Comment limiter la fatigue liée à la grossesse ?

Malgré leur grossesse, certaines femmes sont débordantes d'énergie tandis que d'autres trouveront plutôt que grossesse rime avec fatigue. Ce sont celles qui rêvent de rester dans leur lit durant les trois premiers mois et qui rêvent d'une bonne nuit de sommeil réparateur durant les dernières semaines avant l'heureux évènement. Une fois passée outre la fatigue du premier trimestre, certaines femmes retrouvent leur énergie de jeune femme épanouie qu'elles avaient avant même leur grossesse. Malheureusement pour les autres, les mois suivants peuvent se révéler tout aussi épuisants, et peut-être que vous faites justement parti de celles-ci. Mais pas de panique, nous vous avons concoctés quelques explications et conseils, suivez le guide !

La fatigue pendant le premier trimestre de grossesse

Lors du premier trimestre durant lequel vous portez votre enfant, vous pouvez ressentir une fatigue chronique, ce qui n'est pas dû au hasard. En effet, ce besoin est dû à une forte hausse de la quantité de progestérones dans votre corps, qui possède un effet sédatif très connu. Vous pouvez aussi souffrir de cet effet de fatigue persistante car votre organisme est en train de vivre un important bouleversement. A cause du fait que vous êtes enceinte, votre volume sanguin est plus important qu'à la normale, ce qui explique que vous soyez bien plus vite fatiguée et essoufflée qu'avant votre grossesse. N'oubliez pas non plus qu'il est normal que vous soyez autant fatiguée puisque fabriquer un bébé demande énormément d'énergie ! Le premier trimestre étant une des périodes de votre grossesse les plus importantes pour l'enfant, il est normal que votre corps décide de vous fixer des limites.

Quelques astuces simples peuvent également être appliquées au quotidien afin d'améliorer vos nuits pour être moins fatiguée le lendemain.

Un des conseils simples que nous pouvons vous conseiller, c'est d'éviter de boire en fin de journée. En effet, il est préférable de boire beaucoup la journée et d'éviter toute consommation le soir, vous ne serez ainsi pas dérangée par votre vessie une fois le sommeil arrivé. Une infusion peut également être envisagée afin de vous aider à trouver le sommeil, mais à seule condition qu'elle soit consommée au moins 45 minutes avant d'aller vous coucher ! Voici un autre conseil valable tout au long de votre grossesse : Faites une pause avant de vous coucher ! Gardez-vous une petite demi-heure avant d'aller au lit pour vous adonner à une activité douce, telle que de la lecture ou un bon bain tiède. En revanche, oubliez la télévision ou tout autre appareil avec un écran. En effet, ceux-ci vous éloignent automatiquement du sommeil.

La fatigue pendant le second trimestre de grossesse

Souvent considérée comme étant la période la plus agréable de la grossesse, la période suivant les trois premiers mois est celle qui vous permettra de vous reposer un peu. En général, les effets néfastes du premier trimestre (nausées, fatigue et vomissements) vont disparaître et vous vous sentirez mieux dans votre corps. En revanche, quelques douleurs ligamentaires présentes dans le bas du ventre peuvent venir troubler votre sommeil. Si ces douleurs sont vraiment trop difficiles à supporter, parlez-en aussitôt à un professionnel de santé qui saura vous conseiller et vous soulager. En attendant, il existe quelques conseils pratiques pour éviter ces douleurs et ainsi profiter d'une bonne nuit de sommeil. Une des solutions les plus logiques est de rendre votre lit plus confortable. A partir du 6e mois, vous pourrez vous sentir gênée par votre ventre, surtout au moment de dormir. Pour pallier à ce phénomène, vous pouvez utiliser plusieurs coussins au lit, notamment en disposer le long de votre corps. L'utilisation d'un coussin d'allaitement peut également être utile, puisque vous pourrez par exemple le placer sous votre ventre en fonction de votre position pour vous soulager de son poids. De plus, vous pourrez également vous en resservir par la suite si vous souhaitez allaiter votre nouveau-né.

La fatigue pendant le troisième trimestre de grossesse

A partir du troisième trimestre, votre fatigue n'est plus tellement due à vos hormones mais plutôt à la taille et au poids de votre ventre qui commence à peser lourd sur votre moral. Dormir dans de bonnes conditions vous permettra d'oublier un peu vos douleurs et de favoriser un sommeil réparateur, une chambre fraîche et aérée située autour des 19°C semble l'idéal pour obtenir un endormissement de qualité. Parfois, les troubles du sommeil peuvent être dus à des angoisses liées à la grossesse ou à l'accouchement. La meilleure solution dans ce cas-là est d'en parler à votre conjoint ou voir à un professionnel de santé. Vous pourrez ainsi être rassurée et vous passerez de meilleures nuits sans craindre ce qui vous attend.

En bref, même si cette période de grossesse sera difficile, il existe quelques solutions qui vous permettrons de mieux vivre cette période de fatigue. Une alimentation équilibrée et un mode de vie sain vous permettront également de faire face à cette période complexe. Une alimentation à base de produits tels que les fruits, les légumes, des produits laitiers ou même des céréales complètes seront toujours plus bénéfique qu'une alimentation à base de chocolat ou de hamburgers !

Cet article vous a plu ?

Comment limiter la fatigue liée à la grossesse ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires