Quel tarif horaire pour du baby-sitting ?

Pour les parents qui travaillent, le recours au baby-sitting est souvent indispensable. Le principal avantage de cette option de garde d'enfants est d'être très flexible. Une famille peut ainsi faire appel à un(e) baby-sitter de façon ponctuelle, occasionnelle ou régulière, selon ses besoins. Le principal inconvénient de ce service est son coût relativement élevé, qui ne permet pas à toutes les familles d'y avoir accès. Le baby-sitting, bien que très répandu, reste un « privilège » réservé aux foyers les plus aisés. Il faut savoir que ce coût n'est pas unique. Il dépend de nombreux paramètres tels que la situation géographique, le nombre d'enfants à garder ou encore le prestataire choisi.

Les différents moyens de recrutement

Le moyen le plus direct pour trouver un(e) baby-sitter consiste à chercher dans votre entourage. Les membres de votre famille et vos connaissances constituent un réseau de choix pour la garde d'enfants. Outre l'avantage de connaître les personnes en question, et ainsi de pouvoir leur faire confiance, cette solution présente l'avantage d'une négociation plus souple quand vient l'heure de fixer un tarif. Vous pouvez également être attentif aux petites annonces déposées chez les commerçants de votre quartier ou publiées dans les journaux. Ces options vous permettent de limiter les intermédiaires qui, eux aussi, ont un coût.

En effet, si vous souhaitez passer par une agence spécialisée dans la garde d'enfants, vous aurez besoin d'un budget plus important. Néanmoins, vous aurez la garantie d'avoir affaire à des candidats qui auront été évalués et jugés aptes à effectuer cette mission.

A mi-chemin entre les modalités précédemment évoquées, vous trouverez des sites internet mettant gratuitement en relation les parents et les baby-sitters. Cette solution est financièrement avantageuse pour les deux parties car le site ne prend pas de commission sur la transaction. Si vous choisissez ce moyen de recrutement, le salaire sera à fixer avec le/la baby-sitter que vous aurez choisi(e). A noter que tout(e) baby-sitter déclaré(e) ne pourra être rémunéré(e) en dessous du salaire minimum (SMIC) dont le montant est actuellement de 9,67 euros brut (7,54 euros net) de l'heure. Bien que la plupart des missions occasionnelles de baby-sitting ne soient pas déclarées, il est recommandé de se conformer à la loi sous peine d'être condamné pour travail dissimulé.

Les variations de salaire

Le principal facteur de variation concernant le salaire est la situation géographique. Une étude du site yoopies.fr évalue le salaire moyen d'un(e) baby-sitter à 8,65 euros net de l'heure pour l'année 2015/2016 et révèle que ce chiffre varie fortement d'une région à l'autre, la différence pouvant atteindre les 10%. La région où ce salaire est le plus haut est l'Île-de-France (8,95 euros net par heure) et celle où il est le plus bas est les Pays-de-la-Loire (8,16 euros net par heure). Les chiffres varient également à l'intérieur des régions. Certaines villes présentent ainsi des salaires beaucoup plus élevés que le salaire moyen de la région la plus chère. Ce chiffre atteint 10,92 euros à Saint-Tropez (Var) et 10,14 euros à Megève (Haute-Savoie). A l'inverse, il peut aussi ne pas dépasser le salaire minimum, comme à Halluin (Nord).

A ces chiffres, il faut ajouter les charges salariales et patronales, qui portent le montant total d'une heure de garde à 15,20 euros brut selon l'étude de Yoopies.

A noter également que le salaire peut augmenter en fonction du nombre d'enfants à garder (jusqu'à 50% pour un deuxième enfant, moins pour les enfants supplémentaires) et des prestations demandées (aide aux devoirs, repas, etc.).

tarif du baby sitting en France

Source : yoopies.fr

Les aides à votre disposition

La variation géographique est une contrainte à laquelle il est difficile de se soustraire. Cependant, il existe des solutions pour minimiser vos dépenses.

Yoopies, en plus d'être un intermédiaire gratuit, a ainsi développé un service appelé « coup de cœur », qui vous met en relation avec des baby-sitters ayant le statut d'auto-entrepreneurs et disposant d'une déclaration « Service à la Personne ». Ce dispositif présente les avantages de ne concerner que des candidats qui ont été sélectionnés par le service recrutement de Yoopies (ce qui n'est pas le cas des autres profils disponibles sur le site) et d'abaisser le coût brut de l'heure de garde à 12,90 euros.

Indépendamment de cette réduction, vous pouvez recevoir divers aides et avantages financiers du moment que vous faîtes appel à un(e) baby-sitter déclaré(e). Premièrement, vous bénéficierez d'une réduction ou d'un crédit d'impôt égal à 50% de vos dépenses annuelles dédiées à la garde d'enfants. La CAF (Caisse d'Allocations Familiales) propose également de vous aider grâce au complément de libre choix du mode de garde, mis en place dans le cadre de la PAJE (Prestation d'Accueil du Jeune Enfant). Enfin, la rémunération en chèques CESU vous permet de faire des économies puisque, selon le même principe que les titres restaurant, leur valeur d'achat est inférieure à leur valeur nominale. Pour plus de précisions concernant les conditions d'attribution de ces aides, veuillez consulter les sites officiels des organismes publics concernés.

Compte tenu de la diversité des modalités de recrutement et de rémunération, il convient de comparer attentivement toutes les options dont vous disposez avant de choisir votre baby-sitter. Les nouvelles solutions qui se développent en ligne et les aides publiques rendent les services des baby-sitters plus abordables, augmentant ainsi les chances des foyers modestes d'accéder à un service dont il leur est difficile voire impossible de se passer.

Cet article vous a plu ?

Quel tarif horaire pour du baby-sitting ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires