Les positions idéales pour allaiter bébé

Pour toute tétée, même au biberon, la position adoptée est primordiale, afin de s'assurer que bébé se nourrisse bien. Mais quand la mère décide de donner le sein, elle est à son tour impliquée dans ce choix, car son propre corps est en jeu. La position idéale pour vous est également celle qui vous évitera la formation de crevasses, les engorgements ou les mastites.

Allaitement : les premiers éléments à prendre en compte

De nombreuses positions peuvent être adoptées, selon laquelle conviendra le mieux à la mère comme à l'enfant.

Votre choix reste assez libre et peut s'accorder à votre préférence, mais il demeure toutefois quelques invariables auxquels il convient de faire attention.

Quelle que soit la position adoptée, vous devrez toujours veiller à ce que bébé soit dans une posture agréable pour téter et qui lui facilite la tâche. Il devra toujours avoir le nez dégagé afin de respirer correctement. Pour cela son menton doit être contre le sein, en dessous du téton, et le nez au-dessus.

Prenez garde également à la position de bébé : son corps doit être dans le même alignement et surtout sa tête dans le même axe que son corps. Imaginez-vous manger en tordant le cou... tout comme vous, bébé aura du mal à avaler s'il doit tourner la tête pour pouvoir téter.

Afin encore de faciliter la tâche à bébé, sa nuque doit pouvoir rester mobile, car elle joue un rôle important et la bloquer l'obligera à forcer dessus. Si vous tenez à maintenir sa tête, faites le de manière souple, le pouce derrière une oreille, et l'index derrière la seconde. À cette même fin, veillez à bien placer la bouche de bébé en face du téton.

Une position confortable pour bébé, mais aussi pour la mère

Il est important de trouver la position qui vous sera agréable, à vous. En effet, plus vous serez détendue, plus l'éjection du lait sera facilitée.

Pour adopter une position confortable, installez-vous de préférence dans un siège avec dossier, et les jambes surélevées sur un marche-pied ou un tabouret, afin qu'elles ne se crispent pas avec l'effort. De même, quand vous portez bébé, laissez reposer son poids sur vos jambes, ou sur un coussin si nécessaire, mais pas sur vos bras afin d'éviter, encore une fois, toute crispation. Une variante consiste à s'asseoir en tailleur : vous êtes ainsi plus près de vos cuisses pour y déposer le poids de bébé.

Adopter une position qui vous est confortable vous permettra de gagner en endurance, et ainsi de ne pas être découragée la prochaine fois que bébé voudra téter, et d'être assez en forme pour lui donner le sein aussi souvent qu'il en exprimera le besoin. C'est seulement de cette manière que la tétée deviendra une expérience enrichissante pour vous deux.

Il est également possible d'allaiter bébé allongé. Cette position peut s'avérer fort pratique, en particulier les premiers jours alors que l'épuisement de l'accouchement est encore important. Elle sera appréciée également les jours de fatigue. Il faut pour cela vous allonger sur le côté, bébé face à vous, lui aussi sur le côté. Prenez garde à ce qu'il soit suffisamment éloigné du rebord du lit, afin d'éviter tout risque de chute.

Régler les petits tracas liés à l'allaitement par la position

N'hésitez pas à varier les positions pour vous adapter à tous les besoins. Par exemple, si bébé a tendance à s'endormir rapidement ou encore à vomir assez facilement, vous pouvez tenter de l'installer debout, à califourchon sur l'une de vos cuisses lorsque vous êtes assise, face à vous, en le soutenant au niveau de la tête et du dos.

Pensez également à alterner les seins. Si vous commencez un jour la tétée par le sein droit, essayez d'inverser le lendemain.

Oui mais il y a un problème... vous avez beaucoup plus de facilités à porter bébé avec un bras qu'avec l'autre : comment faire ? Vous pouvez tenir bébé dans la position dite du "ballon de rugby" : bébé est entièrement sur un côté, le long de votre hanche, appuyé sur un seul de vos bras.

De petits problèmes comme une mastite ou des canaux bloqués peuvent parfois être réglés par un simple changement de position. N'hésitez pas à en essayer plusieurs et à adopter celle qui vous semble la plus confortable, mais aussi qui permet à bébé de prendre en bouche une plus grande partie du sein. Non seulement le téton, mais la malléole également.

Si vous devez appuyer sur votre sein pour que la position de bébé soit correcte, ou pour dégager son nez, c'est sûrement qu'il faut la corriger. Attention, car cela risquerait de favoriser l'apparition de crevasses.

Cependant, selon la forme de votre sein (s'il est assez mou par exemple), vous pouvez aider bébé à téter de votre main libre en la plaçant autour du sein en forme de pince. Ce geste est à différencier de la mauvaise position.

Une fois que vous aurez trouvé la position qui vous correspond le mieux, à vous et à votre bébé, la tétée deviendra un jeu d'enfants, et surtout un lien fort et irremplaçable entre la mère et son petit !

Cet article vous a plu ?

Les positions idéales pour allaiter bébé
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires