Conseils pour éviter l'érythème fessier

L'érythème fessier est une irritation cutanée apparaissant généralement aux endroits du corps où la couche entre en contact avec la peau du nourrisson, soit les fesses, les replis cutanés des cuisses et les organes génitaux. Les signes de cette lésion sont facilement identifiables : chaleur de la peau, rougeurs, petites boursouflures occasionnant des douleurs lors des changements de couches et conséquemment des pleurs, de l'irritabilité et parfois une perte d'appétit chez l'enfant. Bref tour d'horizon sur la façon de prévenir et de traiter l'érythème fessier.

Les causes

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent contribuer au développement de l'érythème fessier, le principal étant l'exposition prolongée de la peau à l'humidité due au port de la couche. La couche, quel que soit son type ou son modèle, crée en effet, un milieu chaud et humide et lorsque cette moiteur entre en contact avec la peau du bébé, cela peut augmenter le risque d'irritation et d'infection.

Une couche ajustée trop serrée qui frotte continuellement contre la peau peut la fragiliser et entraîner un érythème. De surcroît, l'irritation empire quand la peau est mouillée.

Lotions, savons, poudres, talcs, parfums, lubrifiants, détergents, assouplisseurs, autant de substances chimiques susceptibles de blesser la peau délicate de bébé et mener à un érythème fessier. Des substances allergènes peuvent aussi se cacher dans l'élastique de la couche. Une éruption rougeâtre sur le ventre qui suit la ligne de l'élastique peut révéler une possible réaction allergique à ces agents chimiques.

Les mesures préventives et le traitement

La meilleure façon de prévenir l'érythème fessier ou de le traiter s'il s'est installé est de garder l'enfant propre et sec, le contact avec une couche mouillée ou souillée n'étant jamais bon pour la peau. Pour protéger celle-ci de l'irritation, appliquez une couche d'onguent contenant par exemple de l'oxyde de zinc ou de la gelée de pétrole.

Évitez les couches trop serrées afin que l'air circule et que la peau respire. Préférez les culottes perméables à l'air à celles faites de plastique ou de cellulose par-dessus la couche. Autant que possible, laissez bébé fesses nues pendant de brèves périodes durant la journée.

Privilégiez les produits de toilette et détergents doux, sans additifs et hypoallergéniques. Lavez les fesses de bébé avec une débarbouillette (plutôt qu'une lingette commerciale qui contient parfum et alcool) mouillée à l'eau tiède et imbibée d'huile d'olive ou d'amande douce.

L'érythème fessier est certes parfois douloureux et peut provoquer un inconfort important pour le petit. Il s'agit malgré tout d'une affection courante (plus de 50 % des bébés âgés entre 7 mois et 12 mois l'expérimenteront au moins une fois), habituellement bénigne, non contagieuse et qui se calme en quelques jours avec des petits soins attentionnés.

Cet article vous a plu ?

Conseils pour éviter l'érythème fessier
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires