La rééducation après l'accouchement

Pour éviter certains désagréments après l'accouchement, la rééducation du périnée est une pratique bénéfique lorsqu'elle est pratiquée au cours de la grossesse. Elle permet en effet de limiter grandement les risques d'incontinence urinaire post-accouchement. Outre les fuites urinaires handicapantes au quotidien, la rééducation périnéale permet aussi de prévenir les risques plus graves tels que la descente d'organes. L'intérêt de débuter ce type de rééducation pendant la grossesse est d'autant plus grand car la future maman peut alors pleinement contrôler les contractions de son périnée, ce qui lui servira après son accouchement.
Par ailleurs, certaines femmes sont plus exposées à ce type de désagréments pour des raisons morphologiques ou bien en raison de leur profession, c'est pourquoi cette rééducation est d'autant plus importante...

Pourquoi débuter la rééducation du périnée pendant la grossesse ?

Commencer une rééducation du périnée au cours de la grossesse est tout d'abord recommandé aux femmes qui sont d'ores et déjà sujettes aux problèmes de fuites urinaires en dehors de leur grossesse. En effet, l'accouchement risquerait d'accentuer ce phénomène et il est donc indispensable d'en parler à un spécialiste qui sera à même de vous conseiller sur les différentes techniques de rééducation. De même, les femmes ayant une tendance au surpoids seront davantage exposées aux troubles de l'incontinence, ainsi que les femmes dont les muscles du périnée sont sollicités (sport, danse, équitation, etc. …).

Par ailleurs, il est prouvé que les femmes ayant suivi une rééducation périnéale durant leur grossesse récupèrent beaucoup plus facilement leur tonicité musculaire car elles ont une meilleure connaissance du fonctionnement de leur corps.

Comment tonifier les muscles du périnée ?

Afin de muscler correctement le périnée durant la grossesse, une sage-femme peut aider la future maman à effectuer des exercices de travail manuel vaginal afin de lui faire prendre conscience de ce groupe de muscles. Ces séances seront aussi l'occasion de faire travailler correctement les muscles du périnée et non les muscles abdominaux, comme cela est souvent le cas. Ces séances prises en charge par la sécurité sociale lorsqu'elles sont prescrites comprennent aussi des exercices de respiration et de contraction que vous pourrez reproduire chez vous par la suite.

La rééducation préventive est donc plus que jamais préconisée, ne serait-ce que pour éviter les risques de lésions pendant l'accouchement. En apprenant à relâcher les muscles du périnée, la future maman apprendra à mieux contrôler ces muscles lors des séances de préparation à la naissance par exemple. Il s'agit donc d'une excellente méthode pour éviter les désagréments pendant et après la grossesse !

Cet article vous a plu ?

La rééducation après l'accouchement
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires