A quel âge bébé ne fait plus de sieste ?


« Chut, bébé dort ! ». Vous quittez la chambre de bébé à pas feutrés pour ne pas réveiller le petit bout qui s'est enfin endormi dans les bras de Morphée. Tout parent raffole de ces moments où son bébé fait la sieste parce que, d'une part, ils sont nécessaires à son développement psychomoteur et cérébral, et d'autre part, parce qu'ils offrent des répits pour adoucir de longues journées qui ressemblent parfois à des courses contre la montre.

Toutefois, bébé en grandissant, abandonne peu à peu l'habitude de faire la sieste, et préfère s'adonner à d'autres activités. Concrètement, votre enfant n'exprime plus le besoin de dormir ou n'arrive plus à s'endormir pendant la sieste tout en ne montrant aucun signe de fatigue excessive à la fin de la journée ou votre enfant s'endort très tard dans l'après-midi et sommeille difficilement au moment du coucher. N'ayez aucune inquiétude, ce sont les premiers signes d'une évolution normale de votre enfant, ils traduisent la fin imminente de la sieste obligatoire. Cependant, si la fin de la sieste est un passage naturel qui se déroule sans heurts, elle est souvent ponctuée par une phase de transition qu'il est important de savoir gérer. Suivez le guide.

Les causes physiologiques de la fin de la sieste

Le temps où votre nourrisson dormait 10 à 18 heures par jour pendant des périodes oscillant entre 20 minutes et 3 heures semble bel et bien révolu. Maintenant, c'est un bébé qui gigote sans arrêt, parle une langue incompréhensible et saisit la moindre occasion pour s'amuser. Bref, il ne veut pas dormir. Ceci est le début d'un processus physiologique qui débute peu avant son premier anniversaire, et s'achève vers l'âge de 5, voire 6 ans.

Peu avant son premier anniversaire, bébé fait la sieste en général deux fois par jour, le matin et l'après-midi. Cette cadence se poursuit jusqu'aux environs de 18 mois. Cependant, au cours de la période qui couvre le 12ème mois et le 18ème mois, bébé a tendance à cesser de faire la sieste le matin ou simplement de manière épisodique, et à continuer de faire sa sieste l'après-midi. En effet, la sieste de l'après-midi reste essentielle car elle prévient une fatigue excessive qui rendra irritable votre enfant jusqu'au coucher du soir, en plus de vous épargner les pleurs et les cris d'un bébé grognon.

En général, la sieste de l'après-midi est nécessaire aux enfants jusqu'à l'âge de quatre ans. En effet, le repos est indispensable même si bébé ne s'endort pas. Donnez l'habitude à votre enfant de se reposer après l'heure du déjeuner, il comprendra qu'il ne peut jouer jusqu'à l'heure du dîner qu'à la seule condition d'avoir fait une sieste. S'il est toujours récalcitrant, laissez-le dans son lit avec un livre ou un jouet avec lequel il pourra s'amuser dans le calme et dans une semi-obscurité. Dans le meilleur des cas, il finira par s'endormir, sinon cette sieste non aboutie aura au moins eu le mérite de le détendre….et vous aussi. Les enfants qui ne vont pas à la crèche peuvent être installés dans leur berceau ou lit habituel, ceux qui fréquentent les garderies sont soumis à une routine de sieste régulière que vous devez conserver à la maison quand ils sont à votre entière responsabilité durant le week-end. Vous pouvez acheter deux peluches, chacune respectivement dédiée aux siestes à la crèche et à la maison.

En revanche, à partir de 5 ans, plus de 70% des enfants en bas âge arrêtent complètement la sieste tandis que 30% des enfants éprouvent encore le besoin de faire leur sieste jusqu'à l'âge de 6 ans.

La durée de la sieste

La durée et la fréquence des siestes de bébé dépendent de la qualité de son sommeil au cours de la nuit. A titre d'illustration, un bébé qui n'a pas pu dormir au moins 12 heures au cours de la nuit précédente, fera la sieste plus longtemps le lendemain. Située dans l'intervalle qui sépare la fin du déjeuner et l'heure du coucher, la sieste de bébé s'achève en général peu avant 16H00. Mais pour diverses raisons, sommeils nocturnes écourtés par une maladie infantile ou une sortie, votre enfant peut encore éprouver de la fatigue, et prolonger la sieste jusqu'en fin d'après-midi. Dans cas, réveillez avec douceur votre enfant, pour éviter que cette longue sieste interfère de manière trop importante sur l'horaire du coucher. Il faudra ensuite, restaurer au plus vite une routine de sieste et de coucher à heures fixes. En revanche, si malgré tous vos efforts, votre bébé n'a pas fait sa ou ses siestes durant la journée, et qu'il présente des signes de frustration, avancez l'heure du coucher en respectant les rituels du soir : bain avant ou après dîner, lecture tranquille, musique douce, et proscription de toutes simulations (télévision, jeux bruyants, boissons sucrées et /ou avec de la caféine).

Conseil pour gérer la phase de transition : tenue d'un tableau de bord

Vous pouvez tenir un journal de bord pour noter les horaires de sieste de votre enfant et répertorier son comportement à son réveil. S'il vous accueille avec un large sourire, et l'envie pressante de retrouver un peu d'animation, alors tout va bien. Mais, s'il semble toujours fatigué, remettez-le au lit même s'il refuse. Dans ce cas maintenez une vigilance particulière sur la qualité de ses sommeils nocturnes et journaliers, jusqu'au jour où votre enfant sera capable de rester éveillé du déjeuner jusqu'à l'heure du dîner tout en étant favorablement disposé à l'heure du coucher. En effet, si votre enfant est d'une hypersensibilité démesurée au moment du coucher, comprenez qu'il a encore besoin de sa sieste de l'après-midi.

Votre enfant grandit. Il observe, contemple, interroge, le monde qui l'entoure, et dans cette quête de sa propre individualité, il n'a plus le temps de faire sa sieste. Vous êtes désormais la lanterne qui guide ses pas, et c'est avec vous qu'il veut découvrir ce monde. Profitez de ces longues après-midi pour savourer des instants de partage avec votre enfant. Des promenades au parc, des visites familiales ou amicales, des jeux sont autant d'activités qui éveilleront la curiosité de votre enfant.

Cet article vous a plu ?

A quel âge bébé ne fait plus de sieste ?
Note: 3.7/5 (3 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires