Insomnies pendant la grossesse, que faire ?

Si depuis que vous êtes enceinte, vous avez du mal à trouver le sommeil, gardez à l'esprit que vous n'êtes pas la seule dans cette situation. En effet, beaucoup de futures mamans doivent faire face à des insomnies durant leur grossesse. Pour y remédier, il faut commencer par définir l'origine de ce problème et, plus précisément, en comprendre les causes. Il sera ensuite possible de trouver des solutions pour stopper ce trouble du sommeil.

L'origine des insomnies pendant la grossesse

Jusqu'à ce que la grossesse prenne fin, le sommeil de la future maman n'est pas uniforme. Les insomnies se manifestent surtout par des éveils nocturnes qui vont être plus ou moins contraignants. Il existe de nombreuses raisons qui vont être à l'origine de troubles du sommeil. De plus, ces derniers peuvent varier selon les périodes et les trimestres. Par exemple, au début de la grossesse, et surtout les trois premiers mois, les insomnies peuvent être causées par les nausées ou les besoins d'uriner. Concernant ce besoin, il est vrai qu'il va avoir tendance à couper le sommeil réparateur. En ce qui concerne les nausées, elles sont très fréquentes le matin mais aussi le soir. Ce sont ces dernières qui vont perturber le sommeil à ondes lentes (plus réparateur et plus profond). Les angoisses liées à la peur de l'inconnu peuvent aussi engendrer des troubles du sommeil, notamment pour les femmes qui n'ont pas encore eu d'enfants. L'inconvénient de ces insomnies va se retrouver la journée, car celle ci va parfois se voir jalonnée de fatigue, et parfois même de somnolence.

L'évolution des insomnies

Généralement, toutes ces causes d'insomnies vont disparaître ou se faire plus rares lors du quatrième mois de grossesse. Il est cependant possible de souffrir de ronflements, ce qui est tout à fait normal. Ce sont les hormones, plus précisément les œstrogènes qui vont causer ces ronflements. Ainsi, ils peuvent être la cause de troubles du sommeil mais cette période reste une phase d'accalmie. Pendant le sixième mois de grossesse, c'est à dire au dernier trimestre, les insomnies peuvent revenir. En effet, les causes les plus fréquentes sont diverses et variées. Tout d'abord, il faut parfois faire face à des remontées acides qui sont dues aux reflux gastro-œsophagiens. En effet, le poids de l'abdomen va provoquer ces reflux qui sont plutôt désagréables. Les futures mamans peuvent aussi rencontrer un problème récurrent : avoir une difficulté pour respirer. Ensuite, les douleurs des jambes et les douleurs du dos peuvent également perturber le sommeil. En effet, ces douleur sont assimilées au syndrome des jambes sans repos qui va faciliter les insomnies. Il est également possible de ressentir des douleurs articulaires ou des crampes : c'est le syndrome du canal carpien. Enfin, le ventre de plus en plus imposant et les mouvements du fœtus peuvent aussi engendrer des troubles du sommeil.

Le rôle de l'environnement

Certaines femmes se demandent alors si être maman pour la première fois revient à se préparer à souffrir d'insomnies. En réalité, tout va dépendre de l'environnement psychologique de la future maman. Ainsi, de nombreux facteurs rentrent en jeu. Par exemple, il faut régler les contrariétés et inquiétudes une à une et déterminer si ce sont celles ci qui jouent un grand rôle dans les insomnies. Se poser certaines questions lorsque le bébé n'a pas été voulu est normal, il suffit donc de se renseigner et d'essayer d'être en paix avec soi même afin de réussir à passer des nuits paisibles. Le couple doit également se porter du mieux possible. Ensuite, le caractère de la maman joue également pour beaucoup. Certaines ont un naturel à avoir des appréhensions, tandis que c'est l'inverse pour d'autres. Chaque maman a son expérience et ses spécificités. Il est donc impossible de faire des insomnies une généralité mais ce qui est sûr, c'est que la relaxation ne peut être que bénéfique. Elle se révèle véritablement efficace. Après l'accouchement, certaines mamans ont peur de continuer à souffrir d'insomnies. Il convient alors d'ajouter qu'en général, les insomnies sont liées à d'autres facteurs, directement liés à la grossesse. Ainsi, le trouble du sommeil va se calmer par lui même après la naissance de l'enfant. Néanmoins, lorsque des femmes continuent de souffrir d'insomnies, elles affirment plutôt que le trouble est associé directement au nourrisson. Plus précisément, c'est le sentiment d'être débordé, l'angoisse ou les pleurs de bébé qui vont provoquer les insomnies. Ce ne sont donc plus des causes liées à la grossesse. L'environnement favorisant ces insomnies, plus souvent chroniques, sera dans ce cas plutôt celui du bébé et non plus celui de la grossesse.

Ainsi, tous les facteurs précités vont participer aux difficultés d'endormissement et aux réveils nocturnes. Bien que les femmes enceintes n'aient pas l'autorisation de prendre de médicaments, il est possible de retrouver un sommeil réparateur grâce à des méthodes naturelles, notamment des exercices de relaxation.

Cet article vous a plu ?

Insomnies pendant la grossesse, que faire ?
Note: 4.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires