Crèche : combien ca coute ?

La crèche est l'une des solutions les plus adoptées par de nombreux parents en matière de garde d'enfant. Recevant des enfants de deux mois à trois ans, la crèche est un mode de garde accessible du fait de son faible coût. De plus, il permet aux petits de s'épanouir tout en tissant des liens intergénérationnels entre eux. Zoom sur le coût de la crèche.

Comment se calcule le coût de la crèche ?

Adaptée au petit budget, la crèche possède une infrastructure complète et appropriée au développement des bambins. Le tarif d'un tel mode de garde est calculé en fonction des revenus des parents, mais aussi du nombre d'enfants qu'ils souhaitent y faire garder. Il faut savoir que la participation financière des parents est déterminée sur l'année. Si vous optez pour la crèche, dans ce cas, la durée sur laquelle vous vous engagez est prise en compte dans le calcul du tarif que vous devez payer. Ce montant sera ensuite mensualisé afin de pouvoir payer la somme tous les mois. Pour vous faire une idée du coût de ce mode de garde d'enfant, vous pouvez calculer préalablement le nombre de jours et d'heures dont vous aurez besoin.

Tout d'abord, il vous faudra diviser votre revenu net par 12. Multipliez ensuite ce montant par le taux d'effort. Ce dernier est fixé à 0,06 % pour les familles disposant d'un seul enfant et à 0,05 % pour deux enfants. Pour trois enfants, vous aurez un taux de 0,04 et 0,03 pour quatre enfants. Comme vous pouvez le constater, plus le nombre d'enfants à faire garder augmente, plus le taux d'effort diminue. Vous devez encore multiplier cette somme par le nombre d'heures par an pour obtenir le coût final de la crèche.

Quelques exemples pour une compréhension rapide

Ici, on va prendre comme exemple 40 heures de garde par semaine. Si vous percevez un revenu net de moins de 4800 euros mensuel et que vous avez un seul enfant, vous verserez 0,06 % de votre revenu. Par exemple, si vous gagnez 2000 euros, vous payerez 1,20 l'heure soit 207,54 euros par mois pour un seul enfant. Le calcul se fait comme suit : (2000 x 0,06 /100) x 40 x 4,33. Si vous avez deux enfants, le taux d'effort de 0,05 % s'applique. Dans ce cas, vous aurez à payer 173,2 euros par mois. Si vous avez trois enfants, le taux d'effort est de 0,04 % et donc vous payerez 138,56 euros par mois. Pour la garde de quatre enfants, vous payerez 103,92 euros par mois. Toutefois, il est conseillé de demander auprès du gestionnaire de la crèche si celle-ci applique ou non un tarif plus élevé.

Quels sont les frais à payer pour une garde en crèche ?

Parmi les charges que les parents doivent payer en matière de garde d'enfant à la crèche, on retrouve les frais de nourriture, les frais d'entretien et les frais d'inscription.

Frais de nourriture

La nourriture représente une dépense conséquente quand il s'agit de faire garder son enfant. Les produits alimentaires pour le repas quotidien de l'enfant sont déductibles. Si ceux-ci sont acquis exclusivement pour le service de garde, ils sont déductibles à 100 %. Sur ce, il est conseillé de bien conserver les factures d'achat afin de justifier les dépenses effectuées. Faute de quoi, il est impossible de les déduire.

Deux systèmes de frais forfaitaires sont aussi proposés par la crèche. Dans le cadre du premier système, la crèche a droit à une somme forfaitaire de 16,5 euros par jour et par enfant. Ce montant couvre la totalité des frais professionnels. Dans le second système, la crèche peut opter pour des frais forfaitaires limités à 7 euros par jour et par enfant. Ce tarif inclut la nourriture et l'entretien.

Frais d'entretien

Les frais d'entretien sont journaliers et concerne la prise en charge de votre petit au sein de la crèche. Ces frais comprennent généralement les objets utiles pour le repas et le goûter, les produits nécessaires pour l'hygiène, les biberons et la fourniture d'eau minérale. Toutefois, les couches sont à votre charge. De manière générale, les frais d'entretien s'élèvent à 3 euros pour un bébé ayant une nourriture lactée et pour les petits qui ne prennent pas leur repas à a crèche. Le tarif est de 4,50 euros pour les bambins qui sont en cours de diversification alimentaire et 5,50 euros pour ceux qui ont déjà une alimentation diversifiée comme les viandes, les œufs, les légumes et les poissons.

Frais d'inscription

Les frais d'inscription concernent les frais administratifs et vous devez les payer chaque année au moment de l'inscription ou de la réinscription de votre enfant à la crèche. À noter qu'ils ne sont pas remboursables en cas d'annulation. Ces frais sont exigibles pour un enfant accueilli de manière occasionnelle. En revanche, vous n'êtes pas obligé de verser ces frais si vous avez besoin d'un accueil urgent. Cependant, vous devez les payer dès le troisième recours à la crèche. Les frais d'inscription s'élèvent dans une crèche s'élèvent à 50 euros par an.

Des aides financières pour alléger les frais de crèche

Quelle que soit votre situation et que vous avez des enfants à charge, vous avez la possibilité de déduire de vos impôts les frais relatifs à la garde de vos bambins à la crèche. Sachez que les dépenses liées à ce mode garde ouvrent droit à un crédit d'impôt même si vous ne travaillez pas. Outre les dispositifs mis en place par l'État, la garde de vos bambins peuvent aussi être financée par des aides proposées par les collectivités locales ou encore les entreprises.

Le crédit d'impôt pour la garde d'enfant à la crèche

Le montant du crédit d'impôt est fixé à 50 % des dépenses annuelles relatives à la garde d'enfant. Néanmoins, la limite est fixée à 2300 euros par enfant. Ainsi, vous pouvez déduire 1150 euros par enfant au maximum soit 50 % de ce plafond. Toutefois, il faut noter que seules les dépenses liées directement à la garde d'enfant sont éligibles au crédit d'impôt. Les frais de nourriture et d'activité hors de la crèche sont donc exclus.

Certaines conditions doivent être respectées pour bénéficier d'un tel avantage fiscal. Tout d'abord, vous devez faire garder votre petit à l'extérieur de votre habitation et il doit être âgé de moins de six ans. Vous devez également disposer de la garde absolue de l'enfant concerné par les dépenses liées à la crèche. L'établissement que vous choisissez doit aussi posséder un agrément. Il s'agit d'un justificatif à fournir au fisc.

Aide financière à la garde d'enfant proposée par le milieu professionnel

Si vous êtes employeur et que vous deviez faire face aux dépenses représentées par la garde de votre chérubin, vous avez plusieurs opportunités de financement dans votre milieu professionnel. En tant que salarié d'une entreprise, vous pouvez aussi bénéficier d'un financement pour la garde de votre enfant. Cela peut être offert par votre employeur ou par le comité d'entreprise ou encore par la mutuelle. L'aide peut être attribuée directement au salarié selon les critères imposés par l'employeur, le comité d'entreprise ou la mutuelle. La limite annuelle de cette aide est fixée à 1830 euros par employé.

Cet article vous a plu ?

Crèche : combien ca coute ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires