Peut-on peindre sereinement tout en étant enceinte ?

Il est là, déjà et s'épanouit bien au chaud à l'intérieur de votre giron. Votre bébé grandit sereinement et n'a pas conscience des bouleversements qu'il a commencé d'engendrer. Il faut déménager, ou bien aménager, ou encore faire des travaux et dans la plupart des cas sa chambre est loin d'être prête. On se retrouve le plus souvent, dans la joie et la bonne humeur, avec des projets de peinture sur les bras.
On peut faire travailler de bons ouvriers, c'est certain ou bien mettre son conjoint à l'ouvrage, mais ça nous démange et on n'a qu'une envie, attraper le pinceau ! Alors avant de monter sur l'échelle (avec précaution), ou de chanter à tue-tête à deux en étalant la couleur, quelques informations vous seront bien utiles.

Quels sont les dangers de la peinture ?

Toutes les peintures ne sont pas sans danger. Les plus nocives sont les peintures industrielles parce qu'elles utilisent et contiennent entre 40 et 55 % de solvants organiques, volatiles ou gazeux (toluène, styrène, xylène, etc.). Ces solvants pénètrent par les voies respiratoires ou par la peau et peuvent traverser le placenta jusqu'à atteindre le fœtus, particulièrement sensible en début de grossesse.
Une étude de l'INSERM de 2009 révélait déjà les dangers d'une exposition prolongée à ces solvants, pouvant conduire à des malformations majeures ou à des fausses couches.
Par ailleurs, une fois les murs peints, les solvants continuent à émettre des composés organiques volatils (COV) pendant de longs mois. Ces COV se fixent sur le mobilier ou la literie, les tapis et les moquettes qui se mettent à leur tour à les émettre et prolongent ainsi leur présence nocive dans la pièce.
Toute peinture contenant des solvants chimiques (peinture à l'huile ou glycéro) est donc à bannir.

Alors... et peinture à l'eau dans tout ca ?

A priori plus saines, elles ne dégagent pas d'odeurs et se nettoient à l'eau. Et bien ce n'est pas si simple, parce que certaines peintures à l'eau, comme les acryliques, ne sont pas non plus inoffensives et contiennent des éthers de glycol (éthylène, glycol, co-solvants pour 5 à 10 %). Elles ne sont pas biodégradables et participent à la pollution des eaux.

La garantie des labels

Des labels existent pour informer le consommateur sur le produit qu'il désire acheter, son impact sur la santé et sur son environnement. Ils ont établi des normes environnementales et ne labellisent que les produits qui les respectent scrupuleusement.
NF environnement garantit l'exclusion des métaux lourds et des ingrédients toxiques cancérigènes ou mutagènes mais garde une tolérance de 0,1 % sur les substances toxiques contenues dans les conservateurs.
Ecolabel Européen est aussi sévère que le premier, et plus rigoureux en ce qui concerne les émissions de COV (moins de 30g/l contre 100G/l pour NF environnement)
Ecocert pour les peintures et revêtements écologiques, est un organisme de certification très poussé également et plus stricte que l'Ecolabel Européen (moins de 3g/l de COV!) avec un affichage lisible, compréhensible et exhaustif des composants et ingrédients bio présents dans le produit.

Les peintures naturelles

C'est le must pour les puristes. Elles ne contiennent aucune trace de COV et sont uniquement constituées d'ingrédients bio comme l'huile de tournesol, la craie, le chanvre et des pigments naturels pour la couleur. Les liants sont faits à base de résines de conifères et d'huiles végétales. Les pigments sont d'origine minérale ou végétale et ne contiennent aucun métaux lourds.
Et puis, et ce n'est pas rien, en plus d'être saines, elles respectent parfaitement leur environnement et sont biodégradables. Quelques marques parmi les plus connues : Biofa, Natura, Biorox et Auro.

Fabriquer sa propre peinture

Enfin si vous êtes plus puriste que les puristes, vous pouvez aussi vous amuser à fabriquer votre peinture vous-même, internet regorge de recettes étonnantes à base d'huile de lin, de lait, de craie, farine, de chaux éteinte avec des couleurs à base de différents pigments naturels...

Les gestes à respecter

Une fois que le choix de la peinture est fait, il n'y a plus qu'à passer à l'action en respectant tout de même quelques principes de base :

  • Prendre grand soin de monter sur des échelles stables et de maintenir des positions confortables.
  • Ne pas hésiter à faire des pauses et à quitter la pièce régulièrement.
  • Porter des gants et un masque. Protéger sa peau avec des vêtements longs et amples. Ne pas faire de peinture pieds nus ou en chaussettes.
  • Ouvrir grand les fenêtres de la pièce pendant l'application, veiller à aérer la pièce longtemps après l'avoir peinte et par la suite très régulièrement. Aérer sa maison c'est bon toute l'année.
  • Ne pas stocker de nourriture dans la pièce où l'on peint, c'est mieux aussi d'éviter d'y manger.
  • Éviter les peintures parfumées.
  • Nettoyer les pinceaux à l'eau et ne pas jeter les restes de peinture dans l'évier. Porter les restes du matériels (pots de peinture et autre) dans une déchetterie.

Une chose est à présent certaine, votre enfant peut continuer de se développer tranquillement, sa chambre l'attend.

Cet article vous a plu ?

Peut-on peindre sereinement tout en étant enceinte ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires