Le burn-out maternel

Le burn out est un phénomène de plus en plus courant qui touche les jeunes mamans une fois qu'elles ont accouché ou même quelques mois, voire quelques années plus tard. Elles sont fatiguées physiquement et psychiquement et n'arrivent pas à se remettre de leur accouchement.

Comment déceler le burn out ?

Il ne faut pas confondre le burn out avec le baby-blues ou la dépression post-partum. Le burn out est un épuisement extrême qui touche une jeune maman juste après la naissance de son enfant ou même quelques années plus tard. Il est très difficile à reconnaitre car il peut se confondre avec la dépression. Il se caractérise quand même par de la fatigue, de la tristesse, de l'angoisse assez forte et de l'irritabilité. Un jour, la maman craque et dit des mots violents à son enfant et peut même lui mettre un gifle sans avoir pu la retenir. Une femme atteinte par le burn out a des pensées sombres, elle a envie de tout plaquer, de disparaître sans laisser d'adresse. Tous ces éléments indiquent qu'une maman est en train de passer par une crise de burn out et elle doit surtout accepter le fait qu'elle n'est pas une mère parfaite.

Faire face au burn out

Si une femme se sent au bord de la rupture, si elle est épuisée et n'arrive plus à faire face à ses obligations de maman, elle doit alors en parler à un médecin car il s'agit peut-être du burn out. Un psychologue peut aussi être d'un très bon secours. Le burn out est le syndrome d'épuisement maternel et il n'est pas facile d'en sortir seule. Il est donc préférable de se faire aider. L'entourage immédiat joue également un rôle clé lorsqu'une maman est atteinte du burn out. Il faut l'aider à s'en sortir. Le conjoint doit partager le plus de tâches ménagères, s'occuper des enfants et discuter avec son épouse. Il doit être disponible pour l'écouter et la comprendre, c'est une des clés de la réussite. La famille immédiate peut aussi jouer un rôle important d'aide en prenant par exemple, les enfants de temps en temps pour une journée, une soirée ou un week-end. Une maman souffrant de burn out peut aussi en parler au pédiatre de ses enfants ou à la sage-femme qui saura l'épauler et lui donner quelques conseils judicieux. Il existe aussi le PMI qui est le Centre de Protection Maternelle et Infantile. Il y en a toujours un près de chez soi.

Pour sortir du burn out, il faut tout tenter et surtout rompre l'isolement et aller au-devant des autres. Les mamans atteintes de burn out sont souvent celles qui sont en congé parental et qui sont très isolées.

Cet article vous a plu ?

Le burn-out maternel
Note: 3.7/5 (3 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires