10 solutions contre les maux de ventre enceinte

La grossesse est un moment unique dans la vie des femmes et des couples, mais elle s'accompagne de différents maux au quotidien et notamment de maux de ventre qui peuvent se manifester du début à la fin de la grossesse. Afin de vivre au mieux votre grossesse, découvrez comment identifier les différents maux de ventre et les solutions pour lutter contre ces derniers.

Les différents maux de ventre de la grossesse

Durant la grossesse différents maux de ventre peuvent se manifester, on regroupe sous ce terme toutes les douleurs et gênes touchant la région de l'abdomen.
Il faut savoir que les maux de ventre peuvent avoir de multiples origines : digestive, urinaire, ligamentaire ou encore musculaire. Avant toute chose il est essentiel de bien les identifier.
Si leurs origines peuvent diverger, il en va de même pour leurs symptômes. En effet, les maux de ventre peuvent se manifester par une douleur bien entendu mais également par des ballonnements, des gargouillements, des tiraillements, une lourdeur, des crampes, des diarrhées, des vomissements, une constipation, des brûlures d'estomac ou encore un ventre gonflé (difficile à remarquer lors de la grossesse).

Les douleurs digestives

Les douleurs digestives lors de la grossesse découlent principalement de l'augmentation de la taille de l'utérus et de la place de plus en plus grande occupée par le bébé. En conséquence les organes digestifs se retrouvent un peu à l'étroit et sont comprimés ce qui ralentit la digestion. Mais il faut ajouter à cela que le taux de progestérone élevé dans l'organisme de la femme enceinte n'aide en rien, il rend le fonctionnement de l'appareil digestif plus lent. Cela peut entraîner différents maux comme des ballonnements, une constipation, des reflux gastriques ou encore des brûlures d'estomac par exemple.

Les douleurs urinaires

Les douleurs urinaires sont pour leur part liées à des infections affectant les voies urinaires. Plus fréquentes que d'habitude lors de la grossesse, les infections urinaires sont aussi moins faciles à détecter à cette période pour la femme. Ces infections entraînent des douleurs lors de la miction mais aussi, parfois, des douleurs persistantes au niveau de la vessie et des reins.

Les douleurs ligamentaires

Les douleurs ligamentaires se manifestent par une sensation de tiraillement dans le bas du ventre, plus particulièrement entre le bassin et l'aine. Ces douleurs sont dues au relâchement des ligaments induit par les hormones sécrétées par le corps (relaxine en particulier) pour permettre au bébé de se développer mais aussi pour faciliter l'accouchement.

Les douleurs musculaires

Enfin, les douleurs musculaires concernent plus particulièrement lors de la grossesse les muscles de l'utérus. Les douleurs proviennent en fait de contractions, des spasmes douloureux qui se produisent en raison de la distension des muscles utérins.

Les solutions et remèdes contre les maux de ventre chez la femme enceinte

Pour chacun de ces maux de ventre, il existe des solutions et des remèdes permettant d'en prévenir l'apparition ou tout simplement de les soulager.

Solutions contre les maux de ventre d'origine digestive

Surveiller et soigner son alimentation

Cette solution contre les problèmes digestifs liés à la grossesse est préventive. Il est essentiel de faire attention à son alimentation pour éviter les désagréments tels que les ballonnements, la constipation ou les reflux gastriques.
Certains aliments sont donc à éviter alors que d'autres sont à privilégier.
Ainsi pour éviter les ballonnements: excluez certains aliments de vos repas comme les aliments qui fermentent (produits laitiers, flageolets, choux…) ou les boissons gazeuses (soda, eau gazeuse…).
En revanche, pour lutter contre la constipation certains aliments sont à consommer pour faciliter le transit. Ces aliments sont ceux qui contiennent une grande quantité de fibres, par exemple les céréales compètes, les fruits et légumes frais, les pruneaux… Pensez également à boire assez d'eau, à savoir, au moins 1.5 L par jour. De préférence, choisissez une eau riche en minéraux.
Enfin, concernant le régime alimentaire, il faut éviter les aliments gras lorsque l'on est sujette aux reflux gastriques et aux brûlures d'estomac.

Rester active

Il est parfois difficile de rester active lors de la grossesse et en particulier lors du dernier trimestre en raison du poids supplémentaire qui pèse sur le corps. Mais rester un minimum active est essentiel à votre bonne digestion. L'activité physique légère, comme la marche ou la nage, favorise le transit et évite alors la constipation. On conseille généralement de marcher au minimum 30 minutes par jour durant la grossesse.

Fractionner les repas

Afin de prévenir ou de limiter les ballonnements, les femmes enceintes peuvent fractionner leurs repas. Il est ainsi préférable de manger en plus petite quantité mais en plusieurs fois.

Solutions et remèdes contre les maux de ventre d'origine urinaire

Les solutions non médicales contre les maux de ventre d'origine urinaire sont uniquement préventives.

Boire beaucoup d'eau et uriner souvent

Le premier geste à adopter pour éviter les infections urinaires, et donc les maux de ventre d'origine urinaire, est de boire beaucoup d'eau. Bien entendu, il est nécessaire de boire 1.5 L d'eau au minimum dans la journée, voire plus pour prévenir l'apparition de ces infections.
Boire beaucoup permettra en conséquence d'uriner beaucoup et donc d'éviter la stagnation des germes responsables des infections dans la vessie. Naturellement, en parallèle, on évite de se retenir.

Consommer du cranberry

Pour éviter les infections urinaires et les douleurs qui vont avec, la consommation de cranberry est recommandée. Consommée sous forme de boisson, de gélule ou séchée, la baie permet de limiter l'adhésion des bactéries responsables des infections au niveau des parois des voies urinaires. Cela facilite donc leur élimination au moment de la miction.

Eviter de porter des vêtements serrés

Les vêtements et sous-vêtements trop serrés sont à bannir pour celles qui ont tendance à développer des infections urinaires. En effet, des vêtements serrés engendrent la macération.

Solutions et remèdes contre les maux de ventre d'origine ligamentaire

Adopter la bonne posture

Pour soulager les douleurs ligamentaires, il est important d'adopter une posture adaptée. On évite alors de rester debout trop longtemps mais aussi de rester assise de façon prolongé.
En position allongée, il est préférable de s'installer sur le côté et d'obtenir du soutien à l'aide de coussins entre les jambes et sous le ventre.

Le repos

Lorsque les douleurs sont fortes et que vous avez la possibilité de le faire, reposez-vous jusqu'à ce que les maux de ventre d'origine ligamentaire s'atténuent. Reposez-vous alors en position allongée et dans un canapé/matelas ferme.

Solutions et remèdes contre les maux de ventre d'origine musculaire

En cas de contraction douloureuse des muscles utérins il n'existe pas de solution permettant le soulagement à part d'en attendre la fin. Toutefois, il est possible de limiter les risques de voir survenir des contractions en respectant quelques règles simples.

Se reposer

Se reposer est la première règle à respecter pour éviter de voir survenir des contractions. Les femmes enceintes ont alors tout intérêt à éviter de réaliser des efforts trop intenses (porter des choses lourdes, activité physique intense…).

Eviter les déplacements en voiture

Pour éviter les contractions et en particulier lors du 3ème trimestre ou chez les femmes ayant déjà subi des contractions, il est essentiel de limiter les déplacements en voiture. Les vibrations provoquées par le trajet pourrait entraîner la survenue de nouvelles contractions des muscles de l'utérus.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Dans de nombreux cas les maux de ventre des femmes enceintes sont sans gravité et la consultation d'un médecin n'est pas nécessaire.
Toutefois, dès lors que les douleurs sont trop intenses, aiguës, persistantes dans le temps ou s'accompagnent d'autres symptômes comme de la fièvre, des saignements ou encore des pertes vaginales il est primordial de consulter un médecin.
En cas de doute, il ne faut pas hésiter et contacter au plus vite le médecin en charge du suivi de la grossesse ou bien se rendre aux urgences.
Dans tous les cas de douleurs urinaires, les femmes enceintes doivent consulter un médecin car les infections urinaires peuvent avoir des conséquences graves pour la maman comme pour le bébé.
De même en cas de contractions douloureuses rapprochées, et en particulier en fin de grossesse, il est nécessaire de se rendre immédiatement aux urgences.


Les maux de ventre peuvent avoir diverses origines et divers symptômes chez les femmes enceintes. Souvent bénins, ces maux de ventres peuvent aussi être graves dans certains cas (signe d'une fausse couche, d'un accouchement prématuré, d'une atteinte rénale…) et ne doivent alors pas être ignorés. Si quelques solutions existent pour prévenir et limiter les gênes et douleurs abdominales, il est parfois indispensable de recourir à un traitement médicamenteux. Quoi qu'il en soit, au moindre doute n'hésitez pas un instant et consultez un médecin.

Cet article vous a plu ?

10 solutions contre les maux de ventre enceinte
Note: 4.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires