Livraison & retours gratuits

Paiement en plusieurs fois sans frais

2 millions de parents comblés



Livraison & retours gratuits

Paiement en plusieurs fois sans frais

2 millions de parents comblés

L'angoisse de séparation : comment rassurer bébé ?

Vers 6 mois ou un peu plus tard, bébé entre dans la période de l'angoisse de séparation. Que se cache-t-il derrière ce terme ? Comment rassurer bébé ? Les réponses se trouvent ici !

L'angoisse de la séparation : comment rassurer bébé ?

Mise en lumière en 1950 par le docteur René Spitz, l'angoisse de la séparation est une étape courante dans la vie de l'enfant. Elle se manifeste généralement entre le 6ème et le 8ème mois. Elle peut inquiéter les parents, car l'enfant est en symbiose complète avec sa maman et il refuse toute forme de séparation. Il s'agit d'une période normale dans son existence, qui est assez rapide et qu'il arrive peu à peu à surmonter. allobébé vous explique ce phénomène transitoire chez le bébé.

L'apparition et la durée de ce type d'angoisse

Appelée aussi la peur de l'inconnu, elle apparaît généralement entre le 6ème et le 8ème mois et elle concerne une grande majorité d'enfants. Certains évitent cette étape, mais ils sont rares. L'angoisse de la séparation constitue une période charnière du développement de l'enfant, qui prend alors conscience de la séparation avec sa génitrice et qui la refuse. Lorsque sa mère s'éloigne de lui, il va se mettre à pleurer, à trépigner ou à s'agiter afin de rappeler sa maman. La durée de cette angoisse n'est pas très longue. L'enfant va peu à peu comprendre qu'il possède sa propre identité et qu'il est différent de sa mère. D'après certains pédopsychiatres, elle disparaît généralement au bout de deux ou trois mois. Même si cette période peut sembler difficile à supporter pour les parents, elle cède rapidement la place à d'autres étapes dans la vie du bébé.

Les symptômes et les remèdes

Les parents s'interrogent souvent pour savoir comment se traduit l'angoisse de la séparation. Les symptômes sont simples : le bébé va s'énerver (ou se mettre à pleurer) lorsque sa maman ou son papa le laisse avec quelqu'un d'autre ou le met dans son berceau. Il veut accompagner ses parents partout et il refuse la séparation. Cela indique que le développement de votre enfant est tout à fait normal et qu'il commence à se différencier de vous. Toutefois, il reste encore en symbiose avec vous et il ne comprend pas pourquoi vous vous éloignez de lui. Il assimile votre geste à une forme d'abandon. Quelques conseils vous seront utiles pour franchir cette étape. Tout d'abord, il est primordial de le rassurer et de le protéger, afin qu'il se sente en confiance. Il convient ensuite de l'habituer à des séparations progressives (courtes absences ou parties de cache-cache). Enfin, si vous devez impérativement le laisser pour des raisons personnelles ou professionnelles, il est important de lui donner un objet de transition. Ce peut être un tissu ou une étoffe (foulard, bonnet, écharpe) avec votre odeur dessus. Il pourra ainsi supporter cette séparation et il sera rassuré.

Par conséquent, il est important de souligner que l'angoisse de la séparation est une étape tout à fait normale dans la vie du bébé. Néanmoins, si ce phénomène devait se prolonger et que nos conseils sont inopérants, il est préférable de consulter votre pédiatre (ou votre médecin traitant), qui vous aidera à solutionner ce problème.

Cet article vous a plu ?

L'angoisse de séparation : comment rassurer bébé ?
Note: 3.3/5 (79 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires
Yannick 14/09/2016 à 07 h 33 min

Je reviens d'Angleterre ou j'ai passé 10 ans et je commence a etre frustre d'entendre parler de maman et bebe. En Angleterre on parle de parent et bebe. Je m'occupe de ma fille 100% et l'angoisse est lorsque je la quitte. Il est temps devoluer en France et considerer la relation parent enfant dans son ensemble. Je me sens mis de cote dans tout ce que je lis et donc cela ne resous aucun de mes problemes.

Ela 13/11/2017 à 14 h 41 min

Oui je suis maman mais entièrement d'accord avec vous, il y a vraiment une inégalité entre pères et mères et ce malgré l'évolution de la société et des papas beaucoup plus engagés que quelques décennies auparavant . Je trouve cela dommage !!

Cécilie 28/08/2019 à 17 h 59 min

Bonsoir,
Je suis également d'accord. Nous avons des jumeaux, nous sommes deux pour eux. L'un n'est pas plus important que l'autre, et ça se ressent lors de la séparation avec notre fille.
Mais c'est grâce à nos commentaires, et nos façons de penser que l'on transmet à nos enfants que nous lirons de moins en moins ce genre de discours orienté.

Audrey 07/03/2020 à 13 h 02 min

C’est bête de voir ça comme ça, on parle d’une majorité de bébé qui sont pour la plupart avec papa et maman...le bébé dont la mère est présente à un lien beaucoup plus fort avec sa mère puisque qu’il prend conscience qu’il ne fait pas partie du « corps de sa mère » comme il l’a été pendant 9 mois!! Parlez plutôt du congé paternité qui est effectivement ridicule en France.

charlotte bley 22/01/2017 à 20 h 12 min

Le bb que je garde n'a pas eu d'angoisse à 8mois mais après une semaine de vacances,elle ke veut plus me voir. Cela me mets très mal à l'aise. Que faire?

Denhaene 08/07/2019 à 21 h 02 min

Je trouve que parler que de la maman est quand même limite en 2019. Comment le papa peux trouver sa place quand personne ne l intégre à la vie de bébé.
Certes en porte de bebe 9 mois mais nous n'avons pas le monopole.

Neta 27/11/2019 à 12 h 03 min

Je pense qu'il faut arrêter de voir le mal partout et quand je dis le mal je parle de l'exclusion du papa. Bien sûr que le papa a son rôle dans la famille, bien sûr qu'il est aussi important que celui de la maman!
Mais ici lorsque l'on parle de l'angoisse de la séparation c'est physiologique, bébé a été dans le corps de sa maman pendant 9 mois, pour lui il ne fait qu'un avec elle et c'est pareil après la naissance, il faut du temps a l'enfant pour comprendre qu'il est une personne a part entière et qu'il ne fait pas qu'un avec la personne qui l'a porté c'est a dire sa maman jusqu'à preuve du contraire.

Mickeal 23/12/2019 à 03 h 00 min

Si ce n était que dans cet article peut être mais c est partout et tout le temps. Et pour info, ce n est pas vrai. Ma fille se comporte de la même manière avec sa mère qu avec moi concernant cette fameuse angoisse de séparation. Physiologique peut être mais surtout psychique, il s agit d une prise de conscience, ça se passe avant tout dans l esprit de nos bambins il me semble.

Neta 29/12/2019 à 00 h 50 min

Heureusement qu'elle se comporte de la même manière vis a vis de l'angoisse de la séparation avec vous qu'avec sa maman! Elle vous aime de la même manière et a autant peur de perdre son papa que sa maman.
Lorsque je dis que c'est physiologique c'est que physiologiquement ils ne font qu'un avec la maman et quand ils comprennent que ce n'est pas le cas ils ont peur d'être abandonné et la en effet cela devient psychique.
C'est juste que lorsqu'on parle angoisse de la séparation, celle ci débute avec la maman car l'enfant prend conscience que physiologiquement il ne fait pas partie de sa mère et que potentiellement il peut la perdre et cela se répercute sur le père également.

Angeloni 18/01/2020 à 09 h 31 min

Je lis vos commentaire et pour inégalités c’est tout à fait normale vos bébé a été 9 mois dans votre centre été pas dans celui du papa ! Donc normale que bébé a peur qu’en sa MAMAN le laisse !

1

Jusqu'à -50% avec les ventes privées ! PLUS TARD J'EN PROFITE