A quoi sert une écharpe d'allaitement et comment choisir ?

Bien qu'il s'agisse d'un comportement tout à fait naturel, une fois que vous êtes à l'extérieur, l'allaitement peut causer bien des soucis. Outre la position qui peut être inconfortable, beaucoup de mères se sentent gênées à l'idée de donner le sein en public. La meilleure solution dans ce cas est de toujours avoir avec soi une écharpe d'allaitement. Mais de quoi s'agit-il exactement ? L'écharpe présente-t-elle des contre-indications ? Comment la choisir ? Allobébé répond à toutes vos questions.

L'écharpe d'allaitement : un moyen sûr d'allaiter en extérieur

Vous avez une course urgente à faire ou vous souhaitez tout simplement vous promener avec votre nourrisson ? La moindre sortie peut vite tourner au drame, surtout si bébé a faim... Si vous souhaitez l'allaiter partout où vous allez et en toute intimité, l'écharpe d'allaitement servira à vous mettre à l'abri des regards indiscrets. La chaleur de l'écharpe et le sentiment de sécurité qu'elle apporte contribue également à détendre votre enfant, en plus de la proximité créée entre lui et vous.
L'écharpe d'allaitement offre de nombreux autres avantages, comme la possibilité de l'utiliser en tant que simple accessoire de mode ou encore pour masquer les rondeurs post-natales. Elle est plus adaptée aux sorties qu'une poussette, surtout lorsque vous prenez les transports en commun, montez les escaliers, etc.

Comment porter son écharpe d'allaitement ?

Avant tout, sachez que l'écharpe d'allaitement est un des meilleurs moyens de portage, étant donné qu'elle respecte la physionomie du bébé ainsi que la vôtre. Mais malgré cela, il est indispensable de connaître les différentes positions de l'écharpe et la technique de nouage en sachant qu'elles diffèrent selon l'âge du bébé.

Pour un nourrisson, préférez la position du berceau allongé. Très connue, c'est celle qui se rapproche le plus de la posture naturelle de bébé lorsqu'il tète. Plusieurs modes de nouage sont compatibles avec cette position, comme le kangourou ventral, le double croisé, l'enveloppé croisé... Lorsqu'il grandira, vous devrez changer de position, mais gardez bien en tête qu'il devra toujours bien être serré contre vous. Pour connaître la hauteur exacte, il n'y a pas de mesures spécifiques, assurez-vous juste de pouvoir lui faire un bisou.

Au fil des mois, beaucoup de mères finissent par délaisser le berceau allongé pour la position verticale.

D'ailleurs, elle facilite grandement la digestion de votre nourrisson. Le seul désavantage, c'est que cela peut gêner les femmes à forte poitrine.

Choisir son écharpe d'allaitement

Les écharpes de portage pullulent sur le marché, mais rares sont celles qui correspondent parfaitement à vos besoins et ceux de votre enfant. Par exemple, pour assurer un portage confortable et sans risques, le choix du tissu est très important. Il doit être respirant, assez souple, solide et ne contenir aucune matière nocive. Évidemment, le jersey ainsi que tous les tissus synthétiques ou ajourés sont à proscrire.

Les marques proposent plusieurs modèles selon leur utilité. Prenez l'écharpe d'allaitement classique si vous avez une bonne connaissance des différents nœuds possibles. Là encore, selon votre taille et la manière dont vous nouerez l'écharpe, vous aurez à choisir entre des modèles longs de quatre à six mètres. Ne prenez pas cela à la légère, car un mauvais système de nouage risque de déformer la posture de l'enfant. Il est d'ailleurs préférable de s'inscrire à un atelier de portage.

Il est toutefois possible de se procurer directement une écharpe d'allaitement à boutons, très simple à manier puisqu'il suffit de l'enfiler et de la refermer. Si vous ne maîtrisez pas les différentes techniques de nouage, c'est la solution idéale. Ce type d'écharpe n'existe que dans une taille unique.

Cet article vous a plu ?

A quoi sert une écharpe d'allaitement et comment choisir ?
Note: 4.0/5 (6 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires