Test de Hühner : lorsque l'enfant se fait attendre

Beaucoup de couples ont une vie harmonieuse et une relation sexuelle épanouie, mais n'arrivent pourtant pas à procréer. Il existe de nombreuses causes qu'un médecin pourra évoquer avec vous. De même, des méthodes d'aide à la procréation peuvent vous être proposées si les examens n'ont pas pu déceler de cas d'infertilité chez les deux partenaires. Vous avez peut-être déjà entendu parler du test de Hühner, mais savez-vous exactement de quoi il s'agit ? A suivre, le point sur ce test et toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

Objectif du test

Le test de Hühner, aussi appelé test post-coïtal, a pour objectif de vérifier deux critères importants dans le processus de fécondation :

  • d'une part, la qualité de la glaire cervicale, ou glaire issue du col de l'utérus. Pour analyser cette qualité, on observera au moyen d'un microscope sa quantité ou sa transparence par exemple ;
  • d'autre part, de vérifier la compatibilité de cette glaire avec les spermatozoïdes. Les médecins recommandent en général au partenaire masculin de faire un spermogramme en parallèle du test de Hühner.

Déroulement du test

Vous avez décidé d'avoir un enfant et vous êtes tentée par un test de Hühner ? Il convient, dans un premier temps, d'aborder le sujet avec votre médecin traitant et/ou votre gynécologue. Il pourra vous expliquer en détail la procédure à suivre pour mener à bien votre projet. De plus, s'il vous suit depuis longtemps, il vous connait et pourra vous indiquer le jour idéal pour votre rendez-vous.

Le médecin va ensuite vous faire une prescription médicale pour un test selon des critères précis et en connaissant votre période d'ovulation.

Le prélèvement doit, en effet, impérativement s'effectuer dans la période précédent l'ovulation, soit environ 2 à 3 jours.

Le test doit se faire environ 4 h et jusqu'à 12 h après le rapport sexuel prescrit et pour qu'il soit valide la future maman devra restée en position allongée après le rapport pendant environ 20 à 30 minutes et ne pas procéder à une toilette intime avant que le prélèvement ait eu lieu.

Le futur papa, quant à lui, devra observer une abstinence pendant 3 à 5 jours avant le test de Hühner.

Le prélèvement en lui-même ne doit surtout pas vous inquiéter car, il est rapide et indolore.

La lecture des résultats

L'analyse des résultats est de deux sortes :

  • Le test est positif dès lors qu'il fait apparaître de nombreux spermatozoïdes mobiles ;
  • Le test est négatif si l'on constate que les spermatozoïdes sont plutôt rares et peu mobiles.

Les avantages & inconvénients

Parmi les avantages, il faut noter que le prélèvement est un acte assez rapide et indolore, comparable à un frottis. Lorsque le résultat du test est positif, on repart forcément plein d'espoir et la réussite n'est plus très loin.

Les inconvénients qui sont souvent invoqués sont le processus médical. Le fait que le médecin prescrive sur ordonnance un rendez-vous pour programmer un rapport sexuel est souvent un sujet de blocage et il n'est pas rare que le partenaire masculin éprouve une panne, du fait de cet environnement qu'il ressent un peu comme une pression. Dans certains cas, on a pu constater que le couple avait mal vécu ce test.

Le test de Hühner apporte des informations importantes pour les parents. Il a donc son utilité et a déjà permis à de nombreux parents de mettre au monde des enfants. Cependant, tout le monde n'est pas toujours à l'aise avec la procédure et il appartient à chacun de voir ce qui lui correspond le mieux.
Rassurez-vous, si le test de Hühner ne vous tente pas ou si vous l'avez fait et que le résultat s'est avéré négatif, il existe d'autres moyens, comme par exemple l'insémination artificielle. N'hésitez pas à en parler à votre médecin.

Cet article vous a plu ?

Test de Hühner : lorsque l’enfant se fait attendre
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires