La sophrologie prénatale pour les futures mamans

La grossesse et l'accouchement sont incontestablement des phases de votre vie pendant lesquelles votre moral et votre corps sont particulièrement mis à l'épreuve. Rien n'est plus désagréable pour une femme enceinte que de se sentir l'objet d'un processus qui la dépasse et d'en subir les conditions relatives de manière totalement passive, notamment la transformation du corps et ses maux, les sautes d'humeur préjudiciables à l'équilibre familial ou conjugal et l'appréhension plus ou moins angoissante des douleurs de l'accouchement à venir. En favorisant la maîtrise de soi-même, la sophrologie, en l'occurrence "prénatale", est une méthode de développement personnel et de gestion du stress susceptible de rendre plus "douce" cette période existentielle singulière qu'est la grossesse.

Écartons d'emblée les pseudo-sophrologues !

Avant de vous jeter à corps perdu chez le premier praticien venu, il est nécessaire que vous distinguiez la "sophrologie" New-Age de la sophrologie sujet de cet article.

Créé dans les années 60 par un médecin neuropsychiatre hospitalier, la sophrologie fut malheureusement très vite récupérée par des illuminés et charlatans qui l'assimilèrent plus ou moins grossièrement aux méthodes de yoga transcendantales, détournèrent sa finalité ( illumination spirituelle, "chanellisme", états modifiés de conscience, hypnose, etc.) et la teintèrent d'un mysticisme douteux ( décor oriental surfait, musique psychédélique, patricien-gourou ).

Les sophrologues certifiés

La sophrologie est encore considérée comme une méthode de médecine non conventionnelle et elle est non réglementée en France ; par conséquent, n'importe qui peut l'exercer. Le meilleur moyen d'éviter les pseudo-sophrologues est de vous diriger prioritairement vers des professionnels justifiant d'une formation caycédienne, du nom de l'inventeur de la discipline, Alfonso Caycédo. Sachez que la plupart des sophrologues intervenant en prénatal se revendiquent de cette filiaire idéologique et sont titulaires d'un "Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne".

Objectif et méthodologie de la sophrologie caycédienne

Le patricien travaille au développement et au renforcement de la structure positive de l'individu grâce principalement à des exercices corporels doux associés à des exercices de respiration. Une séance du sophrologie dure en moyenne une heure et se pratique le plus souvent en groupe. Il est toutefois possible de bénéficier de séance individuelle, dite de "sophronisation" , visant plus spécifiquement la relaxation mentale profonde que la dynamisation psychomotrice. Les séances individuelles s'apparentent objectivement plus à de la psychothérapie qu'à de la sophrologie classique.

La sophrologie prénatale proprement dite

Si la sophrologie prénatale ne diffère pas dans sa méthodologie et sa finalité de la sophrologie en général, en revanche, les transformations physiologiques et psychologiques qui caractérisent la grossesse impliquent des compétences particulières chez le patricien. Il s'agira dans la plupart du temps d'une sage femme ayant enrichi son cursus universitaire d'une formation de sophrologue obstétricale et maternelle.

Vous n'avez pas besoin d'une prescription médicale pour bénéficier de séances de sophrologie prénatale et vous êtes libres de choisir la sage-femme qualifiée qui vous convient a priori. Les séances se déroulent en clinique ou à l'hôpital mais vous pouvez aussi opter pour l'intervention d'une sage-femme libérale à domicile.

Le déroulement des séances préparatoires

Vous pouvez commencer votre programme sophrologique dès le premier trimestre de votre grossesse. Les premières séances auront surtout pour but d'apprendre à reposer votre cerveau, de le libérer des vos éventuelles angoisses et de faciliter la régénération corporelle et votre potentiel dynamique. Progressivement, les séances tendront vers une prise de contact plus consciente entre vous et votre bébé en développement.

À partir du début du troisième trimestre l'accent sera mis plus spécialement sur les contractions, la maîtrise de la douleur et la préparation à l'expulsion du nouveau-né. C'est surtout dans cette troisième phase du programme de sophrologie que la présence du papa s'avère la plus pertinente car il va pouvoir apprendre des gestes favorables à votre relaxation ( massages ) et lui aussi se préparer à l'accouchement, s'il y assiste.

Bien souvent, votre sophrologue vous enseignera des techniques de "sieste flash" ou micro sieste bien utile pour récupérer très rapidement d'un effort intense ou d'une nuit perturbée par des nausées, des brûlures d'estomac ou encore par ces charmants désagréments que sont les petits coups de pieds que bébé aime donner pour témoigner de sa vitalité.

Les bienfaits de la sophrologie lors de l'accouchement

Outre ses vertus relaxantes, moralement et physiquement, la maîtrise de la respiration acquise pendant vos séances de sophrologie permettront, le temps de l'accouchement venu, de mieux contrôler les contractions utérines et d'en atténuer la douleur, de récupérer plus rapidement entre chaque contraction et surtout d'exercer une poussée optimale lors de l'expulsion du bébé.
Pour la plupart des femmes la sophrologie prénatale est surtout appréhendée comme un bon moyen de limiter les souffrances pendant l'accouchement.

Sophrologie prénatale et assurance maladie

Il faut noter que les frais des séances sont remboursés totalement par les caisses d'assurance maladie à condition de choisir impérativement une sage-femme agréée appliquant un tarif conventionné.
Certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie du coût des séances et il est pertinent de vous renseigner préalablement.

Pour conclure

La sophrologie prénatale doit vous permettre de vivre beaucoup plus paisiblement votre grossesse et son terme. Ayant une meilleure maîtrise de vous-mêmes, vous participerez sereinement et apprécierez avec lucidité les différentes phases de son processus global, y compris, et peut-être plus encore, si vous devez bénéficier d'un accompagnement ou d'une intervention médicalisés. Vous pouvez même prolonger les séances de sophrologie longtemps après la délivrance afin de prévenir ou soulager les effets du baby-blues éventuel !

Cet article vous a plu ?

La sophrologie prénatale pour les futures mamans
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires