Courbe de température

Pour essayer de concevoir un enfant, certains futurs parents ont plus de chance que d'autres ! Lorsque le désir d'enfant est fort, on cherche à mettre toutes les chances de son côté !

Commençons donc par un petit exercice facile à faire chez soi, et qui vous permettra de mieux connaître votre cycle, et votre corps. La courbe de température permet de déterminer les périodes propices à la fécondité. C'est une aide pour savoir à quel moment du cycle une femme ovule, mais attention, ce n'est pas un remède miracle pour tomber enceinte. A savoir qu'une femme rencontre 1 chance sur 4 de tomber enceinte à chaque cycle ! Il faudra donc s'armer de patience.

Pourquoi faire une courbe de température ?

On peut très bien faire une courbe de température pour simplement apprendre à connaître son cycle, connaître sa durée, à quel moment a lieu l'ovulation… Mais dans la plupart des cas, les femmes effectuent une courbe de température quand elles rencontrent des difficultés à concevoir un enfant. Cela permet de dépister peut-être un trouble d'ovulation.

On fait une courbe également dans un cas de surveillance médicale : si une femme est sous médication pour stimuler l'ovulation, la courbe peut démontrer que le traitement fonctionne.

La courbe de température est très facile à faire, légèrement contraignante car il faut le faire tous les jours, mais elle donne des informations utiles pour mettre toutes les chances de son côté.

Comment lire une courbe de température ?

Pour bien comprendre comment se lit une courbe de température, faisons un petit rappel des cours de biologie ! La température du corps de la femme varie en fonction de la production d'hormone. Cela se joue au dixième de degré, et n'est pas forcément perceptible.

C'est la progestérone, libérée en forte quantité après une ovulation, qui fait augmenter la température corporelle de près de 1°C. En début de cycle, cette hormone est présente en très faible quantité.

On peut donc observer grâce aux variations de température les différentes phases du cycle menstruel :

  • Phase folliculaire : c'est la phase qui se trouve entre le début des règles, et juste avant l'ovulation. À ce stade du cycle, la température corporelle est « basse », du moins en comparaison au reste du cycle. La température oscille entre 36,5°C et 37°C en moyenne (s'il n'y a pas d'autres symptômes observés). La durée de cette phase varie selon les femmes.
  • Phase d'ovulation : Cette phase dure 24H. À ce moment du cycle, on observe sur la courbe une légère baisse de température puis une augmentation « soudaine ». L'augmentation de température indique que l'ovulation a eu lieu la veille.
  • Phase lutéale : Cette phase est celle qui suit l'ovulation, et ce jusqu'à la fin du cycle (avant le premier jour des règles suivantes). Elle dure toujours 14 jours, quelle que soit la durée du cycle. Cette phase se distingue bien sur la courbe : vous verrez que la température du corps est plus élevée pendant ces 14 jours qu'avant l'ovulation.

Cette courbe peut donc vous aider à déterminer des éventuels troubles de l'ovulation. Une courbe relativement plate, où les deux phases ne se distinguent pas, peut éventuellement indiquer un problème d'ovulation. Si vous rencontrez des doutes sur votre courbe, discutez-en avec votre médecin.

Une fois que vous avez interprété votre courbe, notez que la meilleure période pour faire des câlins et concevoir un bébé se trouve entre les 4 jours qui précèdent l'ovulation et les 24h suivantes !

Comment bien créer sa courbe de température ?

Il existe quelques bonnes pratiques à prendre en compte pour réaliser une courbe optimale ! Voici nos conseils pour bien faire :

  • Prenez votre température au lever le matin, avant de manger, et toujours à heure fixe.
  • Prenez votre température avec le même thermomètre, tous les jours, et tout le temps de la même façon : à vous de choisir entre la voie orale, vaginale ou rectale. Privilégiez ces trois modes, et écartez la prise sous les aisselles car peu fiable.
  • Commencez votre courbe au premier jour du début des règles.
  • Faîtes plusieurs courbes : sur 3 cycles menstruels pour être bien sûr de vos résultats.
  • Notez bien la température à 1 chiffre après la virgule, pour plus de précision sur la courbe !
  • Sous votre courbe, notez aussi d'éventuels symptômes : fatigue, maux de têtes, état fébrile, qui pourrait expliquer une variation importante. Vous pouvez aussi mentionner le nombre d'heure dormi par nuit, car cela peut aussi influer sur la courbe.
  • Notez aussi les jours où vous essayez de concevoir, et les jours où vous faites des tests de grossesse, d'ovulation, ainsi que leurs résultats.

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, vous pouvez télécharger notre courbe et l'imprimer pour vous lancer dans l'aventure bébé !

courbe de température

Cet article vous a plu ?

Courbe de température
Note: 4.7/5 (6 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires