Quel est le meilleur moment pour partir à la maternité ?

Dans tous les cas, choisir le meilleur moment pour partir à la maternité constitue une source de discussion. Il y a ceux qui partent dès l'apparition des premiers signes et se font renvoyer chez eux par le docteur. D'autre part, il y a ceux dont les signes ne se manifestent pas de façon ordinaire. Pour éviter ces incertitudes, il s'avère obligatoire de connaitre les signes internes et externes détectés avant l'heure d'accouchement, les signes alarmants et la méthode pour se prémunir contre les éventuelles complications.

Calcul de la date et de l'heure d'accouchement

De complexes processus de formation se manifestent dans le ventre d'une maman du développement embryonnaire à l'accouchement. En théorie, la délivrance du bébé aura lieu 41 semaines après l'absence des règles. Une incertitude de deux ou trois semaines avant ou après cette date théorique est toutefois à prendre en compte. N'hésitez pas à utiliser notre outil pour connaitre la date prévue d'accouchement.

Que signifie la perte du bouchon muqueux ?

Cette perte montre la déformation du col de l'utérus. En principe, le bouchon muqueux est expulsé lorsque la maman va aux toilettes. Sous forme de glaires, il permet de protéger l'embryon contre les infections au cours de la grossesse. La maman doit prendre des mesures d'hygiène plus strictes après cette circonstance. Vous avez quelques jours pour vous préparer au jour J. Ce délai varie en fonction des autres changements physiologiques de la maman.

Fréquence des contractions utérines : signaux fiables

Les contractions utérines sont des signes qui peuvent indiquer le début de l'accouchement. Si vous notez une fréquence et une intensité nouvelles par rapport aux autres jours de votre grossesse, achevez vos valises. La première contraction peut se caractériser par son effet douloureux. 20 minutes ou 15 minutes après, une deuxième contraction se manifeste. Lorsque la période de les contractions diminue progressivement, à intervalle de 10 minutes puis de 5 minutes ; et que la douleur devient de plus en plus intense, rendez-vous à la maternité. D'autres signes peuvent se manifester durant ces contractions, tels que la fatigue et/ou le vomissement. Certaines mamans, au jour J, peuvent aussi retrouver une grande vitalité. Quoi qu'il en soit, en cas de doute, appelez la maternité pour savoir quoi faire.

Significations de ces signes

On parle de contraction utérine lorsque l'utérus de la femme se contracte et que son ventre tend à durcir et à se relâcher successivement. Pour le confirmer, posez doucement la main sur le ventre de la maman au moment de la douleur et constatez son durcissement. Des contractions utérines inaccoutumées peuvent signifier que l'organisme se prépare pour le jour d'accouchement. Ce travail peut perturber le tube digestif puis fait monter le suc gastrique à l'origine du vomissement et de la fatigue. Ces circonstances entraînent la déshydratation et une grande lassitude chez les femmes.

Perte du liquide amniotique

Le bébé baigne dans une poche d'eau qui lui protège contre les mouvements brusques de la femme enceinte. La perte du liquide amniotique de nature claire signifie que la poche des eaux est rompue. Sa quantité est plus faible au début de la fissure. Une rupture complète fait perdre un important volume du liquide amniotique. Top, filez d'urgence à la maternité car votre bébé n'est plus protégé contre le mouvement des contractions. Ce signe annonciateur d'accouchement fait suite aux contractions utérines et aux modifications physiologiques du col de l'utérus. Après la perte de la totalité du liquide amniotique, mieux vaut que la femme enceinte soit sous la surveillance d'une sage femme. Toutefois, il faut préciser que cet écoulement appréciable peut se manifester sans contraction utérine. Une pression s'applique sur le bébé, le placenta et le cordon. La naissance vient ensuite avec coupure du cordon et traitement post-délivrance du nouveau-né. La dilatation utérine complète vaut 10 cm de diamètre lors de la délivrance.

Les fausses alarmes de l'accouchement

Lorsque le col de l'utérus ne subit pas de modifications à la suite des contractions utérines moins douloureuses, c'est une fausse alarme. Le travail ne commence qu'après ce changement physiologique du col de l'utérus. La sage-femme procède au toucher vaginal pour vérifier que le col n'est pas ouvert.

Des femmes enceintes peuvent également être sujettes à un faux travail. Les contractions surviennent de façon irrégulière et disparaissent avec la prise de médicaments antispasmodiques. Pour arrêter le faux travail, détendez-vous dans un bon bain chaud, et prenez un Spasfon.

Les stratégies à adapter pour un accouchement efficace

Lorsque vous êtes seule et que les signes annonciateurs d'accouchement se manifestent, appelez vite l'ambulance. Prendre le volant vous-même est trop risqué. Une meilleure respiration de la femme enceinte est toujours recommandée pour faciliter le travail et éviter les risques de complications. Restez toujours calme puis écoutez votre corps et concentrez-vous sur l'arrivée du nouveau-né. L'entourage de la femme enceinte peut d'ailleurs l'aider à se détendre et respirer pour mieux accueillir les contractions.

Pour être prête et partir sereinement à la maternité le jour J, préparez à l'avance votre valise de maternité .

La date d'accouchement est marquée par des signes extérieurs et intérieurs. La femme connaît son propre corps et lorsque l'envie pressante suivant l'écoulement des eaux l'envahit, il n'y a plus de temps à perdre pour partir à la maternité. Les mesures à prendre avant l'accouchement varient en fonction des antécédents de la femme enceinte. Dans tous les cas, il est recommandé d'avoir un bon plan pour préparer l'accouchement et accueillir le bébé dans les meilleures conditions.

Cet article vous a plu ?

Quel est le meilleur moment pour partir à la maternité ?
Note: 4.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires