Jusqu'à 20% de remise supplémentaires !

A quel âge bébé mange comme les grands ?

La diversification alimentaire est depuis bien longtemps source d'inquiétude chez les parents. Bébé grandit et vous vous demandez si l'heure est venue pour lui de manger comme un grand. Votre entourage vous bombarde de conseils très différents et vous vous sentez perdus. N'ayez crainte, vous n'êtes pas seuls et nous allons vous aider à y voir plus clair.

SUITE AUX DIFFÉRENTS COMMENTAIRES, CET ARTICLE A ETE REECRIT LE 13/04/2018. MERCI POUR VOS REMARQUES.

En route vers la diversification alimentaire

Les tout premiers mois de sa vie

L'allaitement se fera exclusivement au sein ou au biberon.
Le lait maternel est sans aucun doute le plus adapté à votre enfant. Cependant, que ce soit par choix ou pour toute autre raison, certaines mamans ne peuvent pas allaiter.
Il existe alors des alternatives comme le don de lait maternel (Les lactariums de France) ou le lait infantile.

Vers 6 mois

Tout doucement, il vous est possible d'intégrer à l'alimentation de bébé de nouvelles textures même si le lait reste sa principale source de nourriture.
Les compotes de fruits et de légumes commencent à faire leur apparition. Quelques cuillères à café au repas du midi ou au goûter suffiront amplement pour commencer.
Pour les fruits, on optera pour des pommes, des bananes ou des abricots et pour les légumes, on s'orientera plutôt vers des saveurs douces comme le chou-fleur, la carotte ou le brocoli. On pourra également agrémenter un biberon de lait avec des céréales spécialement conçues pour bébé ou lui faire découvrir le porridge aux flocons d'avoine. La nourriture sera mixée très finement et il est intéressant d'ajouter un nouveau goût tous les 3-4 jours environ.

De 6 à 12 mois

Les papilles de votre petit ange s'émerveillent de ce nouvel univers et le rythme de ces biberons ou tétées diminuent peu à peu.
Vers 9 mois, les viandes, poissons et œufs durs vont égayer peu à peu ses repas, tout comme les féculents tels que le riz, la semoule ou les petites pâtes.
Les préparations sont alors mixées moins finement et les petits morceaux commencent à orner son assiette.
Son besoin en calcium étant encore très important, ne négligez pas le lait maternel ou le lait infantile et compléter le avec des fromages ou des yaourts.

De 1 à 3 ans : plus un nourrisson mais pas encore un adulte

Votre petit bout chou s'émancipe et il est temps pour lui de manger tout seul. S'il ne peut pas encore manger la même chose que vous, son alimentation ressemble de plus en plus à la vôtre.
Cette période est une période charnière pour la découverte des aliments car beaucoup d'enfants développent une néophobie alimentaire (peur des nouveaux aliments) après cet âge. N'hésitez pas à titiller leurs papilles au maximum avec de nouvelles saveurs et ainsi éduquer leur palais. Ne le forcez pas pour autant au risque de le brusquer et laissez le découvrir à son rythme.
A présent, votre enfant mange des fruits et légumes (5 portions par jour), des produits céréaliers et des féculents comme les légumes secs, de la viande, poisson et œuf en petite quantité (20g environ).
N'oubliez surtout pas l'importance du lait dans son alimentation, il a encore besoin d'environ 500ml de lait par jour. Deux tétées ou biberons par jour et en complément pensez aux laitages.
Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Trucs et astuces

  • Au début, bébé boudera sûrement les premières cuillères de compote parce que la texture ne lui plaît pas ou parce que ça ne va pas assez vite à son goût. Patience ça viendra.
  • Essayez un même aliment plusieurs fois pour vous assurer que vraiment il ne l'aime pas.
  • Bébé n'est pas différent de nous, parfois il ne se sent pas bien et n'a pas faim, inutile de le forcer.
  • Optez pour des assiettes à ventouses pour qu'elles restent bien en place. Donner une cuillère à bébé pour qu'il découvre seul son repas et prenez en une autre pour pouvoir lui donner à manger. Son autonomie se développera petit à petit.
  • N'oubliez pas que bébé découvre la nourriture avec le goût mais aussi et surtout avec la vue et le toucher. Rendez vos assiettes ludiques, former un visage avec ses légumes et laisser votre enfant manger avec les doigts.
  • Pourquoi ne pas lire à votre ange une petite histoire sur la nourriture? Essayez par exemple "A TABLE AVEC LE LOUP".
  • En dehors du lait,l'eau doit être la seule boisson de votre enfant. Ne l'aromatisez pas avec des sirops, réservez ça pour des occasions exceptionnelles.

Chaque enfant suit son rythme et il n'y a pas de norme en matière d'apprentissage. Il vous suffira d'un peu de patience, de beaucoup d'amour et tout ira bien.

Cet article vous a plu ?

A quel âge bébé mange comme les grands ?
Note: 1.7/5 (60 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires
Jess 11/04/2018 à 14 h 53 min

Bêtises sur bêtises... l’allaitement c’est deux ans mini recommandé par l’oms Et après jusqu’au sevrage naturel sans soucis. Les caprices... n’importe quoi, et mettre du sucre dans l’eau, sérieux?

Letano 11/04/2018 à 14 h 55 min

"Ainsi de suite jusqu'à ce que vous ne l'allaitiez plus du tout (cela peut prendre 2 à 3 mois).

Arrivé a 8-9 mois, bébé prend normalement 4 repas par jour; biberon le matin, (...) et biberon le soir."

Donc, un bébé nourrit au biberon peut le garder pendant la diversification à 8 mois passé mais un bébé allaité ne peut pas garder le sein?

Faudrait revoir un peu les recommandations de l'OMS, entre la diversification à 4 mois ici alors que c'est recommandé vers 6 mois et le sevrage en début de diversification alors que l'OMS le recommande jusqu'au minimum 2 ans des enfants...

JuJuL 11/04/2018 à 14 h 56 min

Article tout bonnement révoltant! Des grosses bêtises sur l’allaitement! Renseignez-vous bon sang ! Le lait est l’aliment principal jusqu’a 1 an! Les laitages à 6 mois c’est trop tôt ! Ah, et aussi les bébés ne font pas de caprices en rapport avec la nourriture! Merci de rédiger vos articles en vous fondant sur des sources scientifiques et officielles concernant l’alimentation! L’OMS vous connaissez?!!!!!

Sophie 11/04/2018 à 15 h 01 min

Inciter au sevrage précoce en supprimant des tétées, faire du chantage au dessert, sucrer l'eau... misère que de mauvais conseils...

Anonyme 11/04/2018 à 15 h 27 min

J'ai rarement vu un article aussi truffé d'âneries ! ????????????Entre les caprices, le chantage à la sucrerie (sérieusement, une crème dessert à un bébé, qui fait ça ???) du sucre dans l'eau et encore pire du miel... Les recommandations, vous les connaissez ?
Et bien sûr, le sevrage du sein... N'importe quoi !!!

Thylou19 11/04/2018 à 18 h 20 min

Le lait, peu importe qu’il soit pris au sein ou au biberon, reste l’aliment principal jusqu’à 1 an.
Ensuite, le repas ne doit jamais être pris au détriment d’une tétée mais en complément car ce n’est que de la découverte.
Enfin, l’oms recommande l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et l’allautrement jusqu’au deux ans de l’enfant minimum

Lecasse 11/04/2018 à 19 h 10 min

Diversification alimentaire à 4 mois pour un bébé allaite ?? Et les recommandations OMS ?
Pourquoi vous parler du sevrage de l'allaitement alors que votre article parle de la diversification ?
Ce n'est pas plus difficile de diversifié un bébé allaite qu un bébé nourri au biberon.
Car non on ne doit JAMAIS remplacer une tétée par du solide. Le lait maternel (ou lait artificiel) est l'aliment principal jusqu' à 1 an
Donc on se doit toujours donner le lait avant les solides car ceux ci ne sont que découverte

Vous dites que l enfant est capricieux.
"Capricieux" ??? A 4 mois ???
Informer vous sur les neuroscience.
Il n'y a aucun caprice surtout au niveau de la nourriture !! c'est que l'enfant n'est pas prêt tout simplement ou peut avoir des troubles de l'oralite
Vous parlez aussi du miel dans un verre d'eau???
Euh savez vous que le miel est à risque de botulisme avant 1 an ???

Franchement retirez votre article et refaites en un autre car la c'est un ramassis de bêtises quand même et c'est très dangereux vos conseils.
Renseignez vous sur l'allaitement un peu plus : allaitement exclusif jusqu'à 6 mois + 2 ans minimum avec la diversification, renseignez vous sur les soit disant caprices d'un enfant et enfin sur le miel
Merci de votre compréhension.

Nathalie lactaidante association allaitement tout un art

Lolotte 11/04/2018 à 21 h 43 min

Mais il faut se renseigner avant d'écrire un article à ce sujet!
- Les bébés ne font pas de caprices.
- L'allaitement ne gêne pas l'autonomie des enfants, mais renforce leur sentiment de confiance, il n'y a donc pas lieu de précipiter le sevrage, le lait restant l'aliment principal couvrant les besoins des bébés jusqu'à un an. LA "diversification" jusqu'à un an se fait pour la découverte.
- Le sucre dans l'eau, c'est grave de préconiser cela : le sucre est addictif , et très nocif.
- Le miel : encore pire : INTERDIT JUSQU'À UN AN : risque de botulisme !!!

Bref, cet article a besoin de nombreuses corrections!

Elise 11/04/2018 à 22 h 13 min

Caprices ? Culpabiliser le parent ? Heu on parle bien d un bébé la ou j ai pas tout sausi... Et pourquoi arrêter l allaitement avec la diversification.. Vous ne suggerez pas d arreter les biberons il me semble. Article bourré de bêtises qui j espere ne sera pas lu car bonjour les degats !

camjcbt 12/04/2018 à 11 h 27 min

Comment pouvez vous écrire un article aussi..., je ne trouve pas les mots tellement il est aberrant ?
Les pires conseils jamais prodigués... Mettre du miel dans de l'eau, sérieusement ?! Il est ABSOLUMENT interdit de donner du miel à un enfant de moins d'un an, le botulisme vous connaissez ?
Du beurre ? Sérieusement ? De la crème fraiche pendant que vous y êtes !
Et je ne parle pas de la diversification à 4 mois... Connaissez vous les recommandations de l'OMS ? Ce n'est pas parce que notre bébé est diversifié qu'on doit arrêter d'allaiter, le lait reste l'aliment principal de bébé jusqu'à ses un an, le reste c'est de la découverte.
C'est à cause d'article comme celui-ci que des mamans arrêtent prématurément d'allaiter.
Vous êtes nuisibles à l'allaitement maternel et au bon développement d'un nourrisson.
Sur ceux, bonne recherche.
Assumerez vous vos idioties en publiant mon commentaire ?