A quel âge bébé dort sans couche ?

Lorsque la propreté chez un enfant est entièrement acquise la journée, dans la grande majorité du temps les parents se demandent comment gérer et surtout quand faut-il retirer définitivement les couches durant la nuit.
Pour information, un enfant commence à être propre la journée, à partir de 3 ans (attention, précisons bien que ceci est une moyenne, chaque enfant avance à son rythme, mais toutefois la propreté la nuit arrive toujours quelques mois plus tard, après l'acquisition de la propreté de jour.

La propreté la nuit, c'est pour quand?

La propreté durant la nuit est plus difficile à gérer pour l'enfant. En effet il est difficile pour ce petit bout de pouvoir contrôler totalement son sphincter lorsque l'on est parti dans les bras de Morphée et que l'on dort profondément.
En effet, durant la nuit, il faut que l'enfant arrive à percevoir le signal qui l'avertira que sa vessie est pleine et qu'il faut absolument se réveiller pour se diriger vers les toilettes et aller faire pipi.
C'est vraiment une étape très complexe pour un enfant qui vient tout juste d'être propre le jour.
Parfois, même les enfants ont perçu leur envie d'aller faire pipi, mais la peur et la crainte du noir les bloquent pour se lever pour aller jusqu'aux toilettes et c'est souvent ici que le pipi au lit survient malheureusement.
Par contre, il est important de savoir qu'en grandissant la vessie de l'enfant grandit également, si bien que celle-ci mettra aussi plus de temps à se remplir, ce qui lui permet de retenir plus longtemps son envie d'uriner.

Les petites astuces pour l'aider à quitter sa couche la nuit :

Dans un premier temps, il est important de ne pas stresser votre enfant avant l'heure du coucher en lui disant sans cesse de ne pas faire pipi au lit ou encore pire de le disputer le matin lors de la découverte du pipi dans la couche ou le lit. Vous risquez juste de bloquer l'enfant et la propreté la nuit sera encore plus compliquée et plus longue à être acquise.

Voici quelques astuces qui peuvent aider l'enfant dans sa quête de la propreté la nuit :

  • Installez une petite veilleuse dans la chambre de l'enfant, ce qui permettra de le rassurer s'il doit se lever durant la nuit pour la pause pipi.
  • Orientez-vous vers des couches-culottes. Elles permettent une certaine autonomie pour l'enfant, étant donné qu'il arrivera facilement à baisser et remonter la couche, sans demander de l'aide à maman ou papa.Ce type de couches est certes plus cher que les couches classiques mais toutefois, elles sont parfaites dans l'apprentissage de la propreté.
  • Si les toilettes sont trop loin de la chambre de l'enfant, dans ce cas, n'hésitez pas à mettre directement son pot proche de son lit. Cela évitera à l'enfant de faire une promenade nocturne dans la maison qui pourrait même lui faire peur.
  • Evitez absolument les grenouillères et privilégiez les pyjamas deux pièces beaucoup plus faciles pour l'enfant à baisser.
  • Avant le dodo, proposer à l'enfant d'aller sur le pot. L'idéal est qu'il prenne l'habitude de faire pipi avant le coucher, même si cela n'est pas forcément automatique à chaque fois.
  • Si la couche de bébé est sèche au réveil, félicitez-le.
  • Si pendant la sieste, vous remarquez que la couche de votre enfant est sèche, proposez lui de la retirer durant la prochaine sieste. Cela lui permettra d'apprécier et de découvrir la sensation d'être libéré pendant qu'il dort.Pensez toutefois à protéger le matelas de l'enfant avec une alèse, lorsque vous commencez à lui retirer les couches, car il est possible de faire face à quelques fuites au début.
  • Avant chaque dodo, ne mettez pas la pression à votre enfant. Veillez à ce qu'il soit prêt pour cette étape : proposez-lui de retirez la couche, et expliquez-lui à chaque fois pourquoi vous le faites en trouvant les bons mots.

Un suivi médical, si besoin:

Toutefois, si le pipi durant la nuit persiste au-delà de 6 ans ou si l'enfant était propre la nuit et que subitement il régresse, il faut impérativement prendre un rendez-vous chez un urologue pour vérifier qu'il n'y a pas un problème médical.
Si la visite est positive au niveau du plan mécanique, il est dans ce cas conseillé de prendre un rendez-vous avec un pédopsychiatre pour déterminer la cause de ce souci.

Vous l'aurez compris, la propreté la nuit est beaucoup plus difficile pour l'enfant mais ne vous fâchez pas sur ce sujet.
N'oubliez jamais que chaque enfant est différent et c'est pas parce que l'enfant du voisin qui a le même âge que le vôtre est propre la nuit que votre enfant doit absolument l'être en même temps.
Chaque enfant est différent et avance à sa manière et surtout à son rythme, donc chers parents ne stressez pas autant!
La propreté la nuit prendra le temps qu'il faut, à partir du moment où l'enfant se sentira prêt pour abandonner les couches à ce moment là.

Découvrez nos culottes dédiées à l'apprentissage

Cet article vous a plu ?

A quel âge bébé dort sans couche?
Note: 5.0/5 (4 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires