5 solutions contre la constipation enceinte

La constipation est l'un des désagréments les plus gênants de la grossesse. Certes sans conséquences notables, causée par une lenteur de digestion et se manifestant par des flatulences, elle est très peu évoquée par les femmes enceintes. Pourtant, près de 3 à 5 femmes enceintes sur 10 en souffrent, car il s'agit d'un dysfonctionnement normal lié aux nombreuses modifications que connaissent le corps et l'organisme de la femme durant la période pendant laquelle elle porte un bébé. Pour l'éliminer, il faut adopter quelques habitudes saines, et avoir les bons réflexes en cas de persistance.

Pourquoi la constipation survient-elle chez les femmes enceintes ?

La constipation est une sorte de difficulté à évacuer les selles, à cause d'une digestion pénible. Cette difficulté de la digestion est en partie causée par la progestérone, dont la sécrétion pendant la grossesse est intensifiée et qui entraîne un ralentissement du transit intestinal des aliments ingérés. Une deuxième cause se trouve en la pression abdominale que la masse occupée par le futur bébé exerce sur les intestins, entravant ainsi la digestion. Le manque de mouvements, d'activités et d'exercices pendant la période de grossesse est aussi à la base de la constipation enceinte, créant ce qui est fréquemment appelé la paresse intestinale car les intestins travaillent moins. Pour contrecarrer tous ces dérèglements fonctionnels ou s'y adapter, quelques précautions s'imposent.

Les précautions à prendre pour éviter la constipation pendant la grossesse

Les différents phénomènes qui conduisent à la constipation étant normales pour une femme enceinte, il lui convient de s'adapter en adoptant certains comportements. Pour commencer, il faut absolument éviter de retenir la selle. Une femme enceinte doit se rendre immédiatement aux toilettes pour se libérer dès qu'elle sent le besoin de se vider. C'est le premier réflexe à avoir, avant d'effectuer quelques réajustements dans son quotidien.

La modification de l'alimentation

Si une femme enceinte constipée se retrouve ainsi, c'est potentiellement parce qu'elle consomme des aliments trop difficiles à digérer pour son « nouvel organisme ». Une femme qui porte un enfant n'est plus la même, diverses transformations physiologiques et physiques ont lieu au niveau de son corps, et de son organisme, l'empêchant de vivre et de manger comme auparavant. Ne pouvant donc plus ingurgiter les mêmes repas qu'avant, elle doit se rabattre sur des repas plus faciles à digérer. Les aliments contenant des fibres sont à prioriser. Il s'agit essentiellement des légumes verts, de la salade, des crudités, du pain complet, des céréales et aussi des fruits (le pruneau en tête). En plus d'être simples à digérer, ils fourniront à la future maman diverses vitamines et des minéraux.

Une hydratation régulière

Il est important pour une femme enceinte de boire beaucoup d'eau. L'eau a pour effet d'augmenter le volume physique des selles, ce qui est susceptible de réduire les probabilités que survienne une paresse intestinale. Les recommandations indiquent généralement de boire au moins 1,5 litre d'eau par jour, en vue de permettre une régulation du transit intestinal. Toutefois, il est conseillé d'éviter les eaux gazeuses, responsables fréquents du ballonnement du ventre. Il faut plutôt opter pour les eaux réputées riches en minéraux, le lait ou les jus de fruits frais. Une bonne technique consiste pour la femme enceinte à boire de l'eau froide (1 verre ou 2) le matin au réveil. La fraîcheur de l'eau a pour propriété de stimuler les muqueuses gastriques.

La pratique d'exercices et d'activités physiques

Les exercices physiques pendant la grossesse présentent le bénéfice de pouvoir éveiller l'organisme, et par la même de déclencher une certaine accélération du réflexe digestif. De nombreuses femmes enceintes abandonnent toute activité et réduisent au maximum leurs mouvements. Mais ce faisant, elles contribuent inconsciemment à la mise en place de la constipation. A contrario, en continuant de mener des activités et de bouger quotidiennement, elles allègent leur paroi intestinale et limitent les risques de constipation. Bien sûr, il ne s'agit pas pour elles de courir plusieurs kilomètres chaque jour ou de faire des exercices que leur état ne leur permet pas de supporter. Il est tout simplement recommandé aux femmes enceintes de pratiquer de la marche à pied pendant au moins 30 minutes tous les jours. Emprunter régulièrement les escaliers pourrait également être d'une grande aide pour réduire la constipation chez une femme enceinte.

La conduite à tenir en cas de persistance

Dans la plupart des cas, ces petits réflexes devraient réduire les sensations de constipation. Toutefois, pour certaines femmes, cette désagréable sensation de ne pas pouvoir digérer pourrait persister. Dans ce cas, la future mère peut essayer quelques produits reconnus pour leurs vertus, ou simplement aller consulter.

Des remèdes contre la constipation

La recommandation contre la constipation enceinte faite par certains médecins inclue essentiellement l'huile de paraffine. Il est indiqué d'en prendre sous forme de gelées ou sous forme liquide à raison d'une ou deux cuillerées pendant le dîner. L'huile de paraffine est vendue en pharmacie sous diverses formes.
Pour les femmes enceintes qui aiment les activités de relaxation, l'acupuncture peut également être une solution pour soulager les troubles de constipation. Certains laxatifs sont également évoqués comme pouvant apaiser la constipation, mais tous n'étant pas conseillés, le mieux à faire demeure la consultation d'un professionnel.

La consultation médicale

La meilleure solution lorsque la constipation persiste est d'aller consulter son médecin traitant ou son gynécologue. Ce dernier pourra orienter la femme enceinte vers un gastro-entérologue si la situation l'exige, ou lui prescrire divers médicaments, tels que les mucilages ou la lactulose, ainsi que des suppositoires.

La constipation chez une femme enceinte est un phénomène normal et fréquent. Les femmes en état de grossesse souffrent de ce mal à cause des modifications subies par leur organisme. Elle est sans conséquences et ne présente à priori aucune gravité. Néanmoins, elle n'est pas à négliger à cause des multiples sensations de malaise qu'elle entraîne. Les femmes enceintes doivent alors appliquer des solutions rapides pour éliminer la constipation et prendre leurs précautions pour éviter qu'elle persiste.

Cet article vous a plu ?

5 solutions contre la constipation enceinte
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires