, la poche des eaux est aussi une vraie forteresse. Grâce à la membrane, le bébé peut grandir tranquillement. En effet la poche protège le bébé de certaines bactéries et infections en sécrétant un produit bactéricide. La poche ne se contente pas seulement de protéger le bébé mais elle lui fournit aussi des vitamines complètes nécessaires au développement du fœtus.

11. Accouchement avec la poche des eaux

C'est un cas rare mais il est possible que l'accouchement se fasse avec la sortie de la poche des eaux. Dans ce genre de cas, la poche des eaux ne se rompt pas avant le travail alors que le col de l'utérus commence à se dilater progressivement. On dit alors que l'enfant naît « coiffé ».

12. Ne pas confondre rupture et fissure

Beaucoup de personnes confondent fissure et rupture de la poche des eaux. La fissure de la poche des eaux est une infime rupture des membranes et intervenant sur le haut de la poche des eaux. La rupture de la poche des eaux par contre est une rupture totale et constatable de de la poche.

13. Percer la poche des eaux

Dans certains pays, le perçage de la poche des eaux est pratiqué s'il n'y a pas de rupture. L'intervention n'est pas faite par un médecin et se fait à l'aide d'une aiguille. Certaines femmes le font elles-mêmes. Il est donc tout à fait possible de percer sa poche mais cela présente des risques très élevés d'infections.

14. Fissure de la poche des eaux

Lors de la fissure de la poche des eaux, il est difficile pour la femme de faire la distinction entre le liquide amniotique, l'urine ou un écoulement vaginal.

Faire la différence entre les trois :
Quand la poche des eaux se fissure, un liquide se met à couler. Pour savoir s'il s'agit réellement du liquide amniotique, prenez une serviette hygiénique, mettez un peu de l'écoulement dessus ; si le liquide est incolore ou légèrement blanchâtre, c'est du liquide amniotique.

Durée de l'écoulement
Contrairement à l'urine, le liquide amniotique coule en permanence par gouttes. En faisant des mouvements ou s'il arrive que la femme enceinte tousse, le liquide augmente.

15. Rupture prématurée de la poche des eaux

La rupture prématurée survient si la poche des eaux entre en rupture avant le terme. C'est-à-dire avant la 37ème semaine d'aménorrhée. Dans ce cas-là il ne faut pas attendre et aller tout de suite à l'hôpital ou à la maternité. Un cas d'infection peut survenir et le bébé est exposé.

La poche des eaux assurent en tout temps la protection du bébé jusqu'à ce que la mère accouche. La date de la rupture par rapport à la date du terme est un facteur clé d'un bon accouchement ou non. Diverses idées répandues sur la poche des eaux sont fausses et il faut s'informer sur le sujet. Il faut juste noter que la poche des eaux, cette membrane fine, résistance, est le cocon du bébé jusqu'à ce qu'il sorte de la ventre de sa mère.

Cet article vous a plu ?

15 idées recues sur la poche des eaux
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires