Salmonellose enceinte : y a t'il un danger ?

Accueillir un enfant est un événement essentiel dans la vie d'un couple. Au préalable, une étape n'est pas à sous-estimer, c'est celle de la grossesse. Elle suscite de nombreuses interrogations dans les pensées de l'homme et surtout de la femme. Notamment, lutter contre les désagréments physiques (nausées, fourmillements, jambes lourdes, etc.), le futur prénom de l'enfant, les maladies à risques, et l'alimentation pendant la grossesse.
Dans cette période de fragilité, la femme enceinte se doit d'être vigilante par rapport à sa propre santé et surtout celle du fœtus. Elle doit être attentive à son alimentation et à ses conséquences pour le bon déroulement de la grossesse. Effectivement, certains aliments sont nuisibles afin d'éviter des maladies infectieuses. La listériose et la toxoplasmose en font partie, cependant, d'autres pathologies surviennent comme la salmonellose. Par ailleurs, cette infection évoque des questions sur ce qu'elle est, son origine, ses traitements et comment l'éviter.

Qu'est-ce que la salmonellose ?

La salmonellose est une infection d'origine bactérienne. Le nom de la bactérie qui cause cette infection se nomme salmonella. C'est une maladie d'origine alimentaire et est très courante dans la vie de l'Homme. Elle recense près de 2500 souches différentes. Salmonella est une bactérie résistante et ultra-présente au sein de l'organisme. Ces souches rendent l'être humain malade et se révèlent par l'apparition de symptômes. Précisément une hausse brutale de la température, des douleurs abdominales (crampes), la déshydratation des tissus, des nausées et de temps en temps des vomissements, ainsi que des diarrhées. De manière générale, les symptômes se développent dans un délai de 12 à 36 heures. La guérison varie selon les organismes de chacun et dure de 2 à 7 jours.
Dans la plupart des cas, la maladie s'estompe sans traitement particulier. A l'exception des personnes vulnérables, comme les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes.

Quels sont les dangers pour la femme enceinte et le bébé ?

La salmonellose est l'auteure de bon nombre de gastro-entérites bénignes chez l'être humain. Néanmoins, elle n'est pas sans conséquences pour la femme enceinte et le bébé. La complication principale est la déshydratation. C'est pour cela qu'il est recommandé de s'hydrater durant toute la durée des symptômes. A ce sujet, ils peuvent durer plusieurs semaines le temps d'un retour à la normale. Egalement, l'infection peut endommager les tissus autour du cerveau, de la moelle épinière avec une méningite, des os avec l'ostéomyélite, du cœur avec l'endocardite.
Chez la femme enceinte, la bactérie salmonella peut se loger dans le placenta. Dans quelques cas exceptionnels, ce phénomène peut engendrer le décès du fœtus.
Les personnes qui ont contracté l'infection par la salmonella sont porteuses de la bactérie pendant un certain temps.

Comment l'attrape-t-on ?

Les sources de contamination de la salmonellose proviennent de quelques causes qu'il est important d'identifier. Dans plus de 9 cas sur 10, l'infection est d'ordre alimentaire. L'origine résulte de la contamination de l'aliment par des excréments animaliers. La transmission ne présente aucun trouble suspect. Les aliments concernés sont essentiellement les œufs et les dérivés qui en contiennent, la volaille ou la viande crue voire mal cuite. Les fruits et les légumes sont également susceptibles de porter la salmonelle. Surtout si le végétal a été nettoyé avec de l'eau contaminée ou qu'il a été en contact direct avec de la viande infectée.
Inévitablement, la salmonelle est présente dans les viscères des animaux. Nombreux sont les cas de salmonellose qui sont liés aux oiseaux et aux reptiles (tortue, iguane, lézard et serpent). Dans le cas de figure où l'animal est de compagnie. La transmission s'établit au simple toucher de l'animal, d'ailleurs la peau du reptile est fréquemment contaminée, de même que ses excréments. Si jamais un objet a été en contact avec l'animal, l'objet est également infecté.
La bactérie se transmet d'homme à homme. La menace est très élevée lorsque l'individu contaminé prépare le repas pour le reste de la famille. De manière générale, la bactérie salmonella peut se propager dans toute la maison. Effectivement, c'est une bactérie résistante qui loge dans l'organisme d'une personne.

Comment l'éviter ?

Des moyens de préventions et de protections existent pour lutter contre la salmonellose. Etant donné que la salmonella se situe dans les intestins des animaux (cochons, vaches, volailles, etc.), elles sont des sources potentielles de contamination. Certaines souches proviennent également des reptiles, mais aussi des êtres vivants aquatiques (fruits de mer, mollusques, poissons), ils sont également porteurs de ces souches infectieuses. Un produit congelé présente aussi des risques, du fait que la rupture de la chaîne du froid. Pour anéantir la bactérie, la cuisson des aliments est la solution. Lors de la préparation des repas, une hygiène irréprochable est recommandée afin de s'immuniser contre la transmission de la bactérie. Il convient de manger la viande et le poisson très bien cuits, de nettoyer les fruits et légumes avant de les cuisiner. Il faut se laver les mains régulièrement, surtout après avoir caressé un animal, et au moment de faire la cuisine.
Dans cette foule d'informations contre la salmonellose, des aliments sont à proscrire.

Que manger (les aliments à éviter) ?

Ce n'est pas toujours aisé de retenir la liste des aliments à bannir pour esquiver la salmonellose. Par ailleurs, il est conseillé de prendre des repas légers, et de manger plus régulièrement. Pour cela, les plats trop gras, riches en fibres alimentaires et épicés sont vivement contre-indiqués. Bien évidemment la consommation d'alcool est proscrite, elle accélère la déshydratation.
Les œufs et les aliments à base d'œuf cru, les produits laitiers ainsi que la viande et le poisson mal cuits sont les premiers produits qui comportent des risques. Préférez le lait pasteurisé pour les produits laitiers et une sur-cuisson de la viande et du poisson. En ce qui concerne les œufs, en aucun cas les consommer cru même plusieurs semaines après la ponte. La liste s'étend aussi à la charcuterie, aux légumes crus, aux pâtisseries et à la glace.
Outre les mesures de prévention, malheureusement certaines femmes enceintes se font contaminer.

Quand consulter ?

Malencontreusement, durant sa grossesse la future maman peut contracter la salmonellose. Il est essentiel de rappeler les symptômes que provoque l'infection de la salmonella. C'est une hausse fulgurante de la température, de la diarrhée, des nausées de même que des vomissements de temps à autre, des douleurs abdominales et la déshydratation de l'organisme. Ces signes se révèlent sur une durée de 36 heures en moyenne. Elle se guérit au bout de 7 jours maximum.
Malgré tout, ce n'est pas la même musique pour les individus vulnérables, comme les enfants, et spécialement la femme enceinte. Dès l'apparition des symptômes, il est impératif de consulter un médecin. Au cours de la consultation, il estimera la qualité de l'infection à l'aide d'une prise de sang (bactériémie), et d'un échantillon de selles.
A l'issue des résultats, il établit un diagnostic et ordonne un traitement relatif à la maladie.

Comment la soigner ?

Si le diagnostic révèle la salmonellose, un traitement médical est administré. Dans moins de 10% des cas, l'infection à la salmonelle se propage au-delà de la sphère intestinale, et s'étend dans le sang. Dans ce cas-là, des antibiotiques sont prescrits pendant une semaine. La durée du traitement peut être rallongée pour les personnes affaiblies. En revanche, quelques souches ont démontré leur résistance aux traitements antibiotiques. En cette circonstance, un autre soin est fixé.
Certains symptômes (vomissements, diarrhée) déshydratent l'organisme de l'individu. Pour cela, il est important de réhydrater le corps en buvant de l'eau, du thé, une boisson fruitée, de la soupe. Afin de soulager les crampes causées par la diarrhée, prendre un médicament anti-diarrhéique (par exemple Imodium). Une compresse chaude ou une bouillotte apaise les douleurs abdominales. Pour finir, du repos est une garantie de récupération rapide. Il permet à l'organisme de combattre naturellement la salmonellose sans efforts.

La grossesse est une période délicate de la vie organique de la femme. Elle est confrontée à de nombreux ennuis, et la salmonellose en fait partie. C'est une maladie susceptible de mettre le corps à rude épreuve. Pour cela des moyens de prévention existent. Par ailleurs, en cas d'infection des traitements médicaux la guérissent très bien.

Cet article vous a plu ?

Salmonellose enceinte : y a t'il un danger ?
Note: 2.3/5 (4 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires