Comment choisir le matelas de bébé ?

Quand on est parents, on souhaite le meilleur pour son bébé ! Quand l'heure est venue de choisir le matelas sur lequel, de jour comme de nuit, bébé va dormir en moyenne 16 h sur 24, vous vous interrogez et c'est bien naturel. Comment combiner confort, sécurité, hygiène et bien-être, tout en tenant compte des contraintes budgétaires ?

Un matelas pour un couchage parfaitement sécurisé.

Ce premier point est essentiel. Il convient avant toute chose de sélectionner un matelas sur lequel bébé pourra dormir et se mouvoir en toute sécurité. Ce qui signifie en premier lieu un matelas à la taille appropriée au lit, et non un matelas trop petit, afin d'éviter que bébé ne se glisse ou ne se coince dans l'interstice entre ce dernier et la structure du lit (cf-conseils de l'IPAD, institut de prévention des accidents domestiques). Les dimensions conventionnelles pour un matelas sont 60x120cm ou 70x140cm pour un lit enfant, et 33x72cm pour un berceau.

L'épaisseur doit être comprise entre 12 et 15 cm conformément aux normes de sécurité NF. Et le matelas doit par ailleurs répondre à la norme anti-feu EN 597-1.

Quelle densité pour un matelas confortable ?

La densité du matelas est déterminante. Elle est indépendante de l'épaisseur de ce dernier (on fait souvent l'amalgame). Choisir un matelas d'une densité correcte, ni trop importante (trop de fermeté pourrait nuire au confort du tout petit) ni trop faible (trop mou, le matelas ne jouerait plus son rôle de soutien, risquerait à la longue de s'affaisser et constituerait même un danger). On conseille alors généralement une densité comprise entre 20 kg/m3 et 22 kg/m3 pour un matelas de bébé.

Quelle matière pour une literie saine ?

À l'heure où de plus en plus d'enfants connaissent des allergies et des problèmes respiratoires, il semble judicieux de penser à l'aspect sanitaire du matelas. Et un matelas sain, c'est un matelas fabriqué à partir de matières naturelles, exemptes de produits toxiques (certification Oeko-Tex ou Certipur pour les mousses).

Concernant les matières qui constituent le garnissage et le coutil (revêtement de surface) du matelas, le choix est vaste !

Le matelas en mousse (polyester, polyuréthane ou viscoélastique).

Les matelas en mousse sont réputés confortables, pourvus d'une mémoire de forme importante, et très résistants. Ils ont subi des traitements antibactériens et antifongiques, non nocifs. Ils offrent souvent un bon rapport qualité-prix et sont en outre faciles à manier car assez légers.

Le latex

Privilégiez le latex naturel au latex synthétique. Le latex est intéressant pour ses propriétés thermorégulatrices. De plus, il prévient les allergies en empêchant le développement bactériologique. Il apporte généralement de la souplesse et un maintien confortable.

La laine

Naturelle et recyclable, elle est également thermorégulatrice et très isolante. Elle constitue une enveloppe chaleureuse, agréable pour le bébé.

La fibre de coco

La fibre de coco est sans doute la matière la plus écologique et la plus respirante qui soit pour une literie de bébé. Elle est aussi réputée pour ses qualités hypoallergéniques.

Le tencel

Fait à partir de pulpe de bois (eucalyptus), le tencel est une matière saine, à forte capacité d'absorption (idéale pour un bébé qui transpire).

La fibre de bambou

Le coutil est souvent constitué de viscose de bambou, connue pour ses propriétés antibactériennes et absorbantes. La transpiration s'en trouve, comme pour le tencel, facilement évacuée et le bambou apporte une douceur particulière au couchage.

Rares sont les matelas constitués d'une seule de ces matières. Le plus souvent, on trouve une combinaison de celles-ci qui confère au produit une association des qualités qui leur sont propres. Par exemple le latex apportera la souplesse et la fibre de coco une bonne circulation de l'air à l'intérieur d'un même matelas.

Les modèles pratiques

Les « évolutifs »

On trouve des modèles de matelas conçus pour s'adapter à la croissance dé bébé. Ils se déclinent en plusieurs « plaques » : une plaque « enveloppante », anti tête plate, pour un accueil très doux et approprié à la physiologie du nouveau-né (0/6 mois). Une deuxième plaque, souple, mais plus adaptée aux mouvements du bébé grandissant (jusqu'à 24 mois) et une plaque « maintien », plus dense, pour une phase transitionnelle qui prépare l'enfant à son futur « lit de grand ».

Toujours suivant ce principe d'évolution, d'autres modèles proposent une alternative en deux faces bien déterminées : une face du matelas plus souple, adaptée jusqu'au10 kilos de bébé ; une face plus ferme, adaptée au bébé de plus 10 kilos.

Les « réversibles »

La réversibilité est également utilisée pour des raisons de confort. Certains matelas, souvent en cœur de mousse polyuréthane, présentent un coutil en laine pour l'hiver, chaud et douillet, et un coutil ouaté plus frais et plus aéré pour l'été. Cette caractéristique peut donc constituer un atout intéressant pour le bien-être de l'enfant.

Les « déhoussables »

Pour une meilleure hygiène (notamment si l'enfant régurgite beaucoup), le coutil de certains matelas peut être ôté pour nettoyage. Cette possibilité de lavage en machine à 40 °C (parfois plus) permet par ailleurs d'éviter de recourir aux traitements anti-acariens ou à une alèse micro-aérée.

Le Cocoonababy

Il existe un modèle spécialement élaboré pour le bébé qui vient tout juste de naître, un couchage transitionnel qui rappelle à l'enfant le tendre du ventre maternel : le Cocoonababy. La forme ergonomique (légèrement incurvée) de ce petit nid douillet constitue une enveloppe rassurante pour le nouveau-né qui peut y dormir paisiblement jusqu'à ses 4 mois.

Le Bibed

Le Bibed de Babymoov est un matelas spécialement étudié pour les bébés de la naissance à 4/5 mois. Il permet d'éviter la tête plate et les régurgitations de bébé. Ses voies respiratoires sont dégagées.

Quelques conseils supplémentaires

Il existe sur le marché plusieurs types de matelas adapté aux besoins des parents : les matelas dits gonflables, pliables et dédiés au voyage.

Il est à noter que l'espérance de vie d'un matelas enfant étant de 3 à 5 ans, il est alors préférable d'acheter un matelas neuf pour votre bébé. Pécuniairement, il vous faudra compter entre 50 et 200 €.

Vous l'aurez compris, le choix du matelas de bébé est toujours important et il dépend de facteurs multiples, mais de nombreuses possibilités s'offrent à vous !

Découvrez nos matelas bébé :

Cet article vous a plu ?

Comment choisir le matelas de bébé ?
Note: 3.0/5 (46 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires