Qu'est ce que le colostrum ?

La nature humaine est bien faite. En effet, toutes les mamans produisent un lait miraculeux, appelé le colostrum, dès la naissance de bébé.

Qu'est-ce que le colostrum ?

Le colostrum est produit par tous les mammifères femelles avec la vocation de nourrir le nouveau-né dès sa naissance. Cette prodigieuse substance annonciatrice du lait se présente sous forme de liquide épais jaunâtre sécrété par la glande mammaire durant le troisième trimestre de la grossesse et les premiers jours suivant l'accouchement. La maman ne doit donc pas s'étonner de constater que quelques gouttes visqueuses s'écoulent sur les mamelons alors que bébé n'est pas encore arrivé. Le lait maternel n'étant pas assez riche en anticorps, le colostrum survient dès les premières heures de vie pour transmettre au nourrisson les résistances immunologiques acquises par sa mère. Le premier jour, le colostrum est fabriqué en très faible quantité sans dépasser les 50 ml. Il augmente au fil des jours et oscille entre 200 et 300 ml le troisième et le quatrième jour pour atteindre 700 ml lorsque le nouveau-né pourra se régaler du lait maternel. Ainsi, c'est ce fluide bienfaisant que votre petit trésor tétera avant la montée du véritable lait au bout du cinquième jour.

Pourquoi le colostrum n'est pas un lait comme les autres ?

La composition du colostrum est complètement différente de celle du lait mature. Il possède des propriétés nutritionnelles et anti-infectieuses répondant parfaitement aux besoins spécifiques du nouveau-né. Cet or liquide est en effet exceptionnellement riche en vitamines, en sels minéraux, en protéines, en bêta-carotène comme le prouve la coloration jaune. Surtout, le colostrum est doté d'immunoglobulines capables d'assurer les défenses immunitaires dont le nourrisson est totalement dépourvu à la naissance. Cet anticorps joue un rôle anti-infectieux et agit comme un vaccin. Pauvre en lipides, le colostrum s'adapte aux besoins de bébé. Le nouveau-né boit peu au début de son existence, ce qui explique que le liquide soit peu abondant dans un premier temps. D'autre part, le colostrum intervient dans le fonctionnement du système digestif immature du tout-petit. Pour finir, il contient du lactobacillus bifidus qui aide non seulement au développement de la flore intestinale mais aussi à l'évacuation des dernières traces de méconium accumulées au cours de la vie intra-utérine dans son intestin, autrement dit les premières selles du bébé.

A quel moment le colostrum est-il présent et jusqu'à quand ?

Le processus de l'allaitement est immédiatement déclenché par la naissance. La fabrication du lait se met en route et pourtant, le lait maternel n'arrive pas juste après l'accouchement. L'être humain a besoin de consommer en premier lieu du colostrum mais cette étape ne dure qu'une courte période transitoire. Le lait des premiers jours laisse effectivement place au lait transitionnel vers le cinquième jour après l'accouchement, remplacé peu à peu par le lait mature autour du quinzième jour. Ces laits comportent beaucoup moins de protéines et de cellules immunocompétentes qui protègent des infections. Cependant, ces breuvages sont beaucoup plus nutritifs puisque les graisses et le lactose sont bien plus conséquents. L'enfant commence à synthétiser des anticorps à compter du sixième jour tandis que l'immunité acquise surgit aux alentours de la troisième semaine après la naissance. C'est donc tout naturellement que le colostrum disparaît progressivement afin que le bébé puisse se nourrir avec un aliment plus adapté.

Quelles préconisations pour les mamans ?

Vous n'avez pas à vous inquiéter outre mesure si votre lactation est perturbée car le stress et la fatigue y sont pour beaucoup. Il est donc primordial de vous détendre et de ne surtout pas vous en vouloir si les conditions d'allaitement ne sont pas celles que vous aviez imaginées avant l'arrivée de bébé. L'essentiel est de rester zen en toute circonstance, de prendre le temps de vous reposer et de profiter du tendre moment où vous donner le sein. Entre le travail, les tâches ménagères à gérer et votre loulou à vous occuper, le train de vie est épuisant mais tout ceci ne doit pas vous contrarier. Vous restez une merveilleuse maman et comme tout le monde, vous allez y arriver ! En outre, notez que l'hormone de la fabrication du lait, appelée la prolactine, est sécrétée dès la tétée. En conséquence, plus bébé tète, plus la sécrétion lactée sera régulière et importante. Vous veillerez à garder une alimentation saine et équilibrée. Ne sautez pas de repas et ne tentez pas de suivre un régime sans obtenir un avis médical. Vous devez effectivement être en mesure de fournir un lait d'une qualité optimale à votre tout-petit afin de lui apporter tous les nutriments dont il a besoin. Enfin, prenez le temps de vous installer confortablement avant d'allaiter. En adoptant une bonne position, le moment sera propice aux doux échanges et la complicité entre vous et votre enfant ne pourra que se renforcer.

Le colostrum est véritablement un cadeau de la nature. Grâce à lui, bébé est protégé contre les bactéries et les virus et sera plus résistant que s'il s'alimentait de lait en poudre du commerce. Néanmoins, vous ne devez en aucun cas vous sentir obligée d'allaiter. Ce choix demeure strictement personnel et vous n'avez pas à culpabiliser si vous donnez le biberon à votre petit trésor. Le colostrum possède de nombreuses vertus et si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas allaiter, il est possible de vous procurer le précieux liquide nourricier sous forme de complément alimentaire. D'origine bovine et sous forme de poudre, le colostrum se mélange simplement au lait consommé quotidiennement par votre bout de chou.

Cet article vous a plu ?

Qu'est ce que le colostrum ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires