Glaire cervicale et fertilité : tout savoir !

Avez-vous remarqué qu'à un certain moment de votre cycle, vous aviez des pertes blanches ou transparentes dans la journée ? Pas de panique, ces secrétions sont tout à fait normales et jouent même un rôle important dans la fécondité et la grossesse de toute femme. La glaire cervicale, en effet, est une substance produite par des glandes situées au niveau du col de l'utérus. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce type de secrétions.

La glaire cervicale : de quoi s'agit-il au juste ?

Il s'agit d'une substance visqueuse présente au niveau du col de l'utérus et qui peut s'écouler dans le vagin et même en dehors. Aussi appelée "mucus cervical", elle est composée de réseaux de filaments formant une sorte de maille plus ou moins serrée selon la période du cycle de la femme. Il arrive qu'elle soit abondante, généralement lorsque l'ovulation approche, on parle alors des fameuses pertes blanches. En plus de faciliter la fécondation et renseigner quant au stade du cycle (observer sa glaire cervicale peut fournir bien des informations), elle empêche également les germes et les bactéries d'entrer et arriver jusqu'à l'utérus.

L'évolution de la glaire cervicale au fil des jours

Comme dit précédemment, sa consistance, son apparence ainsi que son abondance diffèrent selon le moment du cycle menstruel.
Juste après vos règles, c'est-à-dire en début de cycle, vous pourrez vous sentir sèche. C'est le moment où le mucus cervical est le moins abondant et est le plus acide, instaurant un milieu défavorable à la fécondation. Après quelques jours, la glaire, qui était opaque et collante, se liquéfiera de plus en plus, tout en arborant un aspect plus translucide. Ce sont les signes indiquant l'approche de l'ovulation, en plus de l'abondance de la glaire cervicale et de la basicité de son pH. Au niveau de sa structure, les mailles se relâchent. Son nouvel état favorisera ainsi le passage des spermatozoïdes vers l'utérus avant de remonter jusqu'aux trompes de Fallope. La glaire est importante dans ce processus, étant donné qu'elle va leur fournir les nutriments nécessaires à leur survie et les protéger en stérilisant le milieu.
Vers la fin de votre cycle, donc en période post-ovulatoire, la glaire cervicale va de nouveau s'épaissir et redevenir opaque. Son rôle ici sera de boucher le col de l'utérus qui s'est lui-même resserré afin d'empêcher le passage des microbes et spermatozoïdes. Elle disparaîtra presque totalement, mais il arrive, chez certaines, qu'elle réapparaisse juste avant les menstruations, les annonçant, en quelque sorte.

Comment tomber enceinte grâce à l'observation de la glaire cervicale ?

Il arrivera, à un moment-clé de votre cycle, que votre glaire cervicale prenne cette consistance de blanc d'œuf, fluide, mais pouvant s'étirer sur plusieurs centimètres sans se rompre. Elle est également très abondante durant l'ovulation. Sa détection a deux buts bien distincts, l'un étant d'éviter la grossesse (par la méthode Billings), l'autre étant de faire des essais bébés, étant donné qu'il s'agit de votre période de fertilité.
Cependant, la glaire cervicale peut parfois être de mauvaise qualité. L'on entend par là qu'elle est soit trop faible, soit trop acide, soit infectée, etc. Elle peut donc faire obstacle à votre envie de tomber enceinte. Si vous remarquez quelque chose d'anormal ou si vous avez tout simplement du mal à concevoir un enfant, il est conseillé de faire un test de Hühner.

Détecter une éventuelle grossesse grâce à la glaire cervicale

Au long de la gestation, la glaire s'épaissira de plus en plus, devenant très opaque et collante. Avez-vous déjà entendu parler du bouchon muqueux ? Cet amas protégeant l'embryon des agressions extérieures (les bactéries et les germes) est formé par le mucus cervical. Lorsque la grossesse arrivera à terme, le bouchon se fluidifiera de nouveau et se détachera. Vous remarquerez alors que les pertes seront importantes et gélatineuses, avec souvent une coloration brune ou jaunâtre et des filaments de sang, signe du travail du col.

Comme vous l'aurez sûrement compris, la glaire cervicale est importante à plusieurs niveaux. Il est donc important de savoir l'observer et reconnaître les différents signaux et être à l'écoute permanente de son corps.

Cet article vous a plu ?

Glaire cervicale et fertilité : tout savoir !
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires