6 bienfaits de l'acupuncture enceinte

Depuis des millénaires, les médecins chinois utilisent l'acupuncture pour traiter et soulager leurs patients. Cette spécialité naturelle est aujourd'hui reconnue dans notre pays par l'ordre des médecins. De nombreux praticiens se sont spécialisés dans l'acupuncture et peuvent vous apporter de grands soulagements pendant votre grossesse depuis le début et jusqu'au moment de votre accouchement.

Le quotidien d'une future maman

Cette médecine ancestrale, datant de la préhistoire se base sur la stimulation d'un point bien précis afin que la patiente retrouve une circulation énergétique de bonne qualité. Ainsi, une femme enceinte peut se servir de cette médecine naturelle pour gérer divers maux qu'elle rencontre pendant sa grossesse sans prendre de traitement médicamenteux. L'acupuncture est très efficace pour aider à faire passer des troubles digestifs, une migraine, un mal au dos ou une allergie et bien d'autres maux encore. Quand une jeune femme est enceinte et qu'elle souffre de vomissements, insomnies, hémorroïdes, constipation et divers autres maux, cette personne peut alors avoir recours à quelques séances d'acupuncture chez un médecin spécialisé dans cette technique afin d'être soulagée et de retrouver un bien-être confortable.

La femme enceinte tabagique

Quand une femme apprend qu'elle est enceinte et qu'elle fume, elle doit impérativement arrêter le tabac pour la santé de son futur bébé ainsi que pour elle. Si elle n'arrive pas à stopper la cigarette ou à se désintoxiquer naturellement, elle peut alors faire appel à un acupuncteur qui l'aidera à s'arrêter de fumer en quelques séances. Cette méthode est reconnue pour être efficace à 77 %. Par ailleurs, les séances sont totalement indolores et ne donnent aucun effet secondaire à la mère ou à l'enfant.

Le syndrome des jambes lourdes

Au troisième trimestre, le retour veineux des jambes se fait moins bien et il apparaît alors des troubles circulatoires comme celui des jambes lourdes qui est particulièrement difficile à supporter pour une femme enceinte surtout s'il fait chaud. Certains vaisseaux se mettent à éclater et il existe également de forts risques d'hémorroïdes. Dans ce cas, le yin est trop important. Cela veut tout simplement dire que le système veineux devient trop ralenti. Il va donc falloir traiter la rate et les reins pour que la circulation se rétablisse correctement. L'acupuncture dans ces cas est encore un traitement naturel et souverain.

Les trouble du sommeil

Les dernières semaines d'une grossesse sont difficiles à vivre pour une future maman car dès qu'elle s'allonge, le bébé se met à bouger et elle ne trouve pas le sommeil. Dans ce cas là, il existe un dysfonctionnement du yang. La rate est en surproduction et la jeune maman ne peut plus dormir correctement. Deux séances d'acupuncture sont suffisantes pour rétablir le yang par l'énergie yin qui vient contrebalancer en favorisant l'endormissement rapidement.

La préparation à l'accouchement

Le dernier mois de sa grossesse, une future maman peut avoir recours à l'acupuncture en vue de préparer au mieux son accouchement. Cette préparation se fera soit avec des petites aiguilles ou avec des moxas qui sont des petits bâtons d'armoise rougis au feu et approchés des points d'acupuncture sans pour autant brûler la peau. Le médecin acupuncteur pratique sur sa patiente une séance de vingt minutes. Cette séance est répétée plusieurs fois et sert à faire descendre le bébé et dilater naturellement le col de l'utérus. Pour faire dilater le col naturellement, le médecin place une aiguille sur le pied de la jeune femme pendant le travail. Cette aiguille est située exactement entre le premier et le deuxième orteil. Elle est fixée avec un adhésif jusqu'à la fin du travail. D'autres aiguilles sont placées si la future maman est angoissée et permettent ainsi de la détendre. L'action principale sera quand même d'atténuer la sensation de douleur et de faire ouvrir le col de l'utérus plus rapidement.Il arrive parfois aussi que si le bébé ne se présente pas bien. les séances d'acupuncture peuvent aider à le faire retourner. Après ces séances, on note que l'accouchement est plus rapide et moins douloureux car certains points d'acupuncture servent d'antalgiques naturels. Ce traitement permet aussi la montée de lait plus facilement après l'accouchement.

Le périnée

L'acupuncture est très efficace à la fin de l'accouchement pour détendre le périnée. Deux semaines avant l'accouchement, le médecin pose deux aiguilles de chaque coté du coccyx sur un point spécifique. Il recommencera deux ou trois fois avant le jour de la naissance. En salle d'accouchement, le médecin utilisera alors un point se trouvant au dessus de la cheville sur la face à l'intérieur de la jambe. Dès lors, le périnée sera assoupli immédiatement, le bébé pourra mieux passer et la maman souffrira bien moins.

L'acupuncture est donc une médecine naturelle très efficace pour aider une femme enceinte à gérer ses petits soucis de santé pendant sa grossesse et son accouchement. Pour qu'elle soit correctement pratiquée, il est cependant nécessaire de s'adresser à un médecin ou une sage-femme spécialement formés à cette discipline qui reste toutefois délicate à pratiquer.

Cet article vous a plu ?

6 bienfaits de l'acupuncture enceinte
Note: 4.0/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires