33ème semaine de grossesse

32ème semaine de grossesse34ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 42 cm
    Poids : 2000 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

Pensez à prendre rendez-vous pour le sixième examen de grossesse.
EN SAVOIR +
Petit à petit, complétez votre valise pour être fin prête !
EN SAVOIR +
Si vous avez choisi la péridurale, prenez rendez-vous chez l'anesthésiste.
EN SAVOIR +

À 33 semaines de grossesse (35 semaines d'aménorrhée), c'est le moment des derniers réglages. Vous en êtes au 8ème mois, et le développement des organes de bébé et leur fonctionnement sont déjà bien évolués. Son organisme peut ainsi déjà se défendre de façon autonome. De votre côté, au fur et à mesure que l'accouchement se rapproche, chaque partie de votre corps vous rappelle que vous donnerez bientôt la vie et qu'il faut donc vous ménager pour être prête le grand jour. Cette semaine, votre sixième examen prénatal est une priorité si vous ne l'aviez pas fait la semaine dernière. Inscrivez-la dans votre agenda, sans oublier de programmer également une rencontre avec l'anesthésiste qui se chargera de vous accompagner le jour de l'accouchement.

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

Où en est bébé?

La taille et le poids de bébé

A 33 semaine de grossesse, soit au 8ème mois, le bébé mesure environ 42 cm et a 2 bons kilos à son actif. A 35 semaines d'aménorrhée, donc, le bébé n'est plus vraiment en mesure de bouger autant qu'il veut. En effet, votre utérus ayant atteint sa taille maximale, bébé donne de moins en moins de coups au fur et à mesure qu'il gagne en taille. Bébé bouge moins longtemps, mais lorsqu'il se décide à bouger, ses mouvements sont très amples. Les rares fois où il décide de le faire, il est impossible de ne pas le remarquer. Quand bébé bouge, il bouge beaucoup et il crée en effet d'importants ondoiements et fait prendre à votre ventre, des formes aussi bizarres qu'amusantes.

Regardez cette vidéo impressionnante qui démontre la gymnastique que bébé effectue dans votre ventre !

Des organes prêts à affronter la vie

À présent, la quasi-totalité des organes de ce petit amour est arrivée à maturation. Son cerveau s'est bien développé et se compose déjà de milliard de neurones. Son petit cœur bat toujours aussi vite à un rythme de 120 à 150 pulsations par minute. Son système respiratoire continue, quant à lui, de se perfectionner. En effet, grâce une substance appelée surfactant produite par ses poumons, il peut respirer plus facilement et à un rythme plus régulier.

Evolutions de la morphologie

Morphologiquement, la peau de bébé se lisse de plus en plus tandis que les ongles de ses mains arrivent maintenant à l'extrémité de ses petits doigts. En outre, ses cils sont bien dessinés et votre petit ange a surement déjà quelques cheveux sur la tête. Toutefois, tout dépend de sa pilosité. Chaque bébé étant unique, certains d'entre eux naissent chauves, tandis que d'autres héritent d'une belle crinière. En ce qui concerne ses organes sexuels, tout est également quasi prêt, qu'il s'agisse d'un petit garçon ou d'une petite fille.

Développement de son propre système immunitaire

À 33 semaines de grossesse, bébé a maintenant réussi à développer son propre système immunitaire. Il est principalement formé par les anticorps que vous lui avez transmis tout au long de la grossesse et permettra de le protéger contre les bactéries du monde extérieur. Toutefois, s'il nait maintenant et que son système immunitaire n'est pas assez mature, il devra être placé en couveuse, le temps que son organisme soit plus apte à se défendre.

Et de votre côté ?

Grossesse et impatience

C'est bientôt la fin, après 33 semaines de grossesse ou 35 semaines d'aménorrhée, mais vous commencez vraiment à trouver tout cela très long. C'est normal, même s'il va falloir faire preuve d'encore un peu de patience. Et cela, même si vous avez chaque jour un peu plus de mal à supporter la dizaine de kilos supplémentaires que vous êtes censée avoir pris depuis le début de cette longue aventure. En effet, entre le poids de bébé, celui du liquide amniotique, de l'utérus qui tombe vers le bas et vos petites fringales, vous devez vous sentir un peu lourde. Courage, la délivrance est proche. Vous verrez alors que tout cela en valait bien la peine.

Désagréments de la fin de grossesse

En cette fin de huitième mois, il est possible que vos anciens maux de grossesse se soient accentués et que de nouveaux apparaissent. Ainsi, si bébé s'est déjà retourné, sa tête doit exercer, sur votre bas-ventre, une pression qui peut être à l'origine des douleurs que vous ressentez dans cette zone. De même, son poids comprimant votre vessie, il est fort probable que vos allers-retours vers les toilettes soient encore plus réguliers qu'avant, même si vos mictions ne sont pas vraiment abondantes. Il se peut également que la position actuelle de bébé et votre ventre bien tendu vous gênent quelque peu dans vos mouvements.

Contractions et autres signes qui annoncent l'accouchement

Votre grossesse touchant à son terme, les petites contractions de Braxton-Hicks seront un peu plus intenses et accompagnées de pertes vaginales. Ces contractions sont liées au fort taux d'hormones de grossesse que votre corps produit et son donc tout à fait bénignes tant qu'elles restent dans des proportions raisonnables. Restez tout de même vigilante concernant ces contractions : à la moindre douleur vive ou si la fréquence s'intensifie, appelez la maternité pour vérifier que l'accouchement n'a pas commencé.

En outre, l'arrivée de bébé étant imminente, votre poitrine se prépare à l'allaitement. Elle prend du volume, s'alourdit, et les veines qui s'y trouvent se tendent. À ce stade, ils deviennent sensibles et parfois douloureux. Pour vous apaiser, une bonne hydratation de votre poitrine, quelques jets d'eau froide à la fin de votre douche et un soutien-gorge adapté vous seront d'une aide précieuse. Vous constaterez peut-être également l'apparition de colostrum, le lait encore immature et riche en anticorps qui nourrira bébé dans les trois premiers jours de sa vie.

Il est également probable que votre sentiment de gonflement et de lourdeur se fasse un peu plus sentir. Pour atténuer ces sensations, essayez de dormir en surélevant un peu vos pieds à l'aide d'un coussin.

Insomnies et troubles du sommeil

Stress intériorisé et angoisses de la journée vous impose parfois des nuits blanches. Des insomnies qui peuvent entraîner une grande fatigue au quotidien ! Faites donc bien attention à vous, relaxez-vous dès que possible, extériorisez vos craintes. La fatigue ne disparaîtra pas totalement, car beaucoup d'éléments interviennent et causent cet épuisement. Mais avec l'arrivée de votre congé maternité, vous aurez plus le temps de vous reposer. Être en forme est très important, car ce n'est pas après la naissance de votre bébé que vous pourrez dormir autant que vous voulez.

De plus, votre ventre étant maintenant relativement imposant, il est évident qu'il commence à devenir un peu handicapant au moment où vous vous couchez. Trouver une position assez confortable pour s'endormir devient en effet un véritable challenge. Alors, vous voulez connaître LE secret que toutes les femmes enceintes de 8 mois et plus recherchent ? Le voici : essayez de vous allonger sur le côté en calant votre ventre avec un coussin, ou en le mettant entre vos jambes. Privilégiez le côté gauche, il vous permettra de mieux respirer et d'oxygéner tout votre corps et votre bébé. Dans cette position, Morphée vous prendra dans ses bras à tous les coups.

Utilisez un coussin d'allaitement pour caler votre ventre la nuit !

À faire cette semaine

La sixième visite prénatale

Si ce n'est pas encore fait, il est impératif de vous rendre à votre sixième examen prénatal cette semaine. Ce contrôle est très important en ce sens qu'il permet de suivre de près l'évolution de votre grossesse et de s'assurer que tout va pour le mieux.

Prenez rendez-vous avec l'anesthésiste

Depuis 1994, la loi prévoit une rencontre entre la future maman et l'anesthésiste qui sera présent le jour de la naissance du bébé. Cette rencontre est organisée afin de permettre à l'anesthésiste de maitriser au mieux votre dossier médical et de vous connaitre un peu plus. De votre côté, mieux vous connaîtrez le personnel qui vous prendra en charge, plus vous serez confiante et détendue le moment venu.

Votre huitième mois de grossesse tire à sa fin et votre petit trésor s'est déjà bien développé. Votre grossesse étant bien avancée, il est grand temps que vous preniez rendez-vous pour votre sixième examen prénatal si vous ne l'avez pas encore fait. De même, songez à rencontrer l'anesthésiste qui sera présent le jour de votre accouchement. Ceci vous permettra de préparer de façon plus concrète les conditions dans lesquelles bébé arrivera. Pour le reste, patience.

Cet article vous a plu ?

33ème semaine de grossesse
Note: 4.2/5 (18 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires