A quoi sert un humidificateur d'air ?

L'hiver s'installe peu à peu et avec lui, inexorablement, son lot de maladies infantiles. C'est effectivement une saison propice aux rhinopharyngites, bronchites et conjonctivites chez le jeune enfant. A défaut de les éradiquer, il existe des moyens de les éviter ou de les soulager.

LA CAUSE EST SIMPLE ET NATURELLE: en hiver, le froid s'installant, le taux d'humidité chute de façon significative. Une des conséquences directes est que l'air s'assèche. Et d'autant plus que dans les maisons le chauffage fonctionne, accentuant alors le phénomène de sècheresse de l'air ambiant. Le bébé, encore immature et fragile au niveau du système respiratoire, est le premier à le ressentir. Ses voies respiratoires s'assèchent significativement et, lorsqu'un rhume survient le bébé éprouve des difficultés à respirer. Son sommeil est alors perturbé, et ses journées agitées. De plus, l'air sec agit sur les sécrétions nasales qui se déshydratent et ne peuvent alors plus s'évacuer. Dans certains cas, les mucosités peuvent se loger dans les bronches et provoquer des bronchites et même des bronchiolites chez les bébés.

Humidifier l'air ambiant dans la chambre d'un bébé semble primordial pour sa santé. Surtout que nous savons, actuellement qu'un jeune enfant sera victime de plusieurs rhumes au cours de ses premiers mois. Pour lui apporter un confort respiratoire, il existe divers moyens:

Les différents types d'humidificateurs

Tout d'abord l'HUMIDIFICATION LA PLUS CLASSIQUE est le saturateur. Il s'agit d'un petit contenant en céramique à remplir d'eau et à déposer ou fixer sur les radiateurs. Le système est simple et abordable au niveau financier. L'eau s'évapore lentement au gré de la chaleur diffusée du chauffage. De plus, il est également possible de déposer un bol d'eau chaude dans la chambre de bébé, sur le haut d'une armoire par exemple. Un bol d'eau chaude dans lequel il est agréable d'ajouter des huiles essentielles d'eucalyptus (selon l'âge de l'enfant) ou des brindilles de thym, des plantes toutes deux connues pour leurs propriétés décongestionnantes et anti-virales. Il peut-être aussi astucieux de faire sécher son linge dans la chambre de bébé pour restaurer de manière douce et odorante l'équilibre ambiant de la pièce. Finalement, ces méthodes classiques et simples étaient déjà utilisées à l'époque de nos grands-mères.

Ensuite, il existe une HUMIDIFICATION PLUS SOPHISTIQUEE de nos jours: les humidificateurs électriques. Ce genre d'appareil est souvent utilisé dans les foyers pourvus de radiateurs électriques, de climatisation réversible ou de chauffage au sol. En effet, le système de chauffage électrique assèche plus particulièrement l'air. Le principe des humidificateurs électriques est simple: ils diffusent une brumisation fine dans l'air et restaurent ainsi une humidité idéale dans la chambre de bébé. Sur le marché, deux types de produits existent: l'humidificateur à vapeur froide ou chaude et l'humidificateur à ultrasons. De nos jours, les appareils à vapeur chaude se raréfient du fait de leur dangerosité: risques réels de brûlures et augmentation de la température de la chambre.

Les HUMIDIFICATEURS A ULTRASONS offrent une assurance de sécurité d'utilisation. Ils apportent un confort respiratoire indéniable au bébé. Dotés d'un réservoir amovible à remplir d'eau au préalable, ils diffusent une brume froide et fine dans l'air. Il est également possible de diffuser des huiles essentielles. Certains de ces humidificateurs ont un hygromètre intégré et permettent ainsi un réglage précis du taux d'humidité. Le taux idéal se situant autour de 50%. D'autres sont silencieux ou dotés d'une veilleuse.

Quelques humidificateurs :

Cet article vous a plu ?

A quoi sert un humidificateur d'air ?
Note: 3.0/5 (66 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires