Que faire contre l'odeur des couches ?

Le plus simple à faire serait de se débarrasser des couches puantes dans la vide ordure. On peut également mettre une poubelle spéciale dans le garage ou dans un tout autre endroit, en dehors des espaces de vie. Quand ce n'est pas possible et qu'il faut garder les couches sales dans la poubelle, c'est une toute autre histoire. Quand on va devoir ouvrir la poubelle de la cuisine pour y jeter quelque chose, le dégout sera au rendez-vous. Que faire ?

Utiliser une poubelle à couches

On peut choisir comme solution la poubelle à couches. Le marché propose plusieurs modèles de plusieurs marques, on aura l'embarras du choix. Elle peut s'installer dans la chambre, juste à côté de la table à langer, à l'entrée de la chambre… En principe, aucune odeur ne s'y échappe, même quand on ouvre le couvercle. Cela est surtout vrai pour un nourrisson allaité au lait maternel. Quand bébé bénéficie déjà d'une diversification alimentaire, ce n'est plus tout à fait vrai. Pour son utilisation, il faut placer la couche sale à l'endroit prédéfini dans la poubelle à couches. Après avoir bien enfoncé, il faut tourner la manivelle et refermer le couvercle. Quand on rouvre, la couche est rangée et n'est plus visible « en surface ». Quand on n'arrive plus à y placer de couche ou que la poubelle ne se ferme plus, il est temps de la vider. La poubelle à couches a la capacité de 24 couches de nouveau-né. La poubelle comporte une recharge de film plastique. Il faut toujours penser à en avoir d'avance et à faire sa commande dans un magasin spécialisé ou sur le net. La recharge évolue selon l'âge de bébé. Il faut acheter la recharge adaptée à l'âge du bébé.

Désodoriser la pièce

Plusieurs sont les manières pour y parvenir. À commencer par le fait de masquer les mauvaises odeurs en parfumant la pièce. On peut allumer des bâtons d'encens, des bougies parfumées qui génèrent une chaleur capable de couvrir les mauvaises odeurs de la pièce. Aussi on peut utiliser un diffuseur de parfum ou d'huiles essentielles pour parfumer la pièce. Une autre option également, un assainisseur ou un purificateur d'air. Ce genre d'appareil sert à éliminer la pollution domestique par la filtration de l'air et par l'élimination des mauvaises odeurs. Si parfumer l'intérieur ne convient pas, il faut se tourner vers un absorbeur ou un destructeur d'odeur, sans parfum.

Enlever la mauvaise odeur de la poubelle

Avant d'y mettre les couches sales, il faut commencer par désinfecter et désodoriser la poubelle en la nettoyant à fond. On peut utiliser de l'eau de Javel, du vinaigre blanc ou des cristaux de soude. On peut aussi avoir recours à quelques astuces de grand-mère pour désodoriser la poubelle. On peut mettre en place au fond de la poubelle un peu d'argile blanche ou verte qui détient un fort pouvoir désodorisant. Il en est de même pour le bicarbonate de soude, pour amplifier la puissance, on peut verser dessus quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus. D'autres possibilités de produits à mettre dans le fond de la poubelle : du café moulu ou des dosettes de café déjà utilisé, du camphre, du charbon actif, des feuilles du journal vaporisées d'eau additionnée de jus de citron ou d'eau tiède mélangée avec quelques gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé, de la litière pour chat et huile essentielle, du talc ou de la farine et de l'acide borique (en vente en pharmacie)...

Emballer ou nettoyer séparément les couches sales

Une autre idée pour ne pas à supporter les mauvaises odeurs des couches sales est d'enlever de celles-ci les « saletés » qu'il y a l'intérieur et de les isoler par la suite dans des sachets, comme les sacs poubelles. Cela aura pour effet d'atténuer la prolifération des mauvaises odeurs. On peut aussi opter pour une poubelle uniquement dédiée aux couches, qui ne sera ouverte que toutes les 2 heures tout au plus, au moment de dépôt de nouveaux « colis ».

Utiliser des couches lavables

C'est aussi une idée pour ne pas avoir de couches sales. Après utilisation, chaque couche est immédiatement trempée dans un seau ou une cuvette d'eau. Idéalement, un seau pour les couches sur lesquelles il n'y a que du pipi, et un autre pour les autres couches. Le soir ou à un moment donné de la journée, on passe au lavage. Les mauvaises odeurs se retrouvent atténuées. De plus, même si l'utilisation de ce type de couche est contraignante (tremper, laver, repasser…) sans parler du risque de manque de couche quand on n'a pas fait la lessive ou pas de couche sèche, elle reste quand même une solution économique et écologique. Elle représente aussi moins de risque aux différentes allergies puisque la couche lavable ne comporte pas de lotions (qui imprègnent le voile des couches jetables).

Sortir régulièrement les poubelles


Habituellement le soir, il ne faut pas oublier de sortir ses poubelles. Le cumul d'ordures entassées dans une maison génère non seulement des mauvaises odeurs, mais peut aussi être source de maladie. Quand on élève un bébé, l'hygiène et la rigueur sont les maîtres mots.

Cet article vous a plu ?

Que faire contre l'odeur des couches ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires