12 questions à poser à l'entretien d'une baby sitter

Recruter une baby-sitter, surtout la première fois, peut paraître complexe. Il est important que cette personne soit suffisamment compétente. Voici quelques questions que vous pouvez lui poser afin de vous assurer qu'elle réponde à vos attentes. Vous le verrez, ce n'est pas si compliqué !

Quelques généralités

Commencez l'entretien par des questions générales, sans rentrer trop dans les détails. Il vous faut faire connaissance, découvrir les motivations de cette personne. Pour cela, échangez simplement, présentez-vous et restez attentif aux réponses apportées. Une fois cette étape réalisée, vous pouvez passer aux questions plus techniques.

Les questions indispensables

1. Pourquoi faîtes-vous du baby-sitting ?

N'esquivez pas cette question. Connaître les motivations de la personne permet de juger de sa future implication. Fait-elle ce travail par l'amour du métier ou tout simplement pour arrondir ses fins de mois ? Si la personne en parle avec passion, c'est bon signe pour vous.

2. Avez-vous des expériences en tant que baby-sitter ?

Indéniablement, c'est un plus mais aussi une garantie. Parfois, votre future baby-sitter pourra même vous fournir le numéro de téléphone de parents dont elle garde les enfants. Cependant, une personne sans expérience n'est pas inintéressante pour autant, laissez-lui sa chance si son profil est cohérent.

3. Avez-vous un diplôme de secouriste ?

Cette question peut décontenancer mais c'est une garantie importante. Si dans le pire des cas votre enfant venait à se blesser, il doit être soigné du mieux possible. Une baby-sitter qualifiée est nettement plus sécurisant pour l'enfant... Et donc pour vous aussi.

4. Comment feriez-vous dans cette situation ?

Pour tester votre baby-sitter, présentez-lui une situation à problème et demandez-lui comment elle la gérerait. Par exemple, si les enfants refusent catégoriquement d'aller se coucher ou de faire leurs devoirs.

5. Faîtes-vous de l'aide aux devoirs si besoin ?

Suivant vos disponibilités, cela peut-être un atout non négligeable. Ce sera l'occasion de parler des diplômes de votre baby-sitter prétendante mais aussi un moment pour échanger sur les centres d'intérêts et l'école en général.

6. Quel tarif proposez-vous ?

C'est une question délicate mais indispensable. N'hésitez pas à la poser, de préférence vers la fin de l'entretien afin de voir si vous êtes ou non sur la même longueur d'onde. Rien ne vous empêche de discuter des tarifs si ceux-ci vous paraissent élevés. Si la baby-sitter vous propose de définir un tarif, n'hésitez pas à lui communiquer la somme pratiquée par une éventuelle baby-sitter antérieure. Vous pouvez aussi regarder le coût moyen sur internet.

7. Avez-vous une voiture ?

Ce point-là est important et doit retenir toute votre attention. Une baby-sitter sans voiture, vous devrez peut-être aller la chercher chez elle et/ou la ramener, ce qui peut-être assez contraignant en l'absence d'un réseau de transport en commun suffisant. Suivant la situation, cela peut être ou non un handicap, discutez-en avoir la baby-sitter.

8. Avez-vous une responsabilité civile ?

En cas de casse dans la maison, une responsabilité civile permet d'éviter bien des désagréments ! Si la baby-sitter n'en a pas, vous pouvez lui conseiller d'en adopter une mais vous ne pourrez pas l'y forcer. À vous de voir si cela peut être un critère déterminant au moment de l'éventuelle embauche.

9. Quelle tranche d'âge préférez-vous ?

Il n'est pas rare qu'une baby-sitter préfère s'occuper de très jeunes enfants ou d'enfants un peu plus âgés. N'hésitez pas à en discuter mais aussi de parler de l'approche, des habitudes de vos enfants, de leurs rituels dans la journée. Cela peut aussi servir à mettre à l'aise la baby-sitter, la rassurer.

10. Où habitez-vous ?

Cette question n'est pas nécessaire dans l'absolue mais elle est d'ordre pratique, notamment pour les heures d'arrivée et de départ. Une baby-sitter proche de chez vous aura moins de temps de trajet, ce qui est plus agréable pour elle et vous garantit de plus grandes chances de ponctualité.

11. Quels types d'activités proposez-vous ?

Autre point important, une baby-sitter qui propose des activités aux enfants est un bon point indéniable. Quel type de jeu pratiqueraient-elle avec vos enfants ? Des sorties sont-elles possibles ? Avec des enfants qu'elle gardait précédemment, comment cela se passait-il au niveau des sorties ?

12. Savez-vous cuisiner ?

Dernière question de notre article, le point sur la cuisine. Il n'est pas négligeable. A-t-elle la possibilité si besoin de cuisiner pour les enfants ou se contentera-t-elle de réchauffer des plats préparés. Vous pourrez aussi aborder la question du repas, notamment le fait de savoir si la baby-sitter pourra ou non dîner chez vous ou si elle devra apporter ses plats.

En conclusion

Vous l'aurez compris, recruter une baby-sitter n'a rien d'insurmontable. En lui posant les questions mentionnées ci-dessus, vous pourrez à coup sûr vous faire une impression, bonne ou mauvaise, de la réponse qui s'occupera peut-être de vos enfants. Si vous sentez que cette personne est débrouillarde, attentionnée, patiente et responsable, vous avez probablement trouvé la baby-sitter idéale !

Cet article vous a plu ?

12 questions à poser à l'entretien d'une baby sitter
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires