L'évolution du fœtus au 3ème trimestre

Pendant les trois derniers mois de la grossesse, le fœtus prend le plus de poids. Dans quelques semaines seulement, il fera sa dernière galipette pour se positionner confortablement, le visage tourné vers la colonne vertébrale de la maman et la tête en bas. C'est la présentation idéale et aussi la plus fréquente pour pointer le bout de son nez !

En ce dernier trimestre, bébé passe le plus clair de son temps à dormir, et à perfectionner ce qui a déjà été mis en place. Doucement mais sûrement, bébé devient le petit nourrisson que vous tiendrez d'ici peu dans vos bras. Il pèse près d'1,5kg au 7ème mois, pour finir par peser 3 à 4kg en fin de course.

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

Des sens en éveil !

Jusque-là, le fœtus vivait dans l'obscurité. Mais à ce stade, ses paupières s'ouvrent pour la première fois pour découvrir une alternance d'ombres et de lumières. La plupart des fœtus ont les yeux bleus car la pigmentation de l'iris n'est pas encore achevée.

Les voix externes sont déformées, le fœtus perçoit juste un flot de paroles, dénuées de toute percussion. La voix sa mère se distingue de tous les autres sons car elle se propage directement de l'intérieur à travers les fluides corporels. Les autres voix, à commencer par celle du papa, doivent d'abord circuler dans l'air avant d'être perçues par le fœtus. Trop éloignées, elles risquent d'être perdues dans le bruit de fond général.

A ce stade également, le fœtus a déjà développé une préférence pour le pouce droit ou le pouce gauche, ce qui le prépare au mouvement de succion une fois confronté au monde extérieur.

Bébé se prépare à naître

Dans quelques semaines (ou jours selon l'avancement de votre grossesse), le fœtus devra apprendre à vivre hors du cocon douillet, c'est ainsi que certains réflexes se développent. En effet, au cours du septième mois, les papilles gustatives sont formées et le fœtus devient sensible au liquide amniotique et ainsi, aux aliments ingérés par la maman, de quoi développer ses propres préférences culinaires. Il est capable d'avaler jusqu'à ½ litre de liquide amniotique chaque jour. Ceci permet de réguler le niveau du liquide dans l'utérus et facilite le développement de son propre système digestif.

Les battements du cœur du fœtus sont encore deux fois plus rapides que ceux de sa mère. Son rythme cardiaque est une bonne indication de son état de santé général.

Bébé bouge beaucoup !

Désormais bébé bouge tous les jours. En général il se contente de remuer ou de donner des coups de pieds. Parfois, bébé peut même indiquer qu'il a le hoquet. Il s'agit d'une contraction spasmodique involontaire du diaphragme. Ces spasmes sont assez forts pour que la maman les distingue distinctement. Toutefois, comme les poumons du fœtus ne contiennent pas d'air, son hoquet ne fait aucun bruit.

Le cerveau de bébé travaille : il rêve déjà !

Le fœtus continue à prendre du poids. Il exerce ses réflexes et ses sens afin de naître à terme et en bonne santé. Ses sens sont en éveil, le cortex cérébral s'est développé, le fœtus devient conscient et son cerveau commence même à lui créer une mémoire à court terme. En effet, il y a peu de différences entre le cerveau d'un nouveau-né et celui d'un fœtus de 32 semaines. Au moment de naître, le fœtus se serait déjà exercé à penser, à comprendre et à se souvenir.

Tout comme la maman, à 33 semaines, le fœtus n'a pas tout à fait le sommeil paisible. Par contre, les échographies 4D ont permis d'observer chez le fœtus des phases de sommeil paradoxales caractérisées par des mouvements oculaires rapides sous les paupières fermées. Après la naissance, cette phase de sommeil coïncide en général avec les rêves. Ainsi le fœtus développe déjà une activité onirique un mois avant sa naissance. De quoi rêve-t-il ? Nous ne le saurons peut-être jamais ! A huit mois, le cerveau a déjà produit plus de 100 milliards de neurones, assurant un million de milliards de connexions. Étonnant mais vrai !

L'accouchement approche...

A partir de 35 semaines, soit 9 mois de grossesse, le fœtus peut parfaitement survivre sans assistance médicale, mais plus il reste dans l'utérus, plus ses chances augmentent de naître en parfaite santé.
Bébé prend désormais beaucoup de place et en enrobant son petit corps de graisse, il commence à priver la maman de trop de ressources énergétiques.

Le compte à rebours commence et il est impossible désormais de déterminer à un jour près, voir à une semaine près quand le bébé naitra. Seulement 5% des enfants viennent au monde pile à la date prévue. A ce stade deux éléments clé dans le déclenchement du travail sont le développement des poumons et le placenta. Une fois arrivés à maturité, les poumons du fœtus secrètent une protéine dans le liquide amniotique. Cette dernière modifie l'équilibre hormonal du placenta. Cette protéine ralentit la production de progestérone et libère l'ocytocine qui stimule les contractions de l'utérus.

Le bébé se présente désormais la tête en bas, le sommet de son crane appuie sur le col de l'utérus. Quant au vernix caseosa, cette couche de sébum et de cellules qui recouvre sa peau, elle commence à se dissoudre dans le liquide amniotique, il en restera quand même un peu pour faciliter son passage via l'utérus. Bébé mesure en moyenne 50 cm, il pèse environ 3 kg 300 et l'accouchement ne devrait plus tarder !

L'entrée dans la vraie vie va exiger beaucoup d'effort et d'énergie de la part de votre nouveau-né, les trois derniers mois de grossesse doivent et ont pour rôle de lui permettre de s'y préparer efficacement. Heureusement, bébé dispose des anticorps de sa maman pour y faire face !

Cet article vous a plu ?

L'évolution du fœtus au 3ème trimestre
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires