La nidation : kézaco ?

La nidation représente un moment capital pour une grossesse, c'est là que tout commence vraiment. C'est l'étape qui suit la fécondation qui a lieu dans la trompe utérine.
Une fois que l'ovule est fécondé, il devient œuf qui se divise en deux cellules, puis en quatre, puis en huit. Toutes ces divisions finissent par former une masse de cellules qui ressemble à une mûre. Voilà pourquoi, il lui a été donné le nom de Morula.

Le phénomène de nidation

Au fur et à mesure qu'il se divise cet œuf se déplace et se dirige vers l'utérus. Ce sont les contractions de la trompe qui le font avancer ainsi que les cils qui en recouvrent la paroi. Une fois dans l'utérus, l'œuf se fixe dans la paroi : c'est la nidation. Elle se passe entre le sixième jour et le dixième jour de la fécondation. C'est à dire que l'œuf se place dans la cavité utérine, plus exactement dans la muqueuse utérine. A ce moment, son enveloppe va se diviser en deux tissus. Une enveloppe se niche dans la couche de l'utérus qu'on appelle endomètre et la deuxième paroi va fournir les cellules nécessaires pour élaborer une cavité. C'est ainsi que se crée le placenta.

Y a-t-il des symptômes ?

Il n'y a aucun symptôme de la nidation. Celle-ci demeure imperceptible. Ce sont les hormones HCG qui déclenchent les premiers signes de grossesse. Ces hormones sont sécrétées par le placenta, et ce sont aussi ces hormones que l'on détecte dans les tests de grossesse.

Les couples qui font des FIV sont particulièrement attentifs à ce moment du cycle. Le médecin implante l'embryon à l'aide d'un cathéter, il l'introduit jusqu'au fond de l'utérus où il est déposé. La patiente reste allongée trente minutes. Il n'y a plus qu'à espérer la nidation et c'est le début d'une longue attente.

Comment favoriser la nidation ?

Ce qui peut favoriser cette nidation pour les femmes qui souffrent de stérilité inexpliquée, est la prise de progestérone pendant deux semaines. Votre gynécologue peut aussi vous prescrire de la dydrogestèrone pour une durée d'une dizaine de jours.

Après, cela tient du bon sens : il faut éviter de porter de trop lourdes charges, éviter aussi le tabac et trop de caféine, diminuer un maximum la prise de médicaments. Il faut vraiment prendre que ceux qui sont indispensables. Il est aussi conseillé de s'abstenir d'avoir des rapports sexuels après les jours d'ovulation pour éviter les contractions utérines.

Les échecs de la nidation sont nombreux. Tous les embryons ne se nichent pas et le taux d'implantation diminue avec l'âge de la patiente. Il y a une multitude de petites astuces dites par les uns ou les autres mais finalement, la nature sera seule pour décider !
Il faut simplement que toutes les conditions de la conception soient réunies au même moment.

Cet article vous a plu ?

La nidation : kézaco ?
Note: 5.0/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires
lili 08/07/2016 à 11 h 19 min

J'ai une question:faire l'amour deux jours après la periode d'ovulation peut-elle entrainer une grossesse?

Une réponse ? Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires