Couches lavables ou jetables ?

Beaucoup de jeunes parents se posent la question, dès la grossesse, du choix entre l'utilisation de couches lavables ou de couches jetables. Quels sont les avantages et inconvénients de chaque solution ? Voici de l'aide pour vous y retrouver !

L'impact environnemental

Un simple chiffre donne l'ampleur des dégâts des couches jetables : de sa naissance à la fin de l'utilisation des couches (soit vers 2 ans et demi), votre bébé aura nécessité environ 1 tonne de couches jetables ! Sachant que ces couches sont produites en plastique, avec du cellulose et en tissus synthétiques, et que la durée naturelle (hors combustion ou destruction chimique) de dégradation est de plusieurs centaines d'années, on imagine bien que les couches jetables ne sont pas idéales pour l'environnement.

Cependant, ne vous ruez pas sur les couches lavables pour cet argument écologique, car elles aussi présentent des inconvénients significatifs. Les couches lavables sont en général produites avec du coton provenant de cultures bio, ce qui signifie que leur production n'engendre que très peu de pollution, mais il vous faudra toutefois les laver de manière très régulière, ce qui nécessite (sauf à les laver à la main...) de faire tourner le lave-linge (consommant ainsi beaucoup d'eau et d'électricité).

Dans ce match couches lavables contre jetables, on peut cependant donner la manche aux couches lavables pour leur impact environnement moindre.

Et pour le bébé et sa santé ?

Les couches jetables sont relativement hermétiques, et conservent ainsi la chaleur, et favorisent aussi les irritations par les frottements répétés du plastique sur la peau toute neuve (et donc fragile) de votre bébé. Le risque principal (qui n'est pas en soit grave, mais pénible pour votre enfant) est l'érythème fessier. Sur ce point, les couches lavables semblent donc être une solution efficaces : elles sont en tissus naturels (en coton), et respirent beaucoup plus que les jetables, ce qui permet à la peau de votre enfant elle aussi de respirer et d'éviter l'apparition des rougeurs et des irritations.

Sachez aussi que les couches lavables sont moins contraignante et plus souples, ce qui leur permet d'épouser très naturellement la forme du corps du bébé, et d'ainsi éviter de bloquer ou d'influencer négativement le développement de ses hanches en pleine croissance.

Sans pour autant pouvoir affirmer que les couches jetables ont un effet nocif sur la santé dermatologique des bébés, les couches lavables semblent ici à nouveau remporter la manche.

Les aspects pratiques et la gestion au quotidien

Les couches jetables sont, a priori, très simples d'utilisation dans la vie de tous les jours. On les achète au supermarché, en prenant le reste de ses courses, on les utilise puis on les jette, et on réitère ce processus jusqu'à ce que bébé n'ait plus besoin de couches.

Les couches lavables sont ici à leur désavantage : on doit en effet les entreposer entre le moment où bébé les a salies, et le moment de la prochaine machine à laver...C'est en effet beaucoup moins pratique, et les couches jetables gagnent sans trop de difficultés cette manche.

Et le prix ?

Il vous faudra changer les couches jetables de votre enfant entre 5000 et 6000 fois pendant toute la durée de son utilisation des couches. Le coût moyen d'une couche étant de 0.20 à 0.40 Euro (pour les plus chères proposées par Pampers), cela représente un budget total de 1000 à 2400 euros... Loin d'être négligeable dans votre "budget bébé" !

Les couches lavables quant à elles doivent être achetées à un coût bien supérieur, à l'unité, mais bien évidemment ne devront jamais être jetées, ce qui fait que vous pourrez les rentabiliser très rapidement. Le coût de 20 couches lavables, qui doivent vous suffire, est compris entre 450 et 650 Euros environ.

Notez aussi que vous pourrez réutiliser ces couches lavables pour vos futurs bébés à l'avenir, rendant l'investissement encore plus rentable.

Il faut bien entendu prendre en compte le surcoût lié à la nécessité de laver les couches, mais celui-ci reste très raisonnable, 250 euros maximum au total.

Les couches lavables remportent à nouveau une manche sur cette question du prix.

Pour conclure

Au final, la conclusion est qu'à part leur aspect pratique un peu moins favorable, les couches lavables gagnent sans problème dans une comparaison face aux couches jetables si on prend en compte leur prix, leur impact environnemental et les aspects de santé du bébé.

Découvrez notre gamme de couches jetables !
Découvrez notre gamme de couches lavables !

Cet article vous a plu ?

Couches lavables ou jetables ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires