A quoi sert une chancelière ?

Ce n'est pas toujours évident de saisir, en voyant des photos sur Internet, quelles sont les différences entre certains articles de puériculture. Bien que similaires au premier coup d'œil, quand des articles portent des noms différents, c'est qu'ils servent, en principe, à des usages différents.

Un peu de vocabulaire

Puisque l'exception confirme la règle, parlons de la gigoteuse appelée aussi douillette ou encore turbulette. Celle-ci ressemble à un sac de couchage à bretelles qui laisse les bras en dehors. La tête reste bien dégagée. La gigoteuse remplace la couverture quand bébé dort dans son berceau ou son petit lit.

Le nid d'ange est utilisé pour couvrir bébé à l'extérieur. Une capuche protège sa tête et les bras sont maintenus à l'intérieur de ce petit nid douillet.

La chancelière est également utilisée pour couvrir bébé lors de ses sorties par temps frais. Ce qui la différencie du nid d'ange, c'est qu'elle est généralement plus épaisse mais surtout parce qu'elle comporte des fentes à la partie arrière pour y passer des sangles de sécurité.

Ses caractéristiques

Il existe différents modèles de chancelière mais elles ont toutefois certaines caractéristiques en commun à savoir qu'elles sont toutes chaudes et bien douillettes, qu'elles protègent bébé contre la pluie et le vent lors des ballades hivernales et cela d'autant plus en resserrant le cordon qui maintient correctement le capuchon sur la tête.

Tous les modèles sont pourvus de longues fermetures à glissière ce qui permet d'installer et de sortir l'enfant aisément de ce petit nid douillet.

Une caractéristique essentielle de la chancelière est de pouvoir attacher correctement l'enfant à la poussette ou au siège auto en passant les sangles par les ouvertures prévues à cet effet au dos de la chancelière.

Certains modèles universels peuvent être utilisés aussi bien avec la poussette que le cosi et le siège auto.

Ses petits plus

Il existe des chancelières comprenant une partie amovible au niveau des pieds.

D'autres sont conçues de manière à pouvoir servir dès la naissance et accompagner l'enfant un hiver ou deux grâce à la partie inférieure réglable.

Certains modèles proposent une garniture intérieure amovible en peau d'agneau toute douce et bien chaude pour abriter bébé quand les températures sont très basses.

D'autres modèles pour poussettes comportent des jambes et conviennent très bien aux enfants un peu plus grands qui aiment gesticuler et se sentir libres.

Son entretien

Le polyester, le polaire et le coton sont les matières fréquemment utilisées pour la confection des chancelières. Ils apportent douceur, confort et chaleur et présentent l'avantage de pouvoir être lavés sans problème en machine à une température de 30°.

La peau d'agneau nécessite l'utilisation d'une lessive spéciale pour le cuir à base de lanoline.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Cet article vous a plu ?

A quoi sert une chancelière ?
Note: 3.3/5 (9 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires