Hoquet du fœtus : comment reconnaitre ? quand sinquiéter ?

Lorsque l'on est enceinte, il est normal de s'inquiéter quand le bébé s'agite un peu trop. Le hoquet du fœtus arrive très souvent lorsque l'on est au 7ème mois de grossesse. Ce phénomène naturel n'est en aucun cas dangereux pour la maman ou pour le bébé.
Voici quelques indications et conseils permettant aux futurs parents de comprendre le hoquet fœtal sans s'inquiéter pour la santé de leur enfant à naitre.

Qu'est ce que le hoquet du fœtus?

Le hoquet du fœtus apparaît souvent au début du troisième trimestre de la grossesse. C'est le bébé qui commence l'apprentissage de la respiration dans le ventre de sa maman. En effet, le diaphragme du bébé se contracte par intermittence, ce qui provoque ces soubresauts réguliers.
Il est aussi possible que le fœtus avale du liquide amniotique trop vite durant son apprentissage de la respiration. Ce dernier, ayant un léger goût sucré, plait au bébé, ce n'est donc pas dangereux pour sa santé.
Le hoquet du fœtus est tout à fait normal au cours du 7ème mois de grossesse. Il peut durer plusieurs minutes ou quelques heures.
Les parents ne doivent donc pas s'inquiéter si la maman sent des mouvements réguliers venant du bébé, il ne souffre en aucun cas. Le hoquet du fœtus peut arriver plusieurs fois par jour.

Les signes du hoquet du fœtus

Le bébé bouge dans le ventre, il donne des coups, cependant ces derniers sont irréguliers. L'enfant peut danser pendant quelques minutes puis se calmer aussi rapidement, les parents prennent d'ailleurs du plaisir à sentir ce petit être gigoter sous leurs mains.
Le hoquet du fœtus est par contre reconnaissable par sa régularité. Comme chez le adultes, le hoquet se remarque par des secousses peu espacées dans le temps. Les femmes enceintes verront rapidement la différence entre des petits coups de pied ou de poing animés et le hoquet.
Le hoquet fœtal commence souvent au début du troisième trimestre et peut continuer jusqu'à l'accouchement. Certains bébés continuent d'avoir le hoquet les premiers mois de leurs vies. C'est tout à fait normal, leur corps s'adapte à l'air qui a remplacé le liquide amniotique dans leurs poumons.

Les inquiétudes liées au hoquet du fœtus

Il est courant d'avoir des inquiétudes lorsque vous sentez les soubresauts réguliers de votre bébé, cependant, il ne faut pas vous faire de soucis. C'est naturel pour le fœtus d'avoir le hoquet. Il découvre la respiration et son fonctionnement et comme dans tout apprentissage, il y a des causes. Dans ce cas là, le bébé à le diaphragme qui se contracte, comme il commence à manquer de place dans le ventre, la maman ressent le moindre de ses mouvements.
Un grand nombre de médecins et de personnes précisent que le hoquet du fœtus est un signe de bonne santé et de vitalité.
Si réellement vous êtes inquiets par rapport aux réactions de votre bébé, vous pouvez en discuter avec le médecin qui suit votre grossesse. Il regardera l'enfant et s'il pense que le bébé court le moindre risque, il fera une échographie.

Les astuces pour calmer le hoquet du fœtus

Lorsqu'une femme est au troisième trimestre de la grossesse, elle ressent les coups mais aussi le hoquet du fœtus. Chez certains bébés, il ne dure que quelques minutes, et cela ne gène en rien la future maman. Par contre, plusieurs bébés peuvent avoir le hoquet durant des heures et cela peut fatiguer et même causer des douleurs abdominales.
Pour aider le bébé à se calmer et donc à arrêter son hoquet, il existe certaines astuces, qui sont similaires à celles utilisées sur les adultes.
Vous pouvez marcher ou bien essayer de le surprendre en augmentant le volume de la musique. Certaines mamans boivent un grand verre d'eau glacé ou massent le ventre, un geste souvent apaisant pour le bébé.
Il n'existe pas un remède miracle pour stopper le hoquet du fœtus qui est un phénomène naturel.

Si vous sentez votre bébé gesticuler, ne vous inquiétez pas, le hoquet du fœtus n'est rien de plus que la preuve que votre enfant évolue. Lorsque cela se produit, vous pouvez vous allongez et caresser votre ventre pour le calmer.
Il est naturel de se faire du soucis face aux réactions inhabituelles d'un bébé surtout le dernier trimestre, il ne faut donc pas vous inquiéter et profiter des merveilleux moments de bonheur qu'offrent un enfant encore dans le ventre de sa mère.

Cet article vous a plu ?

Hoquet du fœtus : comment reconnaitre ? quand sinquiéter ?
Note: 3.2/5 (13 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires