Fausse couche : comment l'éviter ?

Pendant la grossesse, le risque d'une fausse couche n'est pas à négliger. Il est donc judicieux de prendre soin de soi en utilisant quelques astuces. Dans certains cas de figure, il est possible de réduire considérablement le risque.

Changer ses habitudes et son hygiène de vie

La fausse couche intervient lors du premier trimestre de grossesse et elle peut être causée par :

  • Une insuffisance hormonale
  • Une infection de la mère
  • Un embryon mal formé

Dans ces cas de figure, il est difficile, voire impossible, de la prévenir. Dans d'autres situations, le comportement et l'hygiène de vie de la future mère peuvent avoir un impact non négligeable qu'il faut prendre en compte. Pour mener sa grossesse à terme, il est nécessaire de prendre soin de soi et de limiter voire stopper immédiatement la consommation d'alcool et de tabac. Ce dernier a également un impact néfaste sur la santé de l'enfant qui pourrait après la naissance souffrir de maladies comme l'asthme. Lorsque les femmes ne fument pas et ne boivent pas, il y a d'autres facteurs à ne pas négliger. Le stress est très mauvais, il faut donc réduire au maximum les situations entrainant ce genre d'émotions. Le surmenage est à bannir dès les premiers jours de la grossesse.

Se relaxer pendant les neuf mois de grossesse

La pratique sportive est autorisée et même recommandée notamment en cas de diabète gestationnel. Toutefois, l'activité doit être adaptée et surtout calme. La meilleure solution est donc d'opter pour la marche ou encore la natation. L'eau est une source de bien-être et elle détend les muscles et chasse les émotions négatives comme le stress. Pendant la grossesse, il ne faut donc pas hésiter à aller à la piscine, dans les spas… Les efforts trop intenses sont également à bannir, car ils entraînent la contraction de l'utérus, ce qui peut s'avérer néfaste. Ainsi, les charges lourdes ne doivent pas être portées.

Reconnaître les signes qui annoncent une fausse couche

Pour limiter les risques d'une fausse couche, il faut également reconnaitre les signes pour intervenir immédiatement.

  • Des saignements ou des caillots peuvent être inquiétants notamment s'ils sont accompagnés par des étourdissements et/ou des nausées.
  • Si la future mère ressent des douleurs dans le bas du dos ou des crampes au niveau du ventre, il est recommandé de se relaxer, de se coucher et d'attendre que la douleur s'estompe. Si cette dernière persiste, la consultation chez le médecin ou aux urgences sera indispensable.

La fausse couche touche de nombreuses femmes et certaines ne sont pas prédisposées. Cet avortement spontané peut être causé par de mauvaises habitudes comme le surmenage, l'alcool, le tabac… Pendant la grossesse, il faut donc privilégier les temps de relaxation avec ou sans son conjoint.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Cet article vous a plu ?

Fausse couche : comment l'éviter ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires