Quel trotteur choisir ?

Le trotteur est un équipement destiné à bébé à partir du moment où il est capable de se tenir assis seul, sans que sa tête ne l'entraîne vers le côté (généralement vers 8 mois ou 9 mois) jusqu'au jour où il peut marcher sans assistance (généralement vers 16-18 mois). Il est toutefois l'objet de nombreuses controverses et représente la cause de 2,4% des accidents touchant les jeunes enfants. C'est pourquoi il est important de bien le choisir et de bien l'utiliser.

Un trotteur sécurisé

Le trotteur permet à l'enfant d'acquérir plus d'autonomie dans ses déplacements, puisqu'il lui offre une plus grande liberté pour explorer à son gré son environnement. Pour autant, il est encore loin d'être à l'aise dans ces excursions, ses gestes ne sont pas parfaitement coordonnés, il ne tient pas sur ses jambes, très fragiles. La sécurité est donc primordiale dans le choix d'un trotteur. Il doit impérativement être conforme à la norme NF S 54-008, qui garantit que le trotteur n'est en lui-même pas dangereux pour bébé.

L'appareil doit être doté d'une base large, pour stopper l'enfant dans son élan si celui-ci, très énergique, l'entraîne trop loin. De même, s'il comporte nécessairement des roulettes, il doit également être équipé de patins anti dérapant. Troisième point à vérifier, il doit disposer d'un frein capable de le bloquer à l'approche d'une marche et d'éviter qu'il ne file dès que bébé s'appuie sur l'appareil. En effet, lorsqu'il sera apte à marcher, il lui arrivera souvent de l'utiliser en mode pousseur pour s'aider dans ses déplacements grâce à son soutien ; cette seconde fonctionnalité permettra d'ailleurs un usage plus long et complet de cet équipement, jusqu'aux 24 mois de l'enfant.

Un trotteur divertissant pour bébé

En plus des fonctions de déplacement, le trotteur doit servir au jeu et à l'éveil. Il est donc préférable de le choisir avec un tableau d'activité, comportant des objets, des accessoires musicaux diffusant des chansons et des cris d'animaux, des lumières. Ce plateau interviendra dans le développement des capacités visuelles et auditives de l'enfant et dans celui de sa coordination manuelle. Le volume du son pourra être réglable. Il faut veiller à ce que ces petits objets ne soient pas amovibles. En effet, à cet âge, bébé est très curieux et aime goûter à tout ce qui l'entoure en portant les choses à sa bouche ; cette précaution évitera qu'il ne risque de s'étouffer avec de petites pièces.

Un trotteur confortable et évolutif

Bébé grandit vite, ce qui impose un trotteur évolutif. Il doit avoir une hauteur ajustable. La hauteur idéale doit permettre à bébé de poser les pieds sur le sol pour y prendre appui, tout en l'obligeant à se soulever légèrement pour marcher : s'il ne dispose pas de ce soutien, il sera beaucoup moins stable ; à l'inverse, si l'enfant est placé trop bas, ses jambes se plieront, posture qui pourrait occasionner une déformation. Le dossier doit être suffisamment haut pour bien maintenir le dos de l'enfant.

Pour le plaisir de bébé, il est préférable de choisir un modèle doté d'un siège molletonné. Il est également utile que l'entrejambe de la nacelle soit réglable. Quant aux parents, ils apprécieront une housse amovible et lavable en machine, mais aussi un pliage simple et compact.

Les règles d'utilisation à respecter

Il est important de ne pas hâter le recours au trotteur : il faut attendre que l'enfant soit capable de se tenir bien assis. Bébé ne doit pas y rester plus d'une quinzaine de minutes d'affilée, et son utilisation quotidienne doit être limitée à une heure, pour ne pas en devenir dépendant, ce qui pourrait freiner son développement psychomoteur. Les parents doivent toujours être présents pour surveiller l'enfant une fois qu'ils l'ont installé dans son trotteur, car cela ne le met pas à l'abri de tout danger. Mobile, cet équipement peut en effet être à l'origine de basculements et de chutes, occasionnant contusions, blessures ou encore lésions crâniennes. Les parents doivent donc veiller à ce que l'enfant ne l'utilise jamais sur un sol en pente, ne s'approche jamais d'un escalier, d'une porte, d'une fenêtre ou de toute autre zone dangereuse comme la porte d'un four. Ils doivent retirer du trajet tout objet en hauteur que l'enfant est susceptible de vouloir attraper et qui pourrait alors choir sur lui.

Il existe de nombreux trotteurs dans le commerce mais l'un des plus connu est certainement le trotteur Kamino proposé par la marque Bébé Confort.

Quelques trotteurs :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Cet article vous a plu ?

Quel trotteur choisir ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires